Sep. 10 09

Couteau Benchmade 790 Subrosa Framelock

Un trés beau couteau

  • Currently 3.9/5

Note : 3.9/5 (14 notes)


Le 790 Subrosa est un avec une structure intégralement en contrairement au 755 MRP, il s'agit d'un design de Matthew Lerch, à qui l'on doit aussi le petit automatique Impel dans la collection 2010.

J'attendais ce modèle avec une certaine curiosité, parce qu'il s'agit d'un des rares qui soit doté d'un mécanisme d'assistance à l'ouverture.


Mon exemplaire est une First Run Production N° 882/1000.



Le possède une longeur fermée de 11,7 cm pour une longeur ouverte de 21,3 cm environ. Le manche possède une épaisseur de 1,1 cm pour une hauteur maximale de 2,7/2,8 cm. Ce qui en fait un objet raisonnablement plat et discret. Avec une masse de l'ordre de 100 grammes.



Les platines en ont chacune une épaisseur de 3 mm, trés rassurante. La construction est de type open frame avec une trés bonne rigidité.
 

Le verrouillage assuré par la platine /monolock/integral lock est à la fois ferme et souple lors de l'enclenchement. Le dévérouillage est facile à effectué sans résistance inutile qui conduirait à forcer sur la platine verrou.


On doit noter un clip en gris parfaitement centré, avec une excellente flexibilité contrairement à celui du 755 MRP. Selon certains commentaires (Blade Magazine) ce clip aurait été conçu spécialement pour empêcher une déformation excessive (déformation plastique) car son extrémité antérieure limiterait le débattement de la platine verrou.


Cela paraît exact à l'examen, on doit noter le fait que ce mécanisme offre une sécurité plus limitée que le dispositif de Lock Bar stabilizer imaginé par Rick Hinderer qui est trés supérieur sur le plan mécanique.

La capacité de rétention et de port discret offert par le clip du Subrosa est excellente.



La lame possède un longeur totale de 10,7 cm du talon à la pointe et la zone de coupe utile est de 90 mm. La lame combine un profil clip point avec un aspect recurve trés léger, l'émouture paraît être en creux. L'acier utilisé est du CPM-S 30 V avec une durecté comprise entre 59 et 60 RK-C, normal pour ce type de métal issu de la technologie des poudres et devenu un grand classique de la coutellerie industrielle et custom.


Le dispositif d'assistance à l'ouverture est du type Nitrous que j'ai déjà évoqué dans ma revue du Stryker D2. Toutefois, il existe quelques différences intéressantes. D'une part, le système est composé de deux barres de torsion en  symétriques, logées à l'intérieur des platines et courant quasiment sur toute la longueur du manche (elles sont vissés en fin de manche par les deux vis qui structurent le manche), d'autre part le système d'ouverture est opérationnel immédiatement, sans période de rodage, avec une ouverture constante.


Le manche du Subrosa possède des décorations style art nouveau/art déco que l'on aime ou que l'on aime pas, mais qui existaient déjà sur le . Ces décorations contribuent à donner à l'ensemble un aspect sympathique et peu agressif.


Pour conclure sur le Subrosa, il est possible de dire qu'il s'agit d'un produit de qualité, avec un fonctionnement irréprochable dés la sortie de la boîte, avec une capacité de coupe rasoir (les capacités de coupe des lames tendent à être parfois décevantes "out of the box"). Ce comblera autant l'amateur de produits industriels haut de gamme que les partisans du système .

Il s'agit, toutefois, d'un produit réservé aux droitiers comme beaucoup de similaires.

Ils ont lu aussi :



Mots-clés :

Découvrez l'auteur


Commentaires

1 -

cardoso5fr Merci pour cette revue d'un couteau que je ne connaissait absolument pas et qui n'est pas moche du tout.

 


cardoso5fr | Le Jeudi 09/09/2010 à 20:20 | [^] | Répondre

2 -

Blue Dog Très beau couteau, dommage qu'il ne soit pas ambidextre.

