Mars 11 29

Couteau AMLOCK Titane Talonite Amagnétique

Couteaux Thierry Savidan

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (12 notes)



J’ai flashé sur ce grâce à un mystère que Tuan avait proposé fin juin 2009  

a-couteaux-tires.zevillage.org/news/couteau-mystere-19#comment_107

Post 107 à 130, je vous laisse le soin de relire ce mystère …. 


Pendant mes vacances d’août de la même année et après avoir dévoré l’article de Tuan sur Thierry Savidan dans LPDC, je décidais d’appeler Thierry pour connaître les délais et prix de l’Amlock.


Entre temps je relisais un hors série de LPDC sur les aciers, et je fus attiré et intrigué par la Talonite. Sachant que des couteliers de renom comme Tom Mayo faisaient des dans cet alliage à base de cobalt, je me suis dit que ce serait pas mal d’avoir un avec une lame en Talonite.

Je me mis donc à la recherche d’un coutelier qui avait travaillé la Talonite, et j’en ai trouvé un sur néo czen, mais il n’en disposait pas et me précisa que c’était un matériau quasi introuvable dans l’hexagone car non importé.

En discutant avec Ben (Benjamin Cardoso), il me confia que Thierry en aurait peut être et qu’il ferait un travail merveilleux (merci Ben ).

Je recontactais donc Thierry et comme son Amlock me plaisait et qu’il avait bien une barre de Talonite, je lui passais commande fin 2009 d’un amagnétique. Il voulait en faire un mais sans avoir arrêté de date pour la réalisation, et ma commande l’obligeait donc à passer à l’acte.


Entre temps quelques doutes surgirent  et Guillaume notre hôte me confirma que c’était une matière agréable à utiliser et pas si fragile que cela en usage évidement normal, je fus donc rassuré .


Étant un client assez casse-pieds  (Mickael Moing, Philippe Jourget et Benjamin Cardoso pourront confirmer…), et oui on ne se refait pas, je voulais un qui me corresponde .

Je le souhaitais sans flipper et avec une seule rainure sur les platines. Je trouve cela plus sobre et plus classe , mais c’est une question de goût.

Voici donc le bestiau reçu le 16 février 2011


Quand j’ouvris le colis, je vis un à couper le souffle !!! De toute beauté encore mieux que ce que j’avais pu rêver ou imaginer.


Thierry l’a entièrement réalisé sans une once d’acier et de fer !

Cinq matériaux ont été utilisés pour la réalisation de cet outil.

, Talonite, Céramique, bronze béryllium et carbure de Tungstène.

La lame est donc bien sur en Talonite (6BH) le frame, la visserie, le stop pin, l’axe de pivot, le brise vitre, tout est en


Le brise vitre est trempé 


et le stop pin est recouvert de carbure de tungstène.
 





L’IKBS a été sacrifié au profit de rondelles de bronze béryllium et enfin la bille de rétention du frame est en céramique.

Les dimensions de l’Amlock :

Longueur fermé : 11,8 cm, Longueur ouvert : 20,8 cm,

Lame de 9 cm dont 8,5 de tranchant et 4mm d'épaisseur avec une émouture légèrement creuse, en RWL34 la lame est épaisse de 3,5 mm.

L’épaisseur totale est de 14 mm sans le clip et 18 au plus fort du clip et le poids est de 154 gr.


Quelques infos sur la Talonite :

Déjà sa composition : Co 59.0, Cr 30.0, W 3.5, Ni 2.5, Mn 1.4, C 1.0

C’est donc un alliage de cobalt-chrome. Le cobalt est une matrice qui retient les grains de carbure. Donc c’est un alliage dur car il contient de nombreux carbures très durs, ce qui lui donne des propriétés de tenue de coupe très élevées (sur massicot par exemple, là où l’acier tient 6 à 8 heures la Talonite tien 12 à 14 jours) mais mou également car la dureté en Rockwell est de l’ordre de 42/49 (le lui bille à environ 47° mais ne possède pas de carbure).

La Talonite est plus dure, ou plus exactement moins molle, que la Stellite qui est un alliage similaire mais ne bille qu’a 37 pour la Stellite 6B et 40/46 pour la Stellite 6k et a une résistance à l’usure d’environ 35 % de moins.

D’ailleurs Tom Mayo, pour ne citer que lui, lorsqu’il utilise cet alliage de cobalt,  n’emploie apparemment que la Talonite 6BH et la Stellite 6K et non 6B.

La Talonite est tellement résistante à l’usure et à l’abrasion qu’elle extrêmement difficile à travailler.

D’ailleurs Thierry à usé 2 ou 3 fraises et 1 ou 2 bandes céramiques pour en venir à bout.

La Talonite ne se trempe pas et résiste à de très hautes comme de très basses températures et ne se corrode pas.

Cet alliage est utilisé dans les turbines à haute température pour les moteurs à réaction, notamment ceux de la marine qui sur un porte avion aspire sable et eau de mer.

Il est également utilisé dans des applications telles que le sciage du bois vert (résistance à la chaleur et à la corrosion) ou de lames de massicots (résistance à l’usure), aussi dans des usines en Alaska, au Canada et dans le Michigan pour la résistance au froid.

(La source de ces informations est le site du fabriquant de la Talonite et de la Stellite)

Pour revenir sur l’aspect de cet Amlock, les platines en sont anodisées dans un bain d’électrolyse puis microbillées avec des billes céramique. Thierry m’indiquait que le résultat est plus probant que des billes en verre. La lame est satinée avec un tirage en long puis microbillée également.







Depuis que je l’ai son usage a été alimentaire. Préparation de repas et repas lui-même bien sûr .
 
