Jan. 12 15

Couteau Spyderco C41GP5 Native 5

Natif de l'Araignée

  • Currently 4.3/5

Note : 4.3/5 (3 notes)


Dans la petite notice (Egde-U-Cation) jointe au Native 5, la firme de Golden explique que la production de ce démontre la maturité des techniques américaines de fabrication des et apporte la preuve que "les fermants modernes possèdent une lame plus coupante, que le déploiement et le verrouillage s'accomplissent plus facilement, avec de meilleures performances". Force est de reconnaître que ce petit est remarquablement ajusté et représente une évolution appréciable de la série des Native.
Le Native 5 mesure 11 cm fermé, pour 17,2 cm lame déployée, ce qui le classe dans la catégorie des urbains.
 

 
Le manche est structuré autour de deux platines en acier inoxydable. Ces platines sont ajourées chacune par trois importantes découpes, et possèdent une épaisseur proche de 2 mm.
 
 

 
Les platines sont recouvertes de plaquettes en G-10 noir finement quadrlllées, d'une épaisseur d'environ 3 mm.

 

 
Le manche abrite un système de verrouillage Lock Back à la fois souple et puissant, mais dépourvu du système de sécurité passif "David Boye Dent" classique chez . La hauteur maximale du manche est de 3,1 cm au niveau du demi-quillon inférieur. 

 



  

 

L'épaisseur est constante avec une moyenne de 7 mm. indique que le Native 5 possède un nouvel axe de pivot pour la lame qui reçoit le nom de Bushing Pivot System. Sur le plan mécanique, le terme de bushing désigne en général une bague de centrage de précision.

 

 
En positon fermée le système laisse apercevoir ce qui doit être des rondelles au bronze phosphoré. L'ensemble est souple mais trés solide. De fait, la visserie torx utilisée pour l'assemblage du manche possède un damètre supérieur à celle que l'on trouve sur la plus part des américains.
 

 
L'ajustage des platines/Lock Back/plaquettes est un véritable travail de précision.

 

 
Le clip en acier poli miroir est trop raide, il est réversible droite/gauche et tip up/tip down. Il mesure 6,3 m pour une épaisseur de l'ordre de 6 mm.
 
La lame mesure près de 8 cm de la naissance du ricasso à la pointe, pour une zone de coupe d'environ 6,4 cm.
 
 


Ce ratio est causé par la présence d'une encoche inférieure striée destinée à une prise en main trés avancée pour des coupes de précision. L'encoche mesure environ 1 cm.
 
Sur le dessus de la lame on constate la présence d'une zone crantée de 2 cm, trés efficace pour positionner le pouce.

 

 
La lame est réalisée en acier CPM-S35VN fabriqué par Crucible Inc. Cet acier, dont c'est la première utilisation chez est une évolution du S30V par adjonction de niobium. Dont les carbures cohabitent avec ceux de vanadium et de chrome.

 

 
La lame est durcie à l'azote (trempe cryogénique). En théorie, l'adjonction de niobium a pour effets d'augmenter la résistence à l'usure et provoque l'allongement de la durée de vie du tranchant. Le tranchant de mon exemplaire est rasoir d'origine, avec semble-t-il un petit bonus par rapport au CPM-S30V, mais il faudra voir à l'usage!
 

Ils ont lu aussi :



Mots-clés :

Découvrez l'auteur


Commentaires

1 -

Durandal  Belle petite gueule, dans les standards actuels de cette marque que j'affectionne particulièrement.

La lame ressemble à mon SAGE et le manche ressemble à mon TENACIOUS, si ce n'est le lock back bien sûr.

Je ne sais pas pourquoi mais je n'ai jamais aimé ce système de blocage; Pourtant, il est sûr et facile à mettre en oeuvre, mais je lui préfère le frame lock qui permet de fermer plus facilement d'une seule main.

Merci pour la sympathique revue en tout cas.

 


Durandal | Le Mardi 17/01/2012 à 13:51 | [^] | Répondre

2 - Re:

Darksun Merci,

une version du Native 5 est au catalogue de Spyderco pour 2012 avec un manche en titane, flûté mais cela sera seulement une modalité de décoration et un moyen de réduire la masse. Le système de verrouillage restera un lock back.

Il est exact que la version framelock du Sage est une grande réussite.

 


Darksun | Le Mercredi 18/01/2012 à 08:21 | [^] | Répondre

3 - CPM S110V vs CPMS35VN

kerfich  Bonjour,
Je viens à peine de recevoir mon Bradley que je commence à m'intéresser à ce Native.
J'apprécie la forme de la lame au niveau du spyder hole : je la trouve plus épurée que sur le Sage (les gouts les couleurs...)
Il existe une déclinaison C41GDBL5 avec des plaquettes en G10 bleu foncé et une lame en CPM S10V.
Je débute dans les différents aciers, quels sont les différences avec le CPM S35VN du couteau testé ici ?

 


kerfich | Le Vendredi 17/06/2016 à 11:31 | [^] | Répondre

4 - Re: CPM S110V vs CPMS35VN

Darksun Bonjour,

voici quelques éléments sommaires, je formulerais une réponse plus technique demain je manque un peu de temps ce soir.

Le CPM-S35VN est un acier conçu en collaboration entre Chris Reeve et Crucible à partir d'une modification de leur première réalisation métallurgique commune le CPM-S30V par adjonction de niobium.

L'adjonction de niobium (aussi dénommé colombium) est un élément qui est destiné à assurer une plus grande résistance à l'usure. Dans la pratique le S35VN se comporte très bien mais semble nécessiter un traitement thermique plus sophistiqué que le S30V, c'est-à-dire qu'il faut atteindre 60-61 HRC sur l'échelle de Rockwell.

Le CPM S110 V est un acier martensitique qui offre une résistance à la corrosion supérieure à celle des aciers 440C et CPM-S90V.

C'est un acier qui contient du vanadium du cobalt et du niobium avec environ 15.00% de chrome et de mémoire 2,8% de carbone.

C'est un produit de très haute technologie, supérieur en résistance à l'usure au S90V. Le S110V est un acier qui est poussé très fort par Spyderco, et il faut dire qu'il coupe très fort grâce notamment aux carbures de vanadium.

En revanche, il est probablement d'un entretien plus délicat que le S35VN : a première vue je dirais qu'il est parfait pour un EDC ultra coupant, mais que j'attends de le tester pour avoir une idée du potentiel tactique ou non.

Sachant qu'il est très proche dans les diagrammes métallographiques du S90V je suis dubitatif sur sa facilité d'entretien.
 

 


Darksun | Le Vendredi 17/06/2016 à 20:28 | [^] | Répondre

5 - Re: CPM S110V vs CPMS35VN

kerfich

Merci pour cette réponse déjà détaillée pour le neophyte que je suis

Pour mon usage j'en déduis que le S35VN sera déjà largement suffisant.

Je trouve déjà que mes pierres à eau actuelle (marque Tojiro) sont un peu juste pour obtenir un résultat qui me satisfait complètement sur mon Seb 25.

Tant que je n'aurais pas investi dans un jeu de pierres plus adaptées aux aciers techniques (à priori les naniwa pro sont plébiscité par les passionnés de l'affutage) je vais en rester au S35VN.

kerfich a donné 1 couteau à Darksun

 


kerfich | Le Vendredi 17/06/2016 à 20:41 | [^] | Répondre