Fév. 09 14

Couteau Boker Magnum Cuisine type I

Un Liner en cuisine.

  • Currently 3.5/5

Note : 3.5/5 (14 notes)

 

Dans la famille des trois euros et deux de cent's, voici un ludique, le Boker Magnum Cuisine type I !

 

 

Les de cuisine sont légion dans le monde de la coutellerie, mais il sont tous de type intégral et donc fixe. Boker propose un concept différent, celui de placer sur nos planches à découper des à lames utiles mais pliantes.

 

 

Ce n'est pas une merveille en matière d'acier, mais vous le savez, l'inox 440 dans lequel est produit cette lame reste un compromis interessant, étant relativement facile d'entretien et d'affûtage.

 

 

 

L'ajustage et la finition sans être de parfaits exemples sont toutefois de bonne facture. Le téton d'ouverture et grand afin de le saisir rapidement pour sortir la lame. L'axe central est costaud ! Les mitres sont également en inox comme les platines.

 

 

Le Linerlock est bon, par contre l'épaisseur de la lame n'étant que de 2,2 mm, trois rondelles sont placées de part et d'autre de celle-ci. En téflon, après vérification, il sera possible d'inverser les rondelles au cas ou le liner s'userait prématurément.

 

 

Les côtes sont en bois exotique, bien ajustées, assurant une bonne résistance dans le temps en milieu humide. 

 


L'accés au Linerlock est aisé, les vis utilisées sont toutes en inox.

 

Les mensurations de la lame sont généreuses, longueur de 10,5 cm pour une hauteur de 3 cm. L'émouture est bonne, l'affutâge est très bon également, la faible épaisseur de la lame permet des coupes fines et précises.

 

 

Le manche mesure 14 cm pour 3 cm de hauteur et 1,5 cm d'épaisseur, longueur ouvert de 26,5 cm.

Un à un prix inférieur à bien des de cuisine intégral que l'on trouve dans le commerce dans ce type d'acier et matériaux. Cette lame ne possède pas de clip, pas plus d'étui, elle est destinée à trouver sa place en cuisine, rangée dans un tiroir ou présent sur la table, une manière différente d'utiliser un qui est normalement plus destiné à trainer dans un sac à dos ou un étui en rando.

Une nouvelle version baptisée "cuisine II Outdoor" vient de voir le jour, plus petite, lame moins épaisse et plus éffilée.

A vos cuisines !

 

Ils ont lu aussi :



Mots-clés :

Découvrez l'auteur


Commentaires

1 -

Tuan Je confirme l'excellent rapport qualité/prix de ce couteau que je possède depuis environ un an, et qu'il est prévu que j'évoque - parmi de nombreux autres - dans mon prochain article prévu dans LPDC de mai (en rapport avec la bouffe vous l'aurez compris ).

Le truc marrant, c'est que le mien, absolument identique en tous points, est en revanche estampillé Herbertz. Je pense que Guillaume doit en avoir aussi un qui traîne du côté de sa cuisine si je ne m'abuse...

Ce laisse donc à penser que ce coutal est fabriqué en grande série (par les allemands ou les chinois) puis distribué sous le nom de différentes marques comme cela arrive pour certains produits de grande diffusion (ce qui permet ipso facto de les proposer à des prix défiant toute concurrence...)

Une chtite photo prise en vitesse...



gm67

 


Tuan | Le Samedi 14/02/2009 à 20:33 | [^] | Répondre

3 - :)

très joli ce couteau ! peut-on avoir une idée de ce que veut dire trois francs six sous ?? :)
quelqu'un possède t'il la version éfilée ?

 


T'hur | Le Samedi 14/02/2009 à 21:54 | [^] | Répondre

2 - Boker in ze kitchenette

maxos Hello Leo ! je n'ai pas celui-là mais je confirme que le Boker M Type fait aussi un tres bon couteau de cuisine, avec la lame tres haute ; je l 'utilise un peu comme un couteau de cuisine japonais (le top compliment :-)
en outre, il me semble que les lames pas trop épaisses sont effectivement adaptées à la cuisine, par exemple un endura ou ce genre de lame trapue, c'est souvent trop gros pour moi ! Voila c etait ma rubrique "quel couteau pour quel usage ?" en express.
Au fait, Tuan, prévois tu de chroniquer le Cherusker Ryback en cuisine dans le prochaine LPDC ? Je suis certain que Leo, tu adorerais ce couteau puisque c'est quasiment le gros Skirmish spécial cuisine ! :-)

 


maxos | Le Samedi 14/02/2009 à 21:48 | [^] | Répondre

5 - Re: Boker in ze kitchenette

leonidas Je vois que nous nous rejoignons dans l'usage "du couteau" ce qui me plait d'autant. Pour ton Cherusker Ryback, je ne connais absolument pas !! Mais s'il est dans l'état d'esprit du Skirmish, il y a fort à parier qu'il me plairait.

