Nov. 14 29

Couteau Andre de Villiers Butcher

Un mid-tech au look original

  • Currently 2.7/5

Note : 2.7/5 (3 notes)

Andre de Villiers (AdV) est un coutelier custom sud-africain bien connu qui a récemment décidé de faire une version mid-tech en petite série de son modèle le plus connu, le Butcher.


Un mid-tech qu'est-ce que c'est ? Bien entendu la terminologie est très glissante mais il est généralement reconnu qu'il s'agit, pour un coutelier custom, de faire produire par une société extérieure les éléments de ses (par exemple à l'aide de la découpe au jet) avant de les assembler lui-même, de procéder aux finitions et au réglage final. On n'est donc plus dans le vrai custom, ou le coutelier fait tout lui-même, mais pas non plus dans l'industriel sans âme.
L'avantage pour les acheteurs c'est, bien entendu, une réduction substantielle du prix par rapport à un vrai custom.

Mon exemplaire du Butcher est donc issu de cette série mid-tech d'Andre de Villiers et je vous propose de découvrir ce au look original.

Le Butcher est un flipper en mesurant 12,4 cm en position fermée et 21,8 cm en position ouverte.
Parmi plusieurs possibilités j'ai choisi la version en finition bi-ton. Le manche affiche ainsi des zones en finition satin et d'autres en bead blast plus mat ce qui fait un contraste intéressant.
Outre la double finition, le la platine de présentation est également ajourée par quatre ouvertures circulaires.


Sur la platine de verrouillage on retrouve le Lock Bar Stabilizer inventé par Rick Hinderer ainsi qu'un clip (tip-up uniquement) remarquablement efficace et fonctionnel.


Le back-spacer en cranté est joli même si je suis d'avis que la protubérance (soit disant un brise-vitre) ne sert pas à grand chose.


AdV utilise un mécanisme de roulement à billes non précisé (IKBS ?) et je peux témoigner qu'il est efficace puisque l'action lors du déploiement est parfaitement fluide. Il suffit d'enfoncer d'un coup sec le quillon pour que la lame jaillisse et se verouille systématiquement.

La prise en main est également très bonne et les doigts se calent naturellement entre le quillon à l'avant du manche et le bec recourbé vers le bas de l'arrière du manche. Les ouvertures de la platine de présentation jouent également un rôle anti-glisse notable.


L'acier utilisé par Andre de Villiers est le bien connu CPM S35VN et la lame mesure 95 mm de la pointe au début du manche avec une surface coupante de 90 mm.
Le tranchant est correct, sans plus.

Cette lame est assez épaisse puisque je l'ai mesurée à 5 mm mais en réalité c'est tout à fait trompeur puisqu'un faux contre-tranchant court sur la majeure partie du dos de cette lame. Les 5 mm ne concernent en fait que la zone crantée permettant de poser son pouce en début de lame.
Si on ajoute la large gouttière (Fuller) et l'émouture creuse (hollow grind) on comprend bien que beaucoup de métal a été enlevé pour réduire le poids de cette lame.


Le profil, qui est l'originalité principale de ce, est un beau wharncliffe en finition satin.
Bien entendu cette forme de lame est moins polyvalente qu'un drop-point classique. On perd la capacité de planter le puisque toute la partie avant de la lame n'est pas aiguisée.



Le talon de la lame est recourbé afin de pouvoir s'appuyer efficacement sur le stop-pin quand le est déployé.



Le verrouillage du frame est de bonne qualité et le désengagement est facilité par le crantage de la partie sur laquelle s'appuie le pouce.


On obtient au final un sympathique qui a un style bien à lui.



La taille reste raisonnable puisqu'elle est comparable à celle d'un large 25.


La description de ce ne serait pas complète sans aborder le point délicat de la réputation d'Andre de Villiers. J'ai hésité à parler de ça dans cette revue mais, quand on y réfléchit, les interactions entre un coutelier et ses clients doivent faire partie de l'évaluation globale du "service" qu'il vend.

J'ai vu à plusieurs reprises sur les forums américains des acheteurs se plaindre des pratiques "limites" d'AdV. On parle d'une augmentation soudaine de prix après un premier versement par Paypal ou de retards de livraison chroniques en dépit de promesses réitérées. J'ai acheté mon via Vince Roberts, le propriétaire de "Fort Henry custom knives" et j'ai eu l'occasion de voir passer quelques mails gratinés au sujet de ces retards.
Vince, toujours impeccable, a remboursé à chaque acheteur une somme de 125$ pour se faire pardonner les retards d'Andre dont il était lui-même victime !

Je ne sais pas si c'est le comportement habituel d'Andre de Villiers ou bien s'il s'agit simplement de malentendus, de problèmes de communication ou d'erreurs de bonne foi. Peut-être est-ce une mauvaise évaluation de la quantité de travail nécessaire à la production des quelques centaines de de sa série mid-tech ?
Ce qui est certain c'est qu'AdV ne s'est pas fait que des amis sur les forums US avec ces histoires et que, prudence oblige, il est peut-être recommandé de passer par un revendeur intermédiaire au lieu de contacter directement Andre de Villiers.

Bon ceci dit je suis content de mon Butcher et je ne regrette pas cet achat. Certes il sera difficile de l'utiliser en du fait de sa lame peu polyvalente mais le est un mid-tech de bon niveau, correctement construit, et il possède un look original. C'est tout ce que demande un collectionneur !

Ils ont lu aussi :


Découvrez l'auteur


Commentaires

1 -

Guillaume C'est ta boîte à coucou qu'on voit au second plan avec les alvéoles en mousse ?

Y-a du people :

 


Guillaume | Le Samedi 29/11/2014 à 11:28 | [^] | Répondre

3 - Re:

Oui j'ai eu un peu la flemme de tout vider pour prendre les photos

 


patrick_g | Le Samedi 29/11/2014 à 12:03 | [^] | Répondre

2 - butcher

sierramatch  Belle fabrication, mais la lame ne m'attire vraiment pas m^me pour ma collection!

 


sierramatch | Le Samedi 29/11/2014 à 12:03 | [^] | Répondre

4 - belle revue

Darksun Bonjour Patrick,

encore une fois félicitation pour la qualité de ta revue aussi bien sur le fond que sur la forme.

Je dois avouer que l'esthétique du couteau est assez baroque, mais c'est sans nul doute ce qui fait l'intérêt d'un tel couteau.

 


Darksun | Le Samedi 29/11/2014 à 12:40 | [^] | Répondre

5 -

Nicolas Je suis en parfait accord avec Darksun.
Lequel mérite également les compliments qu'il te fait.

 


Nicolas | Le Vendredi 09/01/2015 à 08:56 | [^] | Répondre