Fév. 11 18

Couteau Benchmade 171 competition cutter

La fonction crée l'organe

  • Currently 4/5

Note : 4/5 (8 notes)



Cela fait quelques deux mois que je possède le 171, un fixe de la marque américaine,un dérivé de la compétition "Bladesports"

Lien vers le site officiel bladesports: ici

Bladesports se défini comme une association non commerciale crée pour promouvoir un usage sûr des , des ateliers et des événements de coupe pour ses membres, et pour informer et éduquer le public en ce qui concerne l'utilisation sécuritaire d'un comme un outil.

Ecrit en Langue de Shakespeare sur l'emballage de l'objet du délit comme il suit :

"Bladesports international is a non-profit corporation formed to promote knife safety, provide workshops and cutting events for its members, and to inform and educate the public with regards to the safe use of a knife as a tool."

Voilà pour l'intention... Fort louable ma foi


Dans les faits les "Bladesports" ça ressemble à un jeu très fun où le but est de couper un maximum de choses en un minimum de temps.

Les utilisés sont soumis à des contraintes précises:

longueur totale maximum:
15" soit 38,1cm

longueur maximale du tranchant:
10" soit 25,4cm

hauteur maximale de la lame:
2" soit 5,08cm

Pas de restrictions concernant l'épaisseur du manche ou de la lame...

Le 171 est certifié "Bladesports" il est possible de participer aux compétitions avec.


Le design est de Warren Osborne, l'acier utilisé est le CPM M4, les dimensions sont précisément les dimensions maximales autorisées, la lame fait 8mm d'épaisseur

Le manche est composé de deux plaquettes en caoutchouc assez rugueux, tenues par de la colle et par deux rivets creux de 10mm, sur un plate semelle dégressive laquelle est très bien réalisée...


Un étui en kydex plutôt bien réalisé est fourni, ce n'est pas vraiment un étui dévolu au port mais plutôt au transport... la particularité intéressante est d'être moulé de manière à ce que le fil n'entre pas en contact avec l'étui:


Mes impressions maintenant :

En main, c'est bien, confortable à souhait, le caoutchouc emplit bien son rôle d'amortisseur lors des gros chocs et les rivets creux permettent une grand combinaison de passage de dragonne afin de sécuriser l'usage d'un "hachoir" dont le poids est tout de même de 800 grammes au moins... et oui c'est bien d'une "poutre" qu'il s'agit... mais la bonne ergonomie aténue largement la fatigue des articulations du poignet et de la main.


Le tranchant est quand à lui remarquable...

Je m'explique, j'ai possédé plusieurs lames de ce fabricant en différentes nuances d'acier, certes les , les géométries, les tailles différent largement, mais je reconnais que mon ressentit personnel renvoie le S30V de mon Dejavoo, le 154cm de mon Presidio, le D2 de mon ex-Activator... bien loin derrière au niveau de la tenue de coupe... je crois qu'il ne s'agit pas d'un hasard si lors des compétions finales Bladesports 16 lames sur 18 étaient en CPM M4, contre une en O1 et une en acier à ressort (dont j'ai oublié la dénomination)...

Vraiment ça coupe fort (mais pas plus mordant que cela non plus) mais la tenue de coupe est à mon humble avis vraiment au dessus du lot...
Qui plus est cet acier présente un excellent compromis dureté/résilience, il m'est arrivé à plusieurs reprises de mal porter des coups sur du bois sec sans que le fil ne s'ébrèche ou ne se torde, lors des quelques coupes de boites de conserve et de heurts contre le sol, j'ai remarqué qu'il se "plie" mais ne rompt pas.

Le CPM M4 est un acier utilisé dans l'industrie pour fabriquer des outils de coupe pour couper du métal, c'est un acier à la composition suivante:

1,42% de carbone
4% de chrome
0,3-0,7% de manganèse
5,25% de molybdène
4% de vanadium
5,5% de tungstène

C'est par contre un acier oxydable, même si l'oxydation se fait de façon plus lente que sur des aciers faiblement alliés tels que le XC75.

  A l'affûtage il n'y a pourtant pas de difficultés particulières (hormis la longueur et le poids de la lame quand on a pas encore l'habitude).