 


leonidas | Le Samedi 14/02/2009 à 22:24 | [^] | Répondre

4 - Manger c'est plaisant !

leonidas Merci Tuan pour ces informations. J'attendrais donc avec (comme toujours) une certaine impatience la parrution du prochain LPDS. L'utilisation d'une lame de ce type en cuisine est des plus plaisante je l'avoue. Malgré la présence dans la mienne d'un certain nombre de couteaux adaptés et de qualités, il n'en restait pas moins l'envie d'une lame ludique, ce que j'ai trouvé dans ce Boker. 
La lame étant haute et de faible épaisseur, elle autorise le même comportement qu'un "vrais" couteau de cuisine. Cela bien entendu ne remplacera pas une lame fixe j'en conviens, mais avouez qu'il est amusant de constater que ce créneau retient l'attention des fabricants.

 


leonidas | Le Samedi 14/02/2009 à 22:13 | [^] | Répondre

6 -

Tuan Non, pas de Ryback production dans mon prochain article. Autant j'avais hésité à me prendre le custom il y a quelques années au moment de sa sortie, autant je trouve l'indus lourd - au propre et au figuré, avec un manche trop important (largeur de manche surtout pour ce type d'utilisation), assez laid et doté d'un hole d'ouverture exagérément large (bien plus important que sur le custom), bref un design qui (à mon humble et subjectif avis) a plus à voir avec le look qu'avec la fonctionnalité.

En revanche d'autres trucs bien plus sympas à découvrir (ou à redécouvrir) dans ce prochain opus de la gourmandise67

grosmangeur67

 


Tuan | Le Dimanche 15/02/2009 à 00:04 | [^] | Répondre

8 - Re:

maxos voila par les bons soins de Tuan un enterrement de première classe mon cher Leo, et la triste et piteuse fin de l'épisode Ryback ! Je ne savais pas qu'il y avait un tel écart entre le custom de Wilkins et l'indus. voici toutefois le lien pour que Leo se fasse son idée, s'il en a la curiosité (parce que je garde à l'idée que Leo aime le gros coutal costaud bien calé sur la table de la cuisine ! (bon cela dit, moi je le trouve quand même intéressant ce Ryback, dans le genre rigolo curiosité sympa ! en revanche, c'est le proto du Leafstorm de Wilkins chez Spyderco qui me déçoit un peu, d'après la photo du nouveau catalogue, la lame est trop courte et on perd inutilement du fil à l'encoche sous la garde, me semble-t-il - avis à un milli-centime). 
www.cherusker-messer.de/shop/catalog/details
mais il y a de plus belles photos sur le site de Kevin Wilkins là : http://www.wilkins-knives.com/ryback_cher/ryback_cher.html

 


maxos | Le Dimanche 15/02/2009 à 12:02 | [^] | Répondre

7 -

Paulo salut tous le monde, une bonne revue courte et précise!
ce boker/herbertz me fait beaucoup penser a l'utilisation que j'ai du pocket bushman, une lame qui vas aussi tres tres bien en cuisine a tel point que me surprend a préférer mon pocket plutot que mon ex couteau préférer (un durol avec une lame de 18cm assez fine et souple que j'ai trouver a emmaus!!) en cuisine!

 


Paulo | Le Dimanche 15/02/2009 à 11:33 | [^] | Répondre

11 - Re:

leonidas Bonjour Paulo, oui oui, le Bush est une lame très à l'aise sur la planche à découper. Beaucoup plus facile à nettoyer en plus que le Boker I ! Un vrais bonheur partout celui-là !

