Fév. 17 17

Couteau CRKT Liong Mah Remedy

Un excellent framelock tout acier

  • Currently 4.3/5

Note : 4.3/5 (3 notes)

lance en 2017 une série particulièrement intéressante de framelocks à prix d’entrée de gamme qui, compte tenu de la conjoncture, devraient être promis à un certain succès, voire un succès certain aux Etats-Unis et en France. Cette collection 2017 fait appel à de grands designers comme Jesper Voxnaes pour le Pilar, le Batum et le Batum compact et le Vizzle - et à Liong Mah pour le Remedy.


Le Vizzle et le Remedy sont plutôt des grands , de même que le Batum full size, tandis que le Batum Compact et le Pilar sont des compacts ou très compacts ayant vocation à être des .

Le Remedy est un design que j’aime particulièrement pour la pureté de ses lignes et sa construction tout acier.
Le mesure 12,10 cm fermé, pour une longueur totale de 21 cm lame déployée ce qui en fait tout de même un grand , peu compatible avec une fonction d’ urbain. Sa masse est de 153 grammes, ce qui peut sembler considérable de prime abord, mais c’est la conséquence d’une construction tout acier. En outre une fois en main le est formidablement bien équilibré.

Son architecture mécanique est très classique puisqu’il s’agit d’un du type Reeve Integral Lock (RIL) avec une platine verrou à une seule découpe cylindro-tronconique pour faire ressort.
La platine est très bien ajustée et on observe une découpe circulaire du métal destinée à éliminer la zone de stress mécanique susceptible de laisser apparaître une crique dans le métal.
 

La platine verrouille très bien et bloque la lame en ne laissant aucun jeu résiduel, ni vertical ni horizontal. La platine ne s’enfonce pas lors de la prise en main du et la surface d’engagement au talon de la lame est de l’ordre de 50 à 60%.





On peut éventuellement regretter l’absence de Lock Bar Stabilizer, mais a priori la platine est très rigide et cela ne paraît pas être un souci majeur.

Sans compter que le clip en acier paraît appuyer suffisamment fort pour pallier cet oubli (à supposer qu’il y ait bien un oubli !!!).
Les côtes en acier possèdent une épaisseur qui varie entre 2 et 3 mm en fonction de la géométrie très particulière de ces dernières qui s’affine sur le rebord et devient plus épaisse sur les flancs. Cette configuration a probablement été conçue pour permettre une prise en main optimale tout en réduisant autant que possible la masse des côtes. Le résultat est très bon. La structure est du type Open Frame sans entretoise, très facile à nettoyer.

Le manche possède des découpes ergonomiques au-dessous qui concourent à donner un très bon grip même en l’absence de zone de crantage sur les côtes.
Vers l’avant, les côtes sont très classiquement découpées pour constituer un quillon inférieur protégeant l’index, mais dans le cas du Remedy c’est essentiellement le flipper en position ouverte qui sécurise la position de l’index.
A hauteur du verrou les côtes son découpées pour former un arrondi qui permet de très bien positionner l’index sur le flanc du .
L’épaisseur du manche est de 11/12 mm en mesurant sur les flancs et la hauteur à l’aplomb du verrou est de 23 mm, le manche possède une hauteur croissante en allant vers l’arrière avec 29 mm, puis sa hauteur décroît à nouveau à l’arrière.

Les côtes possèdent des états de surface parfaits avec une finition stonewashed qui contraste avec la finition satinée de la lame.

Le clip est de très bonne qualité et tranche dans un domaine où la médiocrité est la règle même parmi les les plus chers. Il assure une très bonne rétention en poche ; sa finition générale est excellente.

