Oct. 16 26

Couteau Chris Reeve Large Inkosi 2016

Le successeur du Sebenza Large 25

  • Currently 4.2/5

Note : 4.2/5 (5 notes)

Le Large Inkosi est une nouveauté qui date de juin 2016, date de commercialisation aux Etats-Unis.



A vrai dire l’annonce de cette commercialisation me semble avoir été relativement modeste en dehors d’une annonce faite au Blade Show de 2016. On peut penser que l’absence de succès face au William Harsey Folder de Spartan Blades a quelque peu terni la sortie du dernier .
D’autant que le Large Inkosi n’est pas intégralement un nouveau : il est le remplaçant en titre du Large 25.
Hors ce dernier était largement perçu comme un excellent et il est toujours perçu de la même manière sur le marché américain. D’une manière simple et factuelle on peut dire que le Large Inkosi reprend des améliorations présentes sur le Small Inkosi et sur le modèle 25.

Le Large Inkosi a vocation à être le fermant le plus solide fabriqué par , et l’on peut dire que c’est une affirmation correcte. Les amateurs du modèle 25 et du Small Inkosi, dont je suis, vont y trouver un sujet de contentement.
En revanche il est possible que beaucoup d’amateurs de y voit un essoufflement de la créativité de avec un simple renommage/renforcement du modèle 25.
Toutefois, même en tenant compte de ce bémol, nous sommes en présence d’un fermant de très grande qualité.
 
 
Le mesure fermé 12,20 cm pour une longueur totale de 21,50 cm pour mon modèle.
La masse est passée à 140 grammes soit une progression de 20 grammes environ face au large 21.
Mon a été fabriqué le 31 août 2016 mais la fiche de contrôle qualité n’est plus signée par le coutelier et c’est bien dommage même si le packaging est devenu encore plus luxueux. 
 

 
Le système mécanique est bien connu de tous, puisqu’il s’agit du fameux Integral Lock (RIL) inventé par modification du Liner Lock de Michael Walker et mis en service sur le dès ses débuts en 1987.
La platine verrou reste l’une des plus puissantes et des plus régulières du marché, y compris dans le secteur du custom car à bien des égards le Large Inkosi est un custom industriel comme les autres
Les deux 25 et Large Inkosi possèdent un patrimoine génétique commun et cela se voit : les deux possèdent exactement le même encombrement.
Le verrou en du modèle Large Inkosi est identique à celui du modèle Large 25.
 

 
Les deux côtes sont réalisées en 6Al4V (grade 5) et possèdent une épaisseur identique de 3,8 mm déjà en vigueur sur le modèle 25. Ces deux platines sont découpées et usinées d’une manière parfaite, qui reste toujours la référence ultime en matière de finition et d’ajustage mécanique.

Le stop pin de la lame est en acier trempé inoxydable 416 et possède un diamètre accru : il est plus épais que celui du modèle 25 et beaucoup plus épais que celui du modèle 21.

La platine verrou est dotée d’une bille en céramique technologique, qui mesure toujours 1/8 d’inch et qui selon contribue aussi à maintenir la lame close. Elle vient aussi assurer l’interface entre le talon de la lame et le frame en . Ainsi point de problème d’usure prématurée du , même s’il faut bien le dire le à bout trempé de mes deux autres est toujours parfaitement intact.
 

La dureté annoncée pour la bille en céramique technologique est tout à fait hallucinante avec 97 HRC !!! Ce qui laisse tout de même dubitatif sur l’absence d’usure du talon de la lame : on peut se demander dans quelle mesure le creusement d’un sillon au talon de la lame n’est pas en fait une nouvelle forme d’affaiblissement du mécanisme Integral Lock.
 

 
Le manche possède une épaisseur maximale de 18 mm sur les côtés, pour une hauteur maximale de 25 mm au niveau des découpes ergonomiques usinées dans la partie inférieure des côtes.
On doit noter que cette aménagement n’est pas cosmétique mais se traduit réellement comme un plus en terme de confort de prise en main, par rapport au modèle Large 21, qui est pourtant loin d’être mauvais… tout en restant très inférieure à la prise en main du Harsey Folder.
On peut dire qu’il n’y a aucun progrès par rapport au Large 25 et c’est franchement dommage !!!
 



La visserie utilisée sur le modèle 25 est de l’acier inoxydable 303 selon les données fournies par . On peut penser que cette qualité a été conservée sur le Large Inkosi.
 