 


leonidas | Le Dimanche 15/02/2009 à 14:29 | [^] | Répondre

9 -

Blue Dog Le grand Léo a encore frappé !
Je trouve le concept de couteau de cuisine pliant original mais plutôt saugrenu, pour des raisons de nettoyage et d'entretien. Ceci dit j'aime beaucoup les lignes sobre de celui-là, ça doit être un super couteau de table.

(rien à voir, mais est-ce que quelqu'un sait pourquoi certains liens fonctionnent et d'autres pas? (cf le précedent post de maxos). J'ai déjà eu ce problème dans certains de mes posts)

 


Blue Dog | Le Dimanche 15/02/2009 à 13:42 | [^] | Répondre

10 - Re: Bah ! ?

leonidas

Bonjour et merci de vos commentaires. Grand Chien, tu as raison un pliant en cuisine n'est pas utilitairement le top ! Mais amusant voir même déconcertant pour les non initiés en couteaux. 
Maxos, merci pour le lien et cet avis que je rejoins après avoir été voir le fameux couteau en question. Etrangement cet enterrement en bonne et du forme me surprends ! Est-il si éloigné d'un Buck Strider ? Le Buck n'est pas spécialement ergonomique je trouve, mais cette gueule lui va bien. 
Certe, ce Ryback est déroutant, mais le concept est il si éloigné. Ma fois, j'aimerai assez l'avoir en main afin de se rendre compte vraiment de la bestiole.

 


leonidas | Le Dimanche 15/02/2009 à 14:25 | [^] | Répondre

12 - Re:

Guillaume Les liens "hypertext" ne fonctionne pas quand tu fais copier-coller une adresse web. Il faut utiliser la fonction d'insertion d'un lien (icône : globe terrestre avec un maillon de chaine dessus). J'ai ainsi corrigé les liens qui fonctionnent maintenant.

Pour le Ryback, je ne l'ai jamais eu en main donc je ne peux pas dire. J'avais été tenté de le commander sans le voir mais "quelque chose" dans les photos me génait, je ne saurais dire quoi, peut-être des déséquilibres perceptibles. Ce que confirme Tuan. Et là, je fais plus confiance au Grand Marabout 67 du couteau qu'au marketing de la firme et de l'artisan.

Quand je l'aurai eu en main, je vous dirai ce que j'en pense.

@ Léo : pourquoi parles-tu du Buck Strider ? Parce que tu viens de le voir dans "couteau mystère" ?

 


Guillaume | Le Dimanche 15/02/2009 à 17:01 | [^] | Répondre

13 - Re:

leonidas

@Guillaume. Non en fait je l'ai eu en main, de passage en Belgique, j'avais eu l'occasion de le prendre et de me rendre compte de cette impression (fausse) que j'avais eu au début en le voyant sur certains site.
Finalement je l'ai trouvé agréable, mais il est vrais qu'au premier abord, les formes très anguleuses du manche laissaient présager d'une mauvaise prise en main, mais pas du tout. J'en faisais référence à ce titre en exemple du Ryback de référence au commentaire. Donc, encore, il faut souvent avoir l'objet en main pour se faire une vraie idée.

 


leonidas | Le Dimanche 15/02/2009 à 17:12 | [^] | Répondre

14 - Re:

Blue Dog Merci Guillaume!

 


Blue Dog | Le Dimanche 15/02/2009 à 17:55 | [^] | Répondre

15 - liens

maxos oui, merci Guillaume, et désolé, je ne savais pas pour les liens hypertextes !

 


maxos | Le Dimanche 15/02/2009 à 18:11 | [^] | Répondre

16 - Merci Léo..

Anzioluz .. pour cette nouvelle et belle revue synthétique, et ses photos soignées..comme d'habitude...
Perso, pour la popotte, qui est chez moi très basique, je préfère les fixes : vieux Sabatier, et Haiku traditionnel.
Mais pour découper entre copains quelques tapas (bien arrosées, of course !), ce couteau sympa et rustique peut certainement contribuer à la convivialité du moment !

 


Anzioluz | Le Dimanche 15/02/2009 à 18:35 | [^] | Répondre

17 - Ryback indus

Tuan En ce qui concerne le Ryback, il ne s'agit pas d'un enterrement de première classe, mais d'un avis tout à fait personnel, et donc subjectif. Pour ma part j'ai toujours ressenti un décalage avec la beauté des designs de Kevin Wilkins, et la réalité effective de cette perception lorsque je les avais en main. Que ce soit le Leafstorm, le Ghost Dog et d'autres modèles encore à l'époque ou Kevin proposait encore de nombreux profils/variation/tailles différents.