La qualité de réalisation est correcte sans plus, aussi il faut tenir compte de la difficulté à travailler les matériaux employés, ce acier extrêmement résistant à l'abrasion et le caoutchouc dont le ponçage s'avère hasardeux... Cependant je suis relativement déçu, m'ayant habitué à mieux, surtout qu'une plaquette s'est décollée très vite (un défaut de collage, l'autre n'a pas bougé) et l'un des rivets à pris un coup de ponceuse... M'enfin bon c'est pas pour dîner chez l'ambassadeur...

Puis de toute façon, à mon goût, Le competition cutter est au ce qu'est le pick up à l'automobile...L'usage avant la forme :

par exemple le profil de lame permet d'avoir une répartition du poids uniforme le long du fil, vu que les épreuves de coupe ne comportent aucune action de pénétration, la présence d'une pointe est gênante, voir inutile... Pas de compromis! competition d'abord!


Avec son émouture totalement plate  ce présente une géométrie plus fermée que pas mal de de poches que je possède en fait, les coupes sont puissantes et diablement efficaces...

D'aucun se demande sans doute l'intérêt d'une telle pelle à tarte... Personnellement j'y trouve le mien car :

- j'ai rarement l'occasion de faire des sorties "nature", j'aurais eu des scrupules à laisser une splendide Bowie dormir dans un tiroir, alors que là de temps à autre et pour me changer les idées, je remplis quelques bouteilles d'eau vides, rassemble quelques tubes en carton et vais benoîtement faire joujou dans mon jardin... ça me détend !

- l'acier, je voulais comprendre l'engouement des participants aux bladesports (qui sont des couteliers de renom), lequel est totalement justifié.

- l'esprit auréolant ce , que je perçois comme une tentative intéressante de communiquer avec le grand public en s'éloignant d'un certain coté "guerrier" souvent mis en avant par d'autres fabricants et qui souvent m'énerve


Somme toute je suis content de mon achat, qui à défaut d'être utile, se montre performant et ludique...


Ils ont lu aussi :



Mots-clés :

Découvrez l'auteur


Commentaires

1 -

cardoso5fr UN couteau totalement ludique, 8mm c'est pas pour le travail de tous jours, mais pour jouer à couper des tas de machin. Cela doit être parfait.

 


cardoso5fr | Le Vendredi 18/02/2011 à 19:05 | [^] | Répondre

2 - Re:

Torpen il y avait l'option katana de coupe aussi mais c'était un poil plus cher et de plus moins transportable

et dans le genre drôle, voulant montrer à ma chère et tendre le pouvoir de coupe ô combien ludique et puissant j'ai coupé une boite de conserve, laquelle posée sur la table du jardin, était pleine d'eau et fut coupée nette malgré que je l'ai attaquée par le couvercle (avec son ourlet). Seulement la table aussi (mais moins net) :D

 


Torpen | Le Vendredi 18/02/2011 à 20:06 | [^] | Répondre

3 - Re:

cardoso5fr Le grand classique de la coupe un peu trop en biais. Et aprés on se fait légèrement réprimander....

 


cardoso5fr | Le Vendredi 18/02/2011 à 21:58 | [^] | Répondre

4 - Re:

Guillaume Ca me rappelle la table de cuisine de Pierre-Henri !

 


Guillaume | Le Vendredi 18/02/2011 à 22:13 | [^] | Répondre

5 -

pierobin  OUahou ! Tu dois bien t'amuser avec cette grosse bestiole !

 


pierobin | Le Samedi 19/02/2011 à 01:06 | [^] | Répondre

6 - Rien de nouveau !

Bonjour,

c'est ma première intervention sur ce fantastique blog, que je consulte quotidiennement et où commentaires et articles sont toujours intéressants et jamais vulgaires ou stupides. C'est rare sur internet... Merci à son auteur.

Superbe lame effectivement. Mais M. Osborne n'a pas dû beaucoup se fatiguer pour le design "original" ou alors il a réinventé le fil à couper le beurre (si j'ose dire) !

Voir La Passion des Couteaux N°32 (Mai-Juin 1994), la description du coupe-coupe des Tirailleurs Sénégalais. Ce "couteau" en est la copie conforme.