Le clip est réalisé en 6Al4V et il est légèrement plus long que celui du modèle Large 21, sans que cette augmentation de la longueur puisse être considérée comme un facteur dirimant.
La rétention en poche est tout à fait excellente, à l’instar du  modèle Large 21. Il reçoit la même courbure que celui du Small Inkosi qui est destinée à empêcher les doigts de la main positionné sur le côté du frame d’exercer un freinage lors du déploiement de la lame.
 

 
La lame possède une géométrie Clip Point identique aux modèles Large 21 et Large 25. Les deux lames des modèles 25 et Large Inkosi possèdent une surface strictement équivalente.
 

 
Le CPM-S35VN a été développé en 2009 par Crucible en collaboration avec tout comme son prédécesseur le CMP-S30V. Les données techniques publiées montrent que le S35VN possède la composition suivante : 1,40% de carbone, 14,00% de chrome, 3,00% de vanadium, 0,50% de niobium et 2,00% de molybdène. Cet acier possède donc des carbures de vanadium, de niobium et de chrome. L'adjonction de niobium (aussi dénommé colombium) permet selon Crucible d'obtenir une résistance accrue de 15 à 20% par rapport au S30V concernant les chocs (sollicitations mécaniques transverses).
 



En revanche, les capacités de coupe des deux aciers données par l'indice CATRA sont identiques avec un indice de 145 (la base 100 est donnée par le 440 C, le test est une opération mécanique de coupe de cartons enduits de silice, dans ce test scientifique le 154 CM obtient seulement un indice de 125). Toujours selon Crucible pour des applications de coutellerie, le traitement thermique recommandé doit procurer une dureté comprise entre 58-61 HRC. L’intervalle qui est désormais utilisé par est de 59/60 HRC.
 

La lame possède une épaisseur de 3,6 mm contre 3,56 mm pour le modèle 25 avec une émouture à nouveau modifiée.
En effet le modèle Large Inkosi abandonne l’émouture hybride qualifiée de "Large Hollow Grind Technology" pour une émouture en creux très proche de celle utilisée sur le Large 21, quoique, semble-t-il à l’examen de mon , avec un aspect convexe de la lame très inférieur à la lame du modèle "historique".
 
Les deux thumblugs symétriques ont une belle couleur bleue : ils sont réalisés tous les deux en de type 6Al4V.

Le pivot de la lame comprend un bushing démontable pour l’entretien du , d’un diamètre particulièrement conséquent. De même, les rondelles en bronze phosphoreux reprennent la même organisation que celles du Small Inkosi, c’est-à-dire un large diamètre avec des évidements importants pour permettre une meilleure rétention de la graisse et diminuer le frottement par friction : à l’ouverture comme sur le Small Inkosi on ressent un réel mieux. Sur ce plan le l’emporte facilement sur les modèles 21 et 25. 
 

 
La partie crantée sur le dessus de la lame mesure 23 mm et sa texture est beaucoup plus rapeuse que celle du crantage du dessus de la lame du Large 21. En outre, elle est courbe comme sur le modèle 25.

Sinon, on note, comme sur le modèle Large 25 aussi, une curieuse découpe en creux sur le dessus de la lame en avant des thumblugs : cette découpe paraît totalement dépourvue de fonction mécanique et peut à la rigueur être considérée comme un élément cosmétique dont la raison d’être est peu évidente. Sinon le dos de la lame est toujours arrondi d’une manière parfaite.
 
La lame mesure 91 mm pour un tranchant de 88/89 mm. Ce tranchant est très coupant, même s’il ne paraît pas plus coupant que celui des modèles Large 21 et Large 25 que je possède.
Toutefois, l’accroissement à la marge de l’épaisseur de la lame ne se traduit par aucun effet néfaste sur la qualité du tranchant qui demeure exceptionnel avec une capacité de coupe très fine, rare sur les tactiques américains comme les Hinderer par exemple (même si la configuration de lame de type Slicer Grind en est très proche).
 

 
Au terme de cette revue, je possède un sentiment mitigé, j’avoue toujours avoir eu un faible pour le 25, qui marquait le 25ème anniversaire du Large en 2012.

Bien que le Large Inkosi soit globalement meilleur que le modèle 25, il en est en fait très proche, tant et si bien que je n’en conseil pas l’achat pour les amateurs possédant déjà un modèle 25.