Ces couteaux sont beaux, voire très beaux certes, mais il me semble - personnellement - que la construction et l'ergonomie de l'outil dépendent bien plus de la vision DAO/CAO du designer que d'un cahier des charges pensé en rapport avec la fonction et l'usage. Pour un couteau de cuisine par exemple, je n'ai pas besoin d'un manche lourd taktikeul, mais plutôt d'un profil plutôt neutre ou versatile qui me permette une prise en main légère, fuide et mobile. D'autant que si le couteau coupe vraiment comme il faut, je devrais pratiquement pouvoir m'en servir avec 3 doigts, sans exercer véritablement de force. S'agissant d'un couteau soi-disant destiné à la cuisine, je ne comprends pas non plus ce trou d'ouverture ridiculement grand (sur le custom ça reste encore raisonnable et harmonieux), qui bouffe une surface importante de la lame (fonctionnellement ET esthétiquement). Dans le lieu à priori relativement sécurisé qu'est la cuisine, l'optimisation et/ou rapidité de l'ouverture tactique à une main ne me semble pas une priorité vitale à mon sens.

Les Grips adapation Benchmade qu'il propose aujourd'hui n'échappent pas à cette déception ; manche simpliste plutôt carré qui alourdit la ligne initiale du Griptilian qu'épouse d'ordinaire naturellement la main ; absence de trou pour une dragonne. J'en préfère presque la version plastoc originale. Et quand on sait que le prix de ces plaquettes dépasse celui du couteau , on aura tout simplement compris la hierarchie d'importance du cosmétique vis-à-vis du pratique...

Par ailleurs, de tous les potes (ou d'autres gars que je connais) qui ont acheté de couteaux de Wilkins, la plupart les ont revendus car s'en servant très peu en définitive. Pour ce qui est du Ryback indus, il y a eu très peu de retours dithyrambiques de ceux qui en avaient fait l'acquisition, et j'en ai vu en revanche assez rapidement en revente.

Deux petites mages empruntées à un amateur de couteaux USNien (Lima-Charlie) pour vous donner une meilleure idée du ratio manche/lame et de la prise en main :





Mais tout ceci n'est que le ressenti perso de l'outil en fonction de son utilisation déclarée. Pour ceux qui apprécient le design et envisageraient cet engin dans des domaines d'application élargis, je ne peux que les encourager à s'en procurer un et en faire l'expérience par eux-même.

gm67



 


Tuan | Le Dimanche 15/02/2009 à 18:37 | [^] | Répondre

18 - Re: Ryback indus

leonidas Bravo et merci de ces impressions éclairées (comme toujours du reste). J'avoue personnellement combattre vigoureusement les a priori concernant toute forme de chose qui puisse exister et pas seulement dans la coutellerie du reste, mais prenant en compte ces aspects énoncés, je dois dire que la reconsidération de l'objet "du litige" s'impose. Plus le temps passe et plus finalement ma vision coutelière change vers une image plus fonctionnelle ! C'est finalement votre faute (ou grâce) à vous que cette orientation se fait progressivement... De ce fait l'élimination du superflux au profit de l'efficacité l'emporte dans mon esprit... Et pour suivre et remercier Guillaume des avis très éclairés, un Sebbie peut tous les remplacer... Pas le couteau ultime, mais... Reste que tout ceci finalement c'est comme une montre (j'en possède beaucoup) elles servent toutes à lire l'heure, mais nos yeux ne la lisent pas de la même façon en fonction des modèles !

 


leonidas | Le Dimanche 15/02/2009 à 19:05 | [^] | Répondre

19 - Re: Ryback indus

Tuan Là on ne parle pas d'a priori, mais de ressenti (subjectif) en retour d'expérience.

En l'occurence et compte tenu de ce profil me viennent 2 réflexions :

1. Il est très difficile, lorsqu'on rencontre un couteau avec spyderhole (ou variation), de ne pas - en ce qui me concerne - le comparer à un Spyderco. Et très souvent (même s'il y a des exceptions et des modèles parfois moins réussis chez l'araignée), en termes de conception, d'ergonomie et d'usage au quodidien la pratique me fait souvent donner ma préférence aux Spydercos.