 


Blue Dog | Le Vendredi 10/09/2010 à 06:55 | [^] | Répondre

3 -

capello Trés beau couteau avec une revue, comme d'habitude précise et détaillée ! merci

 


capello | Le Vendredi 10/09/2010 à 08:02 | [^] | Répondre

4 - Re:

maxos  merci ! 

 


maxos | Le Vendredi 10/09/2010 à 09:44 | [^] | Répondre

5 -

xavier Merci Darksun pour la présentation de ce bel outil .
J'aime beaucoup ce couteau de par son esthétisme et pour sa construction .
Ce qui m'a empêcher de l'acheter c'est l'ouverture assisté  que je n'est pas apprécié sur d'autre couteaux (notamment Kershaw). Mes raisons sont que pour l'ouverture je ne trouve pas cela spécialement plus rapide et que pour la fermeture c'est plus ferme qu'un système classique, et je m'interroge sur la fiabilité du mécanisme et de sa longévité.

Peux tu m'en dire plus, car ce couteau me plaît vraiment beaucoup.
Merci encore pour cette belle revue .


 


xavier | Le Vendredi 10/09/2010 à 10:34 | [^] | Répondre

6 - Bô

Cela devient banal de le dire, mais... excellente revue.

Toutefois, je partage les réticences de Xavier quant à l'assistance Nitrous, à la fois sur la sécurité et la longévité du système. Darksun, ton sentiment ?

 


Sergio | Le Vendredi 10/09/2010 à 13:21 | [^] | Répondre

7 - Re: Bô

Darksun Concernant la fiabilité de l'ouverture assistée, celle-ci est excellente en raison des deux barres de torsion massives, plus puissantes que sur mon Stryker. Toutefois, pour enclencher le processus, il convient de presser fortement sur le thumstud pour déclancher l'ouverture assitée. Celle-ci est ferme et est régulière sur mes deux exemplaires du Subrosa. Je n'ai jamais eu de problème de sécurité avec le Stryker et le Subrosa m'apparaît comme une modernisation judicieuse du système Nitrous. L'utilisation de barres de torsion en titane confère, à mon avis, une grande résistance au mécanisme. Il ne serait pas opportun de voir ce dispositif comme ludique, il doit être utilisé normalement en vue de travaux de coupe.

Benchmade a procédé à des essais en laboratoire sur un banc et à vérifié la fiabilité du dispositif Nitrous sur plus d'un million de cycles d'ouverture. Ce chiffre me laisse un peu perplexe, mais il est vraisemblable que pour la durée normale d'utilisation du couteau, soit quelques années en usage régulier, le mécanisme Nitrous soit suffisant.

Maintenant, même avec mon Stryker, j'estime le retour d'expérience trop faible pour formuler une réponse définitive.

L'usage du Subrosa depuis 20 jours n'a montré aucun problème de sécurité, et le déploiement est trés rapide.

 


Darksun | Le Vendredi 10/09/2010 à 14:29 | [^] | Répondre

8 -

J'ai beau ne pas aimer les lames "recurve", je dois reconnaître que celui-ci est beau...

 


littlecity | Le Samedi 11/09/2010 à 21:54 | [^] | Répondre

9 - J'ai craqué !!

xavier Après cette revue et tes commentaires, j'ai donc craqué pour ce couteau. J'en ai même pris deux, enfin un pour un de mes collègues de boulot qui a flashé sur le mien quand il l'a vu  et essayé.

Je trouve ce couteau beau, bien construit, léger et robuste. 

Mes réticences concernant mes anciennes expériences avec l'automatique et l'ouverture assisté (j'avais tout revendu) m'ont fait longtemps hésiter avant de franchir le pas. Et puis ton avis sur le système Nitrou et la ligne du couteau ont finalement fait le reste.

Au premier contact, splendide, le couteau a une parfaite ergonomie. L'ouverture assisté est très franche sortie de boite et j'ai eu le même avis que Guillaume dans le HS de LPDC.
 
Puis a force de jouer avec, la lame a pris du jeu et j'ai démonté le couteau pour (déjà voir le mécanisme, et j'ai oublié de faire des photos ) mettre de la loctite frein filet et resserré un peu plus la vis de pivot.

