Juin 17 06

Couteau Andrew Demko AD-10

Un Tri-Ad lock de légende

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (3 notes)

Andrew Demko est un coutelier bien connu qui travaille pour la marque américaine Cold Steel. Au sein de cette firme il exerce une activité de consultant lors de la conception des nouveaux modèles qui utilisent le système de verrouillage Tri-Ad lock qu'il a conçu.


Ce Tri-Ad lock, un système lock-back modifié et amélioré avec un stop-pin, est quasi-universellement considéré comme étant le plus solide des verrous pour pliants. Cold Steel ne manque d'ailleurs pas d'exploiter cet avantage technique et poste régulièrement des vidéos impressionnantes de tests comparatifs sur Youtube avec Andrew jouant le rôle du testeur.

Mais, à côté de cette activité de consultant, Andrew Demko reste un coutelier custom et il continue de fabriquer artisanalement chaque année un petit nombre de pour ses clients. Bien entendu cela ne menace en rien les ventes de Cold Steel puisque le nombre de customs est réduit et que le positionnement tarifaire est très différent

Le que je vous propose de passer en revue est le modèle AD-10, celui qui a fait la renommée d'Andrew Demko auprès des collectionneurs.


Le mesure 13,3 cm fermé et 22,2 cm en position ouverte. La lame fait exactement 90 mm de long pour une épaisseur importante de 4,9 mm. Les liners sous les plaquettes de G10 font 0,05 pouces d'épaisseur (soit 1,27 mm). C'est donc la version "normale" par rapport à la version overbuilt qui a des liners de 0.1 pouces d'épaisseur.
Heureusement parce que le , tel qu'il est, est déjà relativement lourd avec un poids mesuré de 224 grammes.

On peut remarquer le pivot custom fièrement gravé "Demko Knives" ainsi que le clip caractéristique (et très rigide) des d'Andrew.



Mon exemplaire est doté d'un manche en G10 contouré de couleur noire. Andrew propose évidemment toute sortes de finitions (fibres de carbone, micarta, full , etc) avec des platines contourées ou plates.

L'acier utilisé pour la lame est le CTS-204P qui est très comparable au M390. C'est un acier inox haut de gamme issu de la métallurgie des poudres qui contient notamment 1,90% de carbone, 20% de chrome, 0,65% de tungstène et 4% de vanadium.

Le profil drop point est très pur tandis que le faux contre-tranchant allège visuellement la lame qui sans cela serait un peu pataude.
L'émouture creuse (hollow grind) permet d'avoir une faible épaisseur de lame derrière le tranchant pour le plus grand profit des capacités de coupe.

Sur ces photos on peut aussi remarquer les thumbstuds, un composant souvent négligé, sont plus larges et sculptés que la moyenne. Ils accrochent parfaitement le pouce lors du déploiement.



Le problème du Tri-Ad lock c'est la place qui est occupé dans le manche par le verrou. En position fermée la lame est donc proéminente et le assez large.


En ce qui concerne l'épaisseur globale, c'est tout à fait correct puisque j'ai mesuré seulement 1,5 cm. Dans cette vue de dessus on voit bien l'épaisseur de la lame avec une pointe extrêmement solide.


J'avais peur que ce manche en G10 lisse ne soit un peu glissant mais finalement il n'en est rien. Certes on ne retrouve pas l'accroche qu'apporte la texture râpeuse d'un Emerson ou d'un Paramilitary 2 mais ce n'est pas glissant pour autant.

Et puis le manche est vraiment bien dessiné et la main se cale naturellement dans l'espace laissé entre les deux quillons inférieurs à l'avant et à l'arrière. Le pouce repose sur le crantage assez complexe qui caractérise le manche et l'arrière de la lame. Très efficace !


Si on compare cet AD-10 avec d'autres pliants, ici le modèle Recon 1 de Cold Steel et un Large micarta, on voit qu'il ne s'agit pas d'un modèle d'une taille démesuré (comme le 4-MAX par exemple).



En revanche la vue de dessus change un peu la perspective. On voit que le Recon 1 n'a pas de liners et que l'épaisseur de son verrou n'a rien à voir avec celle du verrou de l'AD-10.
À l'utilisation la principale différence est la rigidité structurelle qu'offre le custom d'Andrew Demko. Le verrou claque super fort et on a vraiment l'impression d'avoir un tank indestructible dans la main.


En définitive ce custom AD-10 d'Andrew Demko est un fabuleux. C'était un graal pour moi de parvenir à l'ajouter à ma collection et le réussit à remplir toutes ses promesses.
La construction et la finition sont méticuleuses, la capacité de coupe est excellente et on ressent parfaitement la faculté du à faire face à toutes les sollicitations mécaniques. A ce sujet je vous invite à aller regarder cette vidéo sur Youtube ou Andrew, une fois n'est pas coutume, teste un de ses customs au lieu d'un modèle Cold Steel.
Plus de 360 kilos sur le manche et il verrouille encore parfaitement...

En résumé : le Demko AD-10 c'est de la bombe !

Ils ont lu aussi :


Découvrez l'auteur


Commentaires

1 - Remarquable couteau

Darksun Bonsoir Patrick,

le couteau est particulièrement intéressant.

Une merveille d'ingénièrie et d'ajustage. Je pense que la ligne générale a sans doute inspiré les modèles Swift 1 et 2. Couteaux que j'aime beaucoup même si l'assistance à l'ouverture est défectueuse sur le modèle 1.

Félicitations pour le couteau et la qualité de cette revue.

 


Darksun | Le Mardi 06/06/2017 à 19:45 | [^] | Répondre