J’ai aussi ouvert quelques lettres, cartons et coupé des colsons, pour le moment rien de plus dur comme usage.

Le tranchant est rasoir et l’assiette ne l’a pas du tout abîmé. Je vous informerai de la tenue du fil et s’il ne se tord pas sur des taches plus dures, du fait de la faiblesse en Rockwell.

Malgré sa résistance exceptionnelle à l’usure il parait que l’affûtage est assez aisé, Tuan ou Guillaume pourront nous en dire plus sur ce sujet. Et je vous ferai par de mes impression lorsque j’aurais besoin de refaire ou d’entretenir le fil. 

La prise en main est excellente et très confortable. Ce est une pure merveille et va faire partie de mes favoris .
 
Merci Thierry .

Maintenant place à d’autres photos avec ces petits copains frame .
















 

Ils ont lu aussi :



Mots-clés :

Découvrez l'auteur


Commentaires

1 - Bravo

Guillaume Très bel article pour un magnifique couteau

On ressent l'enthousiasme...

Guillaume a donné 10 couteaux à xavier

 


Guillaume | Le Dimanche 27/03/2011 à 20:16 | [^] | Répondre

2 -

cardoso5fr Superbe article. Cela ne serait pas plutot en février 2011 qu'il te l'a livré celui là non???

En tout cas superbe article, superbe couteau (t'as bien fait de faire sans flipper). Je t'avais dit que Thierry te ferait un truc qui envoie bien

C'est drôle comme les deux miens font "rustique" alors que le amlock à un coté super futuriste (que j'adore).

cardoso5fr a donné 2 couteaux à xavier

 


cardoso5fr | Le Dimanche 27/03/2011 à 20:59 | [^] | Répondre

3 - Re:

xavier Salut Ben,

Oui tu as raison c'est bien en février 2011, oups !!

Comme tu dis il envoie bien, mais ce n'est pas parce que les tiens font "rustique" qu'il ne sont pas géniaux aussi , d'ailleurs il me servent très souvent et j'aime beaucoup les contrastes justement. Un frame brut de décoffrage et un plus higt tech.

xavier a donné 2 couteaux à cardoso5fr

 


xavier | Le Dimanche 27/03/2011 à 21:37 | [^] | Répondre

4 -

maxos superbe bestiau, et avec la finition que je trouve la plus belle (sans flipper). Très belle réussite. Un couteau pour la vie, ça !  

 


maxos | Le Dimanche 27/03/2011 à 22:29 | [^] | Répondre

5 -

Guillaume Date modifiée !

Pour ce qui est de l'affilage, cet alliage est très étrange : c'est comme "affuter" du beurre. On passe sur les pierres et on ne sent pas d'attaque. On passe le doigt dessus et pas de sensations, c'est curieux.
Alors, on passe aux tests de coupe et là, ça déchire tout !
C'est autre chose que l'acier mais en fait très agréable à l'usage.
(Testé sur un Mayo TNT large)

Tuan ? Un avis ?

 


Guillaume | Le Dimanche 27/03/2011 à 23:40 | [^] | Répondre

6 -

Tuan C'était une bonne idée que de conjuguer ce design à la talonite, et d'amener Thierry à travailler cet alliage, ouvrant ainsi de nouvelles options pour de futures réalisations.

Pour le fil de mes mayos la plupart du temps 2 coups de crockstick et 1 aller-retour sur mon jean suffisent pour leur entretenir un tranchant fiable et durable.

grandmayo67



 


Tuan | Le Lundi 28/03/2011 à 02:59 | [^] | Répondre

7 - Re:

maxos  t'as des jeans en Kevlar, Tuan ? 

 


maxos | Le Lundi 28/03/2011 à 10:04 | [^] | Répondre

8 - Re:

Tuan Beh... j'ai aussi une frotte* à la maison, mais comme j'ai la flemme de la mettre en route j'ai souvent le geste-réflexe d'un (voire deux) aller-retour de la lame sur ma cuisse et ça le fait bien... :)

*polissoire


gm67

 


Tuan | Le Lundi 28/03/2011 à 10:44 | [^] | Répondre

9 -

La Hire "  Quand j’ouvris le colis, je vis un couteau à couper le souffle !!! De toute beauté encore mieux que ce que j’avais pu rêver ou imaginer. "

Comme je te comprend et t' envie : pour moi le plus beau couteau français de ce style que je connaisse 
Je reviens chaque jour dessus  pour  le  regarder et  te  relire  ( très bon article bien rédigé et belles images )
et dire que je viens de m'embêter à dédouaner de bêtes de courses des US 

Mais T S me promet deux couteaux pour fin 2011 dois je entamer  mon crédit pour 2013 ? ! si j'ai bien suivi la génése de la merveille 
quelle diférence entre talonite et stellite  ?

 


La Hire | Le Mercredi 30/03/2011 à 22:39 | [^] | Répondre

10 - Re:

Guillaume C'est écrit dans l'article :
"La Talonite est plus dure, ou plus exactement moins molle, que la Stellite qui est un alliage similaire mais ne bille qu’a 37 pour la Stellite 6B et 40/46 pour la Stellite 6k et a une résistance à l’usure d’environ 35 % de moins."

Ton post est partiellement incompréhensible.

 


Guillaume | Le Jeudi 31/03/2011 à 09:01 | [^] | Répondre

11 - Ben dis donc

JEAN Beau couteau Xavier  et très bon article instructif !Merci

 


JEAN | Le Jeudi 31/03/2011 à 14:21 | [^] | Répondre

12 -

LuD Bonne revue, ca donne envie !

LuD a donné 5 couteaux à xavier

 


LuD | Le Jeudi 31/03/2011 à 17:08 | [^] | Répondre