Fév. 11 14

Couteau David Lespect Framelock RWL34

Le couteau "bien être"

  • Currently 4.5/5

Note : 4.5/5 (6 notes)

David Lespect Framelock RWL34
 
Ayant un peu de courage ce soir, je m'attaque à une revue que je devais faire depuis plusieurs semaines mois... 

Les pliants de David Lespect sont bien connus et largement adulés, c'est plus que mérité ! J'en ai un que je porte régulièrement en acier qui rouille, j'en avais fait une revue là :

Correspondant à une utilisation courante, il demande un entretien régulier. Rien de très contraignant mais une attention que certains ne peuvent pas toujours porter à leur . C'est pourquoi, au dernier SICAC, j'ai acquis la version en acier fritté RWL34. Qui ne rouille pas.
Une destination automnale, moins exotique, m'a néanmoins permis de faire quelques photos potables.

Premier constat, quel que soit le type d'acier, le tranchant en ogive (convexe) est absolument redoutable, on se rase avec. Comme souvent le RWL34 a une tenue de coupe plus que performante, l'affilage est requis au bout d'un bon moment, c'est remarquable.

David Lespect Framelock RWL34
Le montage et les finitions sont toujours aussi précis, c'est parfait et le verrouille solidement sans défaut. Le satinage du manche résiste globalement bien aux rayures autant que le le peu. Le clip port profond assure une excellente sécurité.

David Lespect Framelock RWL34
La lame type "Nessmuk" est très agréable à l'usage et permet, avec la géométrie du manche et de la lame, une utilisation complète du tranchant de 8,6 cm. L'émouture plate et quasi intégrale est très efficace et les aliments n'adhèrent que peu sur les flancs de la lame.

David Lespect Framelock RWL34
Bien sûr, avantage de l'acier inox, on peut tout couper sans avoir à nettoyer la lame, y compris les aliments les plus acides. La préhension du est assuré (très) fortement par l'encoche du petit doigt, c'est le principe du grip du golfeur comme l'expliquait Danlam. L'ouverture "à la burger" est souple grâce aux rondelles en Téflon.

David Lespect Framelock RWL34
 
Mes deux Frameless ont trouvé leur place dans mes usages : le qui-rouille pour un usage urbain plutôt alimentaire, le qui-rouille-pas pour la "verte". Mirabelle remercie, aussi, vivement M. Lespect pour son talent, sa gentillesse et son remarquable travail.


David Lespect Framelock RWL34

 
En définitive, si vous révez d'un custom, il faut craquer de toutes urgences, c'est un à vivre - bien.

Prochain épisode : le Diabolo Max d'Eric Parmentier.

Ils ont lu aussi :



Mots-clés :

Découvrez l'auteur


Commentaires

1 - carbon or not carbon...

Tuan Moi qui ne jure que par mes Wanless carbone , je me suis aussi laissé convaincre l y a deux ans par David d'essayer un RWL34 pour changer un peu. Je confirme à quel point cette géométrie en ogive est redoutable, et confère à l'engin à la fois un fil rasoir et une robustesse impressionnante. Il y a une vraie complémentarité à l'usage du carbone et du non carbone, mais je dois avouer que, ne l'utilisant pas pour manger, j'emploie beaucoup moins mon RWL34 que mon carbone ô combien multi-quotidien ! :)

Voici la paire, contrastée mais complémentaire, qui constitue mon daisho utlitaire/alimentaire le plus pertinent...



gm67

 


Tuan | Le Mardi 15/02/2011 à 03:46 | [^] | Répondre

2 -

cardoso5fr

Rahhhhhh. Ca c'est l'exemple type du couteau que j'aime (en carbone ou en rwl34). Simple, mince, élégant, great mother friendly. 
J'adore.

 

cardoso5fr a donné 1 couteau à Guillaume

 


cardoso5fr | Le Mardi 15/02/2011 à 08:18 | [^] | Répondre

3 -

pierobin  Il est beau ce couteau. Un jour je m'achèterai un Lespect, à force d'en voir partout, ça commence un peu à me démanger... 
Il a une bonne frimousse ton p'tit chat !

 


pierobin | Le Mardi 15/02/2011 à 19:57 | [^] | Répondre

4 - Merci

C'est une belle revue et ça fait tellement plaisir de voir ses couteaux en action !!!
 

 


davless | Le Samedi 19/02/2011 à 12:45 | [^] | Répondre

5 - Re: Merci

Guillaume J'aime vraiment beaucoup ce modèle ! Merci encore.

 


Guillaume | Le Samedi 19/02/2011 à 17:52 | [^] | Répondre

6 - Vue fermé

Guillaume En revoyant ma prose, je m'aperçois que je n'ai pas présenté le couteau fermé :

David Lespect Frameless

David Lespect Frameless

 


Guillaume | Le Mercredi 23/02/2011 à 19:18 | [^] | Répondre

7 -

Eliott Ness Je cite "un couteau à vivre - bien"  , et  je me permets d'ajouter "à consommer sans modération"

Je sais que David aime que l'on utilise ses créations alors ne nous gênons pas !   après tout un 
couteau cela sert bien à couper non ?

 


Eliott Ness | Le Dimanche 27/02/2011 à 17:52 | [^] | Répondre

8 - PS

Eliott Ness Merci Leeroy pour cette super revue !

 


Eliott Ness | Le Dimanche 27/02/2011 à 17:54 | [^] | Répondre

9 -

Tiens, tiens je l'ai deja vu quelque part celui la :D

Pour mon premier post ici, je crois que je n'aurais pas pu tomber mieux.

Sympathique review. Je dois toujours une mousse à l'auteur me semble t'il.

 


SOD | Le Vendredi 03/06/2011 à 12:35 | [^] | Répondre

10 - Re:

Guillaume Bienvenue !

Pour la mousse, tu sais où me trouver !

Guillaume a donné 3 couteaux à SOD

 


Guillaume | Le Vendredi 03/06/2011 à 17:53 | [^] | Répondre