Résultat : l'ouverture est toujours fluide mais moins violente  et là c'est super.

Mes craintes à la fermeture de forcer sur le ressort et d'avoir du mal à le refermer d'une main, se sont estompé à la première fermeture. Les lamelles ressort en titane ne font pressions que lorsque la lame est pratiquement replié et la fermeture d'une main est très aisée.

Voilà mon impression à deux cent ! et merci Darksun








xavier a donné 2 couteaux à Darksun

 


xavier | Le Jeudi 30/12/2010 à 18:26 | [^] | Répondre

10 - Mon EDC préféré

 Beaucoup de personnes sur ce blog recherchent "leur" couteau, celui qui convient à tout type de situation, tout en étant compact et léger. J'ai trouvé "mon" couteau le jour où j'ai tenu en main ce benchmade 790 subrosa. 9,5 cm de lame solide (3,2 mm d'épaisseur sur les 3/4 de la longueur) pour seulement 11,7 cm fermé et 106 grammes ! En plus, l'ergonomie et l'équilibre sont parfaits. Aucune inquiétude pour la fiabilité de l'ouverture assistée : ici pas de ressort en acier, mais 2 barres de torsion en titane massif. Pour les curieux j'ai ouvert le mien :
 
Au restaurant je l'ouvre à 2 mains pour ne pas effrayer quiconque. Son seul défaut à mon avis est l'insuffisance de blocage de la lame en position fermée (la lame jaillit rien qu'en donnant une forte impulsion vers le bas).

tictouque a donné 5 couteaux à Darksun

 


tictouque | Le Mercredi 22/01/2014 à 19:49 | [^] | Répondre

11 - Re: Mon EDC préféré

Darksun

Oui le système d'assistance à l'ouverture Ntrous avec deux barres de torsion en titane est un système très réactif, peut être même un peu trop.

Ce dispositif équipe aussi les Stryker D2 Nitrous et sur ces couteaux à lame tanto très fine le mécanisme Nitrous a été durci à l'ouverture, sans doute pour ajouter une sécurité passive, qui me paraît nécessaire.

Sinon le Subrosa reste l'un des plus beau couteau fabriqué par Benchmade.

 


Darksun | Le Jeudi 23/01/2014 à 05:45 | [^] | Répondre

12 - Re: Mon EDC préféré

En tout cas, merci beaucoup Darksun, car c'est grâce à ta revue de ce couteau (Que dis-je ? "It's not just a knife... It's a Benchmade ! ), il y a 2 ans, que j'ai enfin trouvé "mon" couteau, mon "compagnon de route". Encore un immense merci de nous faire découvrir tant de super couteaux, de partager tes connaissances : chacune de tes revues fait pétiller le regard de beaucoup ! Quelle chance tu as d'avoir tous ces couteaux, ça doit être un délicieux dilemne chaque matin de choisir ton couteau du jour !!!  

 


tictouque | Le Jeudi 23/01/2014 à 23:12 | [^] | Répondre

13 - Re: Mon EDC préféré

Darksun

Merci pout ton très sympathique post.

Finalement, pour un collectionneur le meilleur couteau reste celui que l'on va acheter, celui que l'on ne possède pas encore.

J'aime beaucoup les couteaux du format du Subrosa, voire des couteaux plus grands encore, mais au quotidien j"utilise des couteaux compacts type Sebenza Small 21.


J'aime beaucoup le dernier modèle de Native (5) et je reviens souvent à un CQC-7 qui est un outil assez basique mais que j'ai que j'aime beaucoup.

 


Darksun | Le Vendredi 24/01/2014 à 05:54 | [^] | Répondre

14 - Re: Mon EDC préféré

sierramatch  J'adore le Native 5 c'est un superbe EDC le seul reproche qui n'en est pas un pour moi il est assez agressif pour l'entrecote au resto.

 


sierramatch | Le Samedi 25/01/2014 à 09:35 | [^] | Répondre