Nov. 18 16

Couteau LionSteel T5 Mi

Le Roadster survitaminé

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (2 notes)

Une fois n'est pas coutume, voici une revue d'un à lame fixe. Cela faisait longtemps qu'il n'y en avait pas eu...
 




 
Mon mode de vie évoluant, moins urbain, le fixe a, petit à petit, repris sa place : plus simple de mise en oeuvre, plus facile d'entretien, passe de la cuisine aux fonds des bois sans problème.

Ces derniers mois, j'ai même ressenti le besoin d'avoir une lame plus longue que mes fixes habituels à 10/11 cm de lame (style ). J'avais besoin de plus de tranchant mais sans m'alourdir trop.
 

 
Je me suis livré à une étude de marché : dans les 13/14 cm de lame, pas trop lourd, pas trop encombrant (donc pas de camp knife), très résistant et d'un excellent rapport qualité prix. Au bout du compte, c'est le T5 Mi qui est sorti du lot.
T5 pour 5 pouces et Mi pour Micarta.


 

 
Très clairement positionné comme un intermédiaire par la marque elle même, le T5 est un vrai bon de la vie dehors. Pour toutes les caractéristiques techniques, je m'autorise à vous envoyer voir la page de : www.lionsteel.it/n/en/product/1790/t5
C'est surtout que je suis une feignasse
 

Je vais mettre en avant les avantages sans faire de revue exhaustive.

1 - C'est un Roadster, le rapport poids puissance est phénoménal, c'est lié à une lame de 5 mm d'épaisseur sur 5" de long et un poids de 274 gr. Ca dépote sans peser un âne mort.



 
2 - Le manche en Micarta texturé est monobloc, sculpté en 3D dans la masse, il offre un confort sans égal. C'est le gros ++ de ce . Et comme c'est une plate semelle, c'est construit comme un char d'assaut. Les finitions sont de très haut niveau.
 

3 - La géométrie de la lame arrive à créer un tranchant efficace malgré l'épaisseur de la lame, avec une émouture haute. A l'origine, c'est un tranchant plat que je me suis dépécher d'allonger et de convexifier.
 
 

 
4 - Livré avec un étui cuir de très très bonne finition et c'est suffisamment rare pour être dit !
 

 
Et compatible MOLLE pour ceux qui en sont adeptes.
 



Les moins :

1 - L'acier retenu est le Niolox, une sorte de 440 boosté au Niobdium qui assure un meilleur grain et plus de carbures, si j'ai bien compris. Sur un tel cheval de course, j'aurais préféré un acier plus performant. Le Niolox a beaucoup été aimé par certains couteliers parce qu'il est bon marché...
Ceci dit, le tranchant est très efficace grâce au traitement thermique, je pense, vous le verrez dans la vidéo.
2 - Ce n'est ni un slicer ni un rasoir, par sa structure c'est un compromis... mais si je devais partir sur une île déserte, il ferait partie des candidats à m'accompagner.
 

En résumé :

Il faut en avoir l'usage, c'est à dire avoir une activité rustique régulière.
Le design créé par "Molletta" est super top. Ni trop lourd, ni trop encombrant mais puissant à souhait.
Le niveau de finition est sans reproche.
Le rapport qualité prix est exceptionnel. Les couteliers italiens sont en train de tout exploser !
 


Autant l'arrière saison a été douce, autant l'automne a été court.
Il faisait froid et humide aujourd'hui.
La forêt s'est figée dans des couleurs presque d'hiver.
Mais quel plaisir de fouler cette terre, d'être vivant, aux aguets dans ces bois.

Je suis parti tard, j'ai un peu trainé, je suis arrivé de nuit.

Je mets directement le lien vers la vidéo HD.
 
 



 

Ils ont lu aussi :



Mots-clés :

Découvrez l'auteur