Nov. 10 27

Couteau Benchmade balisong 53 Charles Marlowe

Un balisong utilitaire

  • Currently 4.3/5

Note : 4.3/5 (3 notes)

La custom collaboration entre et Charles Marlowe a été rendue public le 8 juin 2010. Il s'agit d'une première collaboration trés sage, puisque la dimension utilitaire du , chère à Charles Marlowe, transparaît trés clairement.

Charles Marlowe est un coutellier américain dont l'un des centres d'intérêt réside dans la fabrication de balisongs, dont il estime que si la fabrication est bien maîtisée, il s'agit du le plus solide.  Marlowe a fabriqué son premier en 2001 et a depuis lors commencé depuis 6 à 8 ans une activité custom à plein temps. Son objectif est de fabriquer des de grande qualité sans rechercher d'effets de modes, et en espérant qu'ils seront aussi agréables à regarder aujourd'hui que dans 10 ans. Il existe une interview trés détaillée de Charles Marlowe sur le site France .

 


Charles Marlowe utilise comme acier les nuances type BG 42, trés technique et introduit par le regretté Bob Loveless, le CPM 154 qui est la version du 154 CM issue de la métallurgie des poudres afin de réduire la taille des carbures et d'améliorer la microstructure, et le Damasteel bein connu de tous les lecteurs de LPDC.

 


Pour les manches il utilise du pour les platines, et des plaquettes en G-10, en fibre de carbone, du micarta et du bois et du bois de cervidé pour réaliser des inserts.

 


 


Concernant l'aspect mécanique il utilise le dispositif IKBS pour obtenir une fluidité optimale et une absence totale de jeu. L'utilisation de ce système se fait avec l'autorisation de Flavio Ikoma. Le credo de Charles Marlowe réside à construire des balisongs utilitaires et utilisables comme des à part entière.

 


Le modèle 53 possède une longueur fermée de 11,8 cm pour une longueur de 19 cm une fois la lame déployée.

 


Le manche est constitué de deux branches en G-10 vert, sans platines en , avec une épaisseur comprise entre 0,8 et 0,9 cm. Le G-10 reçoit une toxification légère afin d'assurer un bon grip à l'utilisateur.

On remarque la présence de deux entretoîses en aluminium qui viennent assurer la rigidité des deux branches, avec des longueurs respectives de 3 et 3,9 cm. L'adjonction de ces composants en aluminium permet aussi de servir de leste aux branches qui peuvent ainsi permettre l'accomplissement de toutes les manipulations rapides caractéristiques des balisongs.

 


On remarque que le Latch (verrou) est typique des créations de Marlowe et qu'il n'est pas montée sur ressort (spring latch), mais Marlowe travaille sur ce concept. Le dégagement du verrou se fait avec aisance, et en utilisant la gravité on obtient une ouverture rapide et facile.

 


Le clip est en acier inox brillant et ressemble beaucoup à celui d'un stylo. Il est long de 6 cm pour une largeur moyenne de 0,4 cm.

La lame mesure 8 cm de long pour une zone de coupe utile de 7,90 cm environ. Il s'agit d'une lame à géométrie drop point totalement dépourvue d'agressivité.

 



 

 


Elle est réalisée en acier outil D2 avec une dureté annoncée comprise entre 60 et 62 RK-C, pour une épaisseur de 3 mm presque constante.

 


L'émouture est de type full flat avec un trachant rasoir. La lame possède une finition stonewash trés agréable.

Le talon de la lame est massif et contient les deux axes de pivot que l'on retrouve sur tous les balisongs construit par Charles Marlowe, l'ensemble est particulièrement robuste.

 


 Sous réserve, trés contestable, de l'absence de platines en , on peut dire que ce coup d'essai est un coup de maître, et que le meilleur reste à venir, puisque Charles Marlowe affectionne les lames clip point épaisses, avec platines en , et G-10. On ne peut que souhaiter la venue rapide d'un à lame de 4 pouces de cette qualité !

Ils ont lu aussi :



Mots-clés :

Découvrez l'auteur


Commentaires

1 -

cardoso5fr Marlowe utilise l'ikbs pour ses customs, mais il me semble que sur le 53 ce n'est pas un véritable IKBS. (fraisage dans les platines), avec le G10 et de l'alu cela ne serait pas possible d'y mettre des billes trempées.
La version custom de marlowe est beaucoup plus imposante, c'est d'ailleurs étrange de voir qu'il a sortie un "petit" bali en collaboration avec benchmade alors qu'il fait des "monstres".

Qu'en est il de l'ajustage? J'ai lu beaucoup de review qui mettaient en avant un ajustage assez "malheureux" pour un bali normalement monté sur roullement? (le jeu au niveau des talon est il important?)
Le g10 encaissent il bien les chocs au niveau des tangs???


 


cardoso5fr | Le Samedi 27/11/2010 à 18:29 | [^] | Répondre

2 - Re:

Guillaume Je l'ai eu en main et c'est vraiment bien fait. J'ai constaté moins de jeux que sur un bali classique, ayant vu les même remarques. Bench' l'annonce comme "ball bearing" sur son site : www.benchmade.com/products/53

 


Guillaume | Le Samedi 27/11/2010 à 19:30 | [^] | Répondre

5 - Re:

Darksun  Je précise bien qu'il s'agit effectivement de roulement et pas du dispositif IKBS stricto sensu. La taille trés modeste m'a aussi surpris, et j'attends avec impatience une version 4 pouces. Sinon, la réalisation est de trés bon niveau, mais le choix du G-10, sans platines en titane, comme tu le souligne est un pari risqué. Les chocs sont bien encaissés, mais avec marquage du G-10. Mon interprétation est qu'il s'agit d'un agréable couteau utilitaire sous forme de balisong, plutôt que d'un balisong destiné à un public de flippers. Dans ce registre, les modèles 42 et 51 sont imbattables.

 


Darksun | Le Dimanche 28/11/2010 à 09:45 | [^] | Répondre

6 - Re:

cardoso5fr Risqué par forcément car le G10 ou G11 c'est quand même costaud. Cela encaisse bien mais se marque et se tasse un peu comme tu dis (cela me confirme ce que je pensait).
Un bali de plus que je tenterais de troquer . mais je tenterais un 51 avant quand même.

cardoso5fr a donné 1 couteau à Darksun

 


cardoso5fr | Le Dimanche 28/11/2010 à 12:18 | [^] | Répondre

7 - Re:

Darksun Oui, le G-10 est un composite robuste, avec un historique de comportement bien connu, mais le 51 est un choix trés sûr. Le modèle 53 est digne d'intérêt pour tout amateur de Balisong et pour tout collectionneur, en outre, sa lame épaisse en fait un couteau trés efficace pour une utilisation quotidienne.

 


Darksun | Le Dimanche 28/11/2010 à 12:30 | [^] | Répondre

3 -

cardoso5fr C'est bien ce que je dis, sur roulement mais pas IKBS
Bon ben c'est bien d'avoir un avis un peu positif sur ce bali.

 


cardoso5fr | Le Samedi 27/11/2010 à 22:48 | [^] | Répondre

4 - Re:

Guillaume Oui, c'est sur roulement mais pas IKBS

 


Guillaume | Le Dimanche 28/11/2010 à 00:18 | [^] | Répondre