2. Dans ce cas précis, mieux qu'un Sebbie (mais aussi cher au coeur de l'hôte de ces lieux) je crois qu'une version XXL du PPT ferait certainement un pliant d'appoint très apprécié des amateurs cuisiniers...



gm67

 


Tuan | Le Dimanche 15/02/2009 à 19:27 | [^] | Répondre

29 - Re: Ryback indus

Par contre, Wilkins fait des Ryback fixes, très sympa et pas trop excessif niveau prix.

 


Forencom | Le Dimanche 15/02/2009 à 21:36 | [^] | Répondre

20 - Belle vision !

Guillaume Le parallèle avec les montres est super bien vu Léo ! Je n'y avais pas pensé et si tu m'y autorises je réutiliserai le concept dans l'article que je suis en train de rédiger, en te citant naturellement.

Il n'y a pas de Vérité absolue en matière de couteau et les points de vue sont forcément individuels et subjectifs.

Pour prendre un exemple sur lequel Tuan et moi avons longuement débattu, je vous propose de parler du Strider SNG. J'adore ce couteau en photo. J'ai maintes fois hésité à l'acheter. Récemment, j'en ai même acquis un pour ne pas mourir idiot et le tester. Mais décidément je ne m'y fais pas à ce manche surdimensionné par rapport à un tranchant utile tout petit : 76mm de tranchant pour 12 cm de manche ! Alors que pour Tuan (et il a raison) l'ergonomie et la taille du manche font la qualité principale de ce modèle...

Voilà ! Du goût et des couleurs... Il faut donc rester très humble. D'ailleurs, je souligne que dans ses posts Tuan a écrit "avis personnel et subjectif" et c'est pour cela que j'ai tendance à le croire et à le suivre (sauf dans son goût immodéré des desserts).

 


Guillaume | Le Dimanche 15/02/2009 à 19:30 | [^] | Répondre

21 - Re: Belle vision !

Guillaume P.S. : J'ai oublié : c'est la même chose pour le prix d'un couteau.

Il n'y a pas de trop cher ou pas assez cher. Il y a du très cher ou du bon marché. Tout dépend de ce que vous êtes prêt à dépenser. Et là, cela dépend de votre bourse (celle où vous mettez les sous).

Je me permets de vous rappeler que pour la majorité de la population française, mettre plus de 15 euros dans un couteau est une aberration.

Il y a des rapports qualité prix qui sont favorables (Cold Steel par exemple) et d'autres qui ne le sont pas (Wilkins, puisqu'on en parlait).

La vraie question, c'est : "Est-ce que moi je suis prêt à payer ce couteau ce prix là". La réponse dépend totalement de l'individu et de ses ressources.

 


Guillaume | Le Dimanche 15/02/2009 à 19:52 | [^] | Répondre

22 - Re: Belle vision !

maxos @ Guillaume : c'est terrible de lutter contre une non-séduction, mais tu as quand même acquis un Sng malgré ton peu d'enthousiasme et au moins tu pourras dire que tu as essayé jusqu'au bout, en brave ! :-)
@ Léo : tu vois on a bien fait d'insister sur le Ryback, cela nous a valu une superbe chronique de Tuan, avec photos et tout ! C'est vrai que Wilkins est designer à l'origine, et cela explique peut etre sa part d esthétisme par rapport à certains fabricants plus "fonctionnels" (mais Sacha Thiel et bien d'autres montrent qu'on peut faire fonctionnel sans avoir été ni chef cuisinier ni avoir fait 10 fois la guerre du Golfe !).
Tout ce que je viens de lire ici m'a beaucoup plu, et l'idée du PPT surdimensionné me fait bien rire ! Le PPT hyper-Wilkinsisé qui ne rentre même pas dans un pot de Nutella !

 


maxos | Le Dimanche 15/02/2009 à 20:07 | [^] | Répondre

24 - Re: Belle vision !

Guillaume Si je peux me permettre, ce n'est pas une non-séduction, au contraire esthétiquement je trouve le SNG très réussi. C'est une fois que je l'ai en main que je ne suis plus convaincu. Mais j'attends de faire une petite sortie-terrain pour trancher (hihihi) définitivement. Mais vu mon emploi actuel, ce n'est pas demain que vous allez avoir ma revue du SNG.