En revanche, pour tous ceux qui sont intéressé par le style Inkosi, le modèle Large sera un très robuste et efficace compagnon sans l’emporter par KO technique à l’encontre du modèle 25 qui disparaît de la scène…
Et si vous avez réellement de grandes mains vous pouvez vraiment essayé le William Harsey Folder dont j’ai effectué la revue sur ce blog.
 
 

Ils ont lu aussi :



Mots-clés :

Découvrez l'auteur


Commentaires

1 -

Encore (!) une superbe revue ! Merci !

Etant déjà plus que satisfait de mon small Inkosi, il se pourrait que je fasse l'impasse sur le Harsey Folder, un peu trop grand pour mes petites mains, pour céder au large Inkosi.

J'ai peur de délaisser mon Large Regular...

 


NIKO | Le Samedi 29/10/2016 à 08:54 | [^] | Répondre

2 - Re:

Darksun

Bonjour Niko,
si tu est satisfait du Small Inkozi, et que tes mains te paraissent un peu trop petite pour le Harsey Folder, je pense que le Large Inkosi devrait d'apporter beaucoup de satisfaction : au moins autant que la version Small. Ces deux couteaux sont une grande réussite de Chris Reeve.

 


Darksun | Le Samedi 29/10/2016 à 09:38 | [^] | Répondre

3 - M. Darksun

 Merci pour cette revue mais qui me laisse un sentiment bizarre du a l'effet "jumeau" de ces couteaux....

comme je ne suis pas dans la "vente" j'ai toujours le sentiment de me faire "b...." quand on me propose quelque chose d'identique mais de mieux.....

Bien sur on peut faire mieux....mais des fois je me demande si les fabricants font pas expres de faire mal pour pouvoir dire apres "je fais mieux"......un exemple me viens comme ca....mettre une visserie simple acier....puis apres mettre acier trempé.....puis mettre acier inox.....puis mettre titane...etc! comme celà on "améliore" et vend plus......

j'ai ce même sentiment avec les voitures...

merci pour ce moment

Salutations

 


birdy1962 | Le Samedi 29/10/2016 à 13:09 | [^] | Répondre

4 - Re: M. Darksun

Peut être que pour s'approcher de la perfection il faut en passer par là... et puis il existe aussi le libre arbitre, on achète ou pas, c'est le seul vrai test.

Faire mieux que le SEBENZA, c'est un sacré défi. Je crois volontiers que MR CHRIS REEVES recherche "LE COUTEAU" ; bonne chance à lui et merci pour nous.

 


Gilles | Le Samedi 29/10/2016 à 15:43 | [^] | Répondre

6 - Re: M. Darksun

Guillaume Oui...

Sauf que M. Chris Reeve ne travaille plus chez CRK, entreprise dans laquelle il est de moins en moins impliqué depuis plus d'un an.

Extrait de l'historique officiel de la marque :

"2015 also saw the withdrawal of Chris from daily operations into semi-retirement; he continues to contribute to design and consulting."

Ceci explique très certainement cela...

 


Guillaume | Le Samedi 29/10/2016 à 18:23 | [^] | Répondre

5 - Re: M. Darksun

Darksun

Bonjour Birdy,

merci pour le compliment et sur le fond ton commentaire indique "The point" comme disent les anglosaxons, c'est à dire la problématique, et bien cela n'est pas un chose facile car je pense que si le Large Inkosi est efffectivement une amélioration du Large Sebenza 25, il en reste tout de même très proche et un certain nombre de commentaires sur les sites américains reconnaissent la qualité du couteau sans qu'il soit suffisamment motivant pour remplacer le modèle 25.

En d'autres termes, le Large Inkosi s'adresse à des utilisateurs qui ne possèdent pas encore le 25 et souhaitent bénéficier du look et de la technologie Inkosi au lieu d'acheter un Sebenza Large 21 qui demeure irremplacable à ce jour dans la gamme des fermants Chris Reeve.

J'aurais bien aimé un Inkosi Large possédant une lame et une poignée plus haute et surtout une lame dotée d'une émouture plate intégrale : cette combinaison rétablirait sans mal la supériorité des fermants CR par rapport au William Harsey Folder : on a l'impression que le travail est inachevé.

Mais je ne suis pas pessimiste du tout, je pense que c'est loin dêtre le dernier fermant de Chris Reeve.

Cela étant dit c'est tout de même un très bon couteau qui mérite de se faire une place au soleil!!!

 


Darksun | Le Samedi 29/10/2016 à 15:43 | [^] | Répondre