Si des collaborateurs de cette revue nous "écoutent" ;o) peut-être pourraient-ils consulter leurs archives et illustrer mon propos de quelques photos. Je pourrais le faire, mais je ne sais pas exactement quelles sont les règles de ce blog et déontologiquement je préfère leur laisser utiliser ce qui est leur propriété...

 


igricheff | Le Jeudi 24/02/2011 à 13:29 | [^] | Répondre

7 - Re: Rien de nouveau !

Guillaume Bonsoir et merci pour les compliments. Et merci pour tous les contributeurs.

Pour ce qui est des design, rien n'a été inventé depuis 100, 200, 500, 1000 ans, voire plus. Mais ce qui est intéressant, c'est l'actualisation de design anciens avec des matériaux modernes. En ce sens, ce couteau est performant et les photos de son ancêtre seront les bienvenues.

Dans ce domaine, ce qui est prévu, c'est que les photos soient publiées avec le crédit : nom du photographe et nom de la publication. Je pense que Efix confirmera.

 


Guillaume | Le Jeudi 24/02/2011 à 22:38 | [^] | Répondre

8 - Re: Rien de nouveau !

Guillaume P.S. : je possède une machette de Bali qui a exactement la même forme. Je vais essayer d'en faire des photos.

 


Guillaume | Le Jeudi 24/02/2011 à 22:54 | [^] | Répondre

9 -

Torpen je me permet d'ajouter une vidéo, celle de la certification du couteau à la compétition, pour montrer la nature des "épreuves":

www.youtube.com/watch

 


Torpen | Le Jeudi 24/02/2011 à 23:42 | [^] | Répondre

10 - Coupe-Coupe Bali

Guillaume Effectivement, ce design est très courant comme le soulignait très justement Igricheff.

Coupe-coupe de Bali, même longueur de lame, 3 mm d'épaisseur à vue de nez :



Désolé pour la photo mais je n'ai pas pu faire mieux ce soir.

 


Guillaume | Le Vendredi 25/02/2011 à 22:32 | [^] | Répondre

11 - Re: Coupe-Coupe Bali

Bonjour,

 

Je complète mon intervention en ajoutant quelques photos de la revue citée en référence, illustrant un excellent article de Roger ROUQUIER :

Croquis du Coupe-Coupe 2ème modèle. Illustrations tirées de « La Passion des Couteaux » N°32 (Mai-Juin 1994)

Le Coupe-Coupe en "situation"

(L’armée Française 1880-1930. Pierre MIQUEL. Editions Atlas. Paris 1987)

Etonnant,  le dessin est vraiment identique. Bon, la finition n’était certainement pas la même et l’acier n’était sûrement pas du CPM M4. Mais, nul doute que la forte charge historique qui imprègne ces lames leur assurerait un beau succès -au moins d’estime- dans un concours. Et puis, « Coupe-Coupe », on savait à quoi s’en tenir. C’était plus explicite que  « Benchmade 171 Competition Cutter »…

Le folklore en moins, cela n’enlève rien au fait que ce « couteau » Benchmade est une folie dans nos sociétés policées, mais un très bel objet qu'on aimerait posséder.

 


igricheff | Le Mardi 08/03/2011 à 08:32 | [^] | Répondre

12 - Re: Coupe-Coupe Bali

Danlam  @ igricheff  ,  magnifique croquis, quelle beauté ce Coupe-Coupe, particulierement  le premier modèle ! 

 


Danlam | Le Mardi 08/03/2011 à 19:24 | [^] | Répondre

13 - Impressionant

 Bonsoir 

Un vrai 4x4 ce couteau,peut on se le procurer en France?Je n'ai pas trouvé à part Benchmade US.
Salutations

 


Ambernaux | Le Mercredi 16/03/2011 à 00:22 | [^] | Répondre

14 - Re: Impressionant

Torpen Pour les endroits où le couteau est disponible je vais répondre dans la tribune en page d'accueil.

Quant à la comparaison automobile... "Dragster" serait plus approprié

:D

 


Torpen | Le Mercredi 16/03/2011 à 09:42 | [^] | Répondre