 


Guillaume | Le Dimanche 15/02/2009 à 20:13 | [^] | Répondre

23 - Re: Belle vision !

leonidas Merveilleux. Oui c'est vrais tout ceci (encore une fois) est très subjectif, nous ne pouvons avoir tous le même ressenti, c'est d'ailleur ce qui fait la richesse de nos échanges à tous. Comme tu le précise et Tuan également, moi-même il n'y a pas si longtemps finalement, je n'étais pas très Spyderco. Puis j'ai découvert le Lady-Bug, puis le Strech, le Captain (particuliers mais efficace) et ce fantastique Tenacious. Donc dans les a priori, je me place assez bien et comme l'on dit "il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis" surtout lorsque ces avis justement sont fondés ô combien. 
Bref, quand au prix encore une fois comme l'exercice précédent, c'est comme les montres. Certaines ne payent pas forcèment de mine, mais reste finalement les plus sures et les plus précises parfois. D'autres d'une mécanique hors norme et de réalisation exceptionnelle sont de vrais plaies car sensibles à tout ou presque... Et oui Guillaume, tu peut utiliser cette comparaison bien entendu ! De l'usage et du coût je te rejoins, il est vrais que beaucoup me disent souvent "ouah tu en claque du fric pour tes couteaux !" Ce qui je l'avoue me fait sourire lorsque je les regarde claquer du fric pour des timbres ou des pièces de monnaies qui n'on plus court... Moi je ne me palluche pas avec mes couteaux !!

 


leonidas | Le Dimanche 15/02/2009 à 20:12 | [^] | Répondre

25 - Re: Belle vision !

Guillaume Maintenant, ce que je refuse sur ce blog, c'est que quelqu'un vienne dire "Ce couteau est le meilleur du monde, ce coutelier se fout de la gueule de ses clients et ce que je fais de mes couteaux est mieux que ce que toi tu en fais, cette marque est largement supérieure à celle-ci."

Et tous les phantasmes douteux... Dans ces cas là, je ne discute même pas.

En revanche, vous pouvez dire : "j'aime ou je n'aime pas, je pense que... Tu as raison mais, à mon avis..."

Je ne dirai jamais que le Sebenza est le meilleur couteau de l'hémisphère sud de la galaxie, parce que ce n'est pas un couteau.... C'est un Sebenza !!! A mon avis à moi que je partage avec moi-même (Comme aurait dit Coluche).

Et j'aime au-delà de toutes raisons :

- Le PPT
- Le Sitting Fox
- Le Buck Mayo TNT
- Le Oufti Police
- Le Plazen
- Le premier couteau que l'on m'a offert
- Le couteau de ma grand-mère
- La machette des philippines qu'un compagnon d'infortune m'a offert
- Le Mnandi Titane et ivoire de Mamouth de mon avant-dernier anniversaire

Et j'en passe et des meilleurs...

 


Guillaume | Le Dimanche 15/02/2009 à 20:34 | [^] | Répondre

26 - Re:Miam !

leonidas Ah le PPT (celui là c'est mon coup de coeur !), le Sitting Fox, Arrfff Miam !, Le Oufti Police re-Miam !
Moi j'aime ! Les autres je connais moins !

 


leonidas | Le Dimanche 15/02/2009 à 20:42 | [^] | Répondre

27 - Re: Belle vision !

Tuan Le meilleur couteau du monde c' est je crois celui que tu as justement sur toi quand tu as besoin d'un truc qui coupe et que tu ne peux le faire ni avec les dents ni avec les doigts...

Ca peut être un opinel, un pas bô machin made in China, un couteau de ninja ou un custom fait par un pote : l'essentiel c'est qu'il soit là au moment où tu as besoin de t'en servir (et si possible qu'il coupe un minimum).

Et ça qui veut dire qu'il aura répondu aux critères persos de tout à chacun pour en arriver là : pertinence-utilité, tranchant, taille, poids, encombrement, affect (considérations esthétiques, affectives, sentimentales), nouveauté (dernier bébé arrivé à tester) etc. Le meilleur je crois (toujours en fonction de votre cahier des charges perso qui en définira les principaux usages et le juste compromis entre les différentes options), sera donc celui que vous retrouverez avec le temps le plus permanent dans votre EDC, en poche, en sac, sur votre bureau, à l'atelier ou à la cuisine. Ce ne sera pas forcément le plus beau, probablement pas le plus cher, custom pas forcément, mais au final le plus fidèle assurément.