Le Remedy est un flipper doté d’une détente très puissante avec une lame montée sur dispositif IKBS dont possède la licence. Une action suffisante sur la surface crantée entraîne une ouverture complète de la lame de manière rigoureusement identique à chaque usage. On note que la qualité de la détente obtenue sur ce d’entrée de gamme est susceptible de fournir une bonne leçon à bien d’autre réalisation…

Le talon de la lame a été usiné en creux pour permettre l’appui du stop pin, on dispose donc en théorie du calage le plus solide mécaniquement parlant. La lame est réalisée en acier chinois 8Cr13mov dont le traitement thermique a été optimisé pour obtenir une dureté de 58/60 RKC, sachant que vise la valeur haute de cette fourchette qui donne à la lame un comportement digne des meilleurs AUS-8A.

La lame possède une épaisseur dont la mesure donne approximativement 3 mm, mais sur la partie la plus épaisse des flancs de cette lame on arrive à mesurer approximativement 3,48 mm. La géométrie de cette lame est difficile à établir, elle possède un profil tendu différent du Drop Point qui tend à établir une influence Clip Point modérée et bien maîtrisée. On constate aussi que la lame possède une ceinture très coupante assez large.

La lame mesure 10 cm en tenant compte du ricasso mais sans englober le flipper et la longueur tranchante lisse utile est de 90 mm. La lame possède une émouture concave (en creux) et le tranchant est absolument redoutable dès réception du .
a réalisé en quelques années des progrès considérable avec le 8Cr13Mov.
La lame possède une rampe crantée de 27 mm qui donne un bon appui au pouce, tout en étant peut-être un peu abrasive. La finition satinée de la lame est très bien réalisée.



Pour conclure, le Remedy est un d’entrée de gamme qui possède une étonnante qualité de réalisation, il permet de disposer d’un excellent outil coupant pour un tarif très raisonnable. Et en aucun cas la qualité de fabrication n’a été sacrifiée.

Ils ont lu aussi :

  • Lion Steel TRE Titanium Bronze" title="Couteau TRE Titanium Bronze"/> Lion Steel TRE Titanium Bronze" class="preview" title="Couteau TRE Titanium Bronze" />


Mots-clés :

Découvrez l'auteur


Commentaires

1 - Très joli modèle

Merci Darksun pour cette revue d'un modèle qui m'avait attiré l'œil. Mais je rêverai d'une version plus cossue : titane / M390 ou S35VN par exemple. Darksun, contrairement à ton habitude, tu ne fais guère de commentaire métallurgique sur le digne acier chinois qui équipe ce modèle. Est-ce parce tout a déjà été dit sur lui ? De mon coté, l'expérience de cette nuance d'acier en terme de tranchant n'a jamais été concluante (du Benchmade et du Spyderco).

Sergio a donné 1 couteau à Darksun

 


Sergio | Le Vendredi 17/02/2017 à 18:05 | [^] | Répondre

2 - Re: Très joli modèle

Darksun

Bonjour Sergio,

CRKT a délaissé l'acier ACUTO 440 il y a trois an environ, la firme a fait un essai très correct sur le Notime Off en 2016 avec de l'acier Carpenter BD-1 qui est une version high Tech de l'AUS-8 fondu sous vide qui s'est révélé excellent pour un acier d'entrée de gamme et l'on retrouve cette nuance chez Spyderco et Cold Steel.

Je regrette sincèrement que CRKT ai délaissé ces deux aciers au profit du 8Cr13Mov qui sur le plan chimique peut être présenté comme un équivalent chinois de l'AUS-8. Cet acier chinois est considéré comme juste correct, sans plus.

Il y a deux ans environ que CRKT a modifié le traitement thermique, l'acier des lames était trop mou.

Je possède deux Spyderco avec lame en 8Cr13Mov et j'en ai été plutôt content. Toutefois, il ne s'agit pas d'un acier de grande qualité, c'est une certitude.

L'utilisation de titane et de M390 me fait penser à mon Real Steel Megalodon qui est franchement très réussi et je vais essayer d'en proposer une revue.

 


Darksun | Le Samedi 18/02/2017 à 09:30 | [^] | Répondre