Jui. 15 14

Couteau Boker Anti-MC

Un pliant avec une lame céramique

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (2 notes)

La firme Boker propose dans son catalogue deux pliants à lame céramique. On trouve le modèle Anti-MC avec manche en et le Anti-Grav avec manche en fibres de carbone et insert interne .

Je me suis laissé tenter par la version Anti-MC afin d’évaluer cette intrigante lame céramique et aussi pour ajouter un un peu original à ma collection.

En terme de specs cette version Anti-MC a une longueur totale de 19,5 cm ouvert et 11,4 cm fermé. La lame mesure 8,2 cm pour une épaisseur de 2 mm. Le poids, tout à fait remarquable, s'établit à 71 g.

La première chose à remarquer c'est que la finition de ce frame-lock est très correcte pour le prix (aux alentours de 65 euros). C'est certes un purement industriel mais les découpes sont correctes et l'assemblage est soigné.



Le clip est très efficace mais visuellement il est est un peu long. Je suppose que ce choix de construction, ainsi que sa position tip down obligatoire, a été fait pour cacher complètement la découpe du frame.



Cette lame de l'Anti-MC est donc en céramique, ou plus exactement il s'agit de "zircone" c'est à dire dioxyde de zirconium.

C'est à l'origine une poudre de dioxyde de zirconium pure qui est mélangée à un liant et cuit dans un four après une compaction sous haute pression. Par défaut le matériau est blanc mais on peut y ajouter du carbone lors de la cuisson pour obtenir une lame noire comme c’est le cas ici.

Le matériau obtenu, n'étant pas métallique, ne peut pas s'oxyder. Il est également très dur ce qui favorise évidemment la durée de vie du tranchant. Un éventuel réaffûtage devra obligatoirement se faire à la pierre diamantée puisque seul le diamant est plus dur que cette céramique.

la contrepartie d’une telle dureté c’est que le matériau est assez cassant. Il faut éviter de faire tomber le et les vendeurs de de cuisine en céramique déconseillent leur utilisation sur les os ou les surgelés par crainte de micro-cassures sur la lame.

C'est donc un qui est fait exclusivement pour couper des matériaux pas trop durs et qui n'est pas vraiment polyvalent. Par exemple il ne pourra être utilisé sans risques que pour des travaux de coupe d'aliments normaux ou de cartons. Pas question d'emmener votre Böker Anti-MC en forêt pour bâtonner !

Cette lame céramique est assez difficile à rendre en photo puisque la partie plate est très lisse et assez brillante tandis que la partie en émouture creuse est plus mate avec les lignes verticales du grind.




Vous remarquerez que la pointe de la lame est un peu arrondie. C’est encore une conséquence de la fragilité de la céramique puisque le constructeur a préféré éviter d’avoir un angle très aigu et une donc pointe fine et acérée qui serait plus vulnérable en cas de choc.


La prise en main est bonne et le clip tip-down aide à caler la main. Toutefois 71 g c'est vraiment très léger en main, la sensation de fragilité est réelle même si c'est en partie psychologique. J'imagine que ça doit être encore plus accentué avec son cousin, le modèle Anti-Grav en fibres de carbone qui ne fait que 60 g.


Je trouve personnellement que le thumbstud est assez vilain avec ce bouton central en plastique noir. Mais cela ne gêne pas le déploiement qui est remarquable de fluidité. L’action au déploiement est excellente  et la légèreté de la lame se ressent bien puisqu’il suffit d’un petit coup de pouce pour faire la faire jaillir avec autorité.

Le verrouillage est efficace avec un engagement aux alentours de 50% bien qu'il soit difficile d'en juger avec une lame aussi fine.
Le site de Boker ne mentionne aucun carbidizing (dépôt de carbure de tungstène) sur le verrou en . Je ne sais donc pas comment le verrouillage va évoluer dans le temps avec le frottement au contact du talon en céramique de la lame.


Pour avoir une référence de taille voici quelques photos du Boker Anti-MC à côté d'un 25 Large.




En conclusion ce Boker Anti-MC est un attachant. Pas trop cher, très léger et bien construit, il permet de profiter d’une lame à l'affûtage extrêmement durable. Certes la lame en céramique n’est pas polyvalente et il faut faire un peu attention à ne pas l'abîmer. Mais dans le cadre d’un usage urbain ces contraintes me semblent acceptables et l’Anti-MC est un que je recommande.

Ils ont lu aussi :



Mots-clés :

Découvrez l'auteur


Commentaires

1 - revue passionnante

Darksun Bonsoir Patrick,

la revue est remarquablement conçue et rend justice à une réalisation très honorable de Böker.

 


Darksun | Le Jeudi 16/07/2015 à 19:16 | [^] | Répondre

2 - merci

 pour ce CR car j'ai acheter ce couteau il y a plus d'une année et je confirme que cela coupe bien mais j'ai toujours peur de tordre la lame et la casser donc...en vitrine. sinon tout ce que qui à été dit est correct pour moi.

salutations

 


birdy1962 | Le Vendredi 17/07/2015 à 08:24 | [^] | Répondre