Pour ma part je n'ai qu'à me demander ce qui traîne dans mes poches quotidiennement (depuis un, deux cinq, dix, voire quinze ans), voici le top ten des plus permanents (plus ou moins dans une sorte de chronologie) :

- Couteau suisse Victorinox
- Leatherman sideclip
- Ladybug (et variantes)
- Cricket
- Spin
- Mnandi
- couteau à manger Descy
- cran forcé PH
- Wanless
- PPT

Pour en revenir à la cuisine ça ne vous tenterait pas ce joli Daisho ?... :



gm67

 


Tuan | Le Dimanche 15/02/2009 à 21:03 | [^] | Répondre

28 - Re: Belle vision !

maxos je propose de donner le gros à Leo et je me contenterai du tout petit !
:-)
je constate que PPT et Mnandi reviennent dans vos deux listes ! je ne dirai pas que ce sont les deux grands gagnant de notre grand concours international, car évidemment c'est pas ça, mais c est intéressant de voir ce qui reste pratiquement et affectivement sur le dessus d'importantes collections comme les votres. Je retiens aussi le Buck Mayo de Guillaume pour lequel j ai beaucoup hésite...

 


maxos | Le Dimanche 15/02/2009 à 21:13 | [^] | Répondre

30 - Re: Belle vision !

leonidas Ah ! Assurément Maxos, c'est ce modèle que je trouve fantastique, mais enfin quoiqu'il en soit, nous ne sommes pas près, avec toutes nos envies chacun à nos façons, d'arrêter de voir des couteaux jouer à saute saucisson avant de nous endormir...

 


leonidas | Le Dimanche 15/02/2009 à 22:18 | [^] | Répondre

31 -

Guillaume

 


Guillaume | Le Dimanche 15/02/2009 à 22:20 | [^] | Répondre

32 - Re:

maxos quelle photo ! tu as voulu que ce soit l'image de la réconciliation, avec les deux beaux Alsaciens, le surfeur de Hawai, le petit gars de Boise, Idaho, et le petit Strider qui se cache parce que tu lui as fait peur ! mais tu l'as quand même mis en famille !

 


maxos | Le Dimanche 15/02/2009 à 22:37 | [^] | Répondre

33 - Re:

leonidas Hi hi ! Oui belle brochette !!

 


leonidas | Le Dimanche 15/02/2009 à 22:41 | [^] | Répondre

34 - Re:

Tuan

Mes miens : le jeu des 7 différences...

gm67

 


Tuan | Le Lundi 16/02/2009 à 00:36 | [^] | Répondre

35 - Re:

Guillaume Voilà un jeu qui est drôle !

 


Guillaume | Le Lundi 16/02/2009 à 07:49 | [^] | Répondre

36 - Re:

leonidas Pour le PPT il a l'air identique chez chacun de vous, le Strider de Tuan manche en Fibre de carbone, deux Buck Mayo dont un en manche toxifié, le Mandi plaquette Cocobolo pour Tuan ? C'est un jeu rigolo, surtout lorsque l'on voit que vous possédez pratiquement les mêmes...

 


leonidas | Le Lundi 16/02/2009 à 10:24 | [^] | Répondre

37 -

Tuan Les PPT sont en effet identiques ; le Strider n'est pas en CF mais en G-10 nid d'abeille, avec une lame stonewashed (c'est la finition que je préfère chez Strider) ; le deuxième Mayo n'est pas un Buck, mais le modèle original custom TNT d'après lequel le Buck fut produit ;le Mnandi est en Ziricote (un bois dur d'Afrique du Sud) et BG42 ; il fait partie de la toute première fournée (200 ex numérotés) sortie par CRK en 2001. Au quotidien j'en utilise plus régulièrement un autre en African Blakwood.

Guillaume et moi avons effectivement beaucoup de modèles en tronc commun. Il a en revanche une expérience et une partie de sa quincaillerie résolument tournées vers l'outdoor/terrain tandis que bien plus citadin je suis pour ma part plus porté sur les petites lames urbaines et gourmandes...



gm67

 


Tuan | Le Lundi 16/02/2009 à 11:58 | [^] | Répondre