Août 15 12

Couteau Stedemon Shy

L'intégral qui vient de Chine

  • Currently 4/5

Note : 4/5 (2 notes)

Knife Center, un gros site américain de vente de , a décidé de faire un partenariat avec la firme chinoise Stedemon pour proposer en exclusivité le modèle Shy.

Il s'agit d'un intégral frame-lock avec ouverture par thumb disk dont la lame est en taille unique mais disponible en deux émoutures (plate ou creuse). En ce qui concerne la couleur du manche on peut opter pour diverses anodisations.

Intrigué par ce modèle j'ai commandé la version noire à émouture plate que je vous propose de découvrir dans cette revue.


La longueur totale est de 22,5 cm est le poids s'établit à 120 g (bien aidé par le manche en alliage d'aluminium).
Ce a une ligne sympathique avec cet aspect très droit en position fermé et cette lame qui rentre complètement dans le manche. Je trouve que son profil a un petit air de ressemblance avec le Kwaiken de Jake Hoback (même si ce dernier est un flipper).




Le Shy est un intéressant sur le plan technologique puisque ses concepteurs chinois ont décidé d'incorporer presque toutes les caractéristiques qui "font la différence" auprès des amateurs de occidentaux : On a ainsi un manche en structure intégrale, un acier de haute qualité en technologie des poudres, un liner de contact pour le talon de la lame, un clip 3D et un lock-bar stabilizer à la Hinderer pour limiter l'extension du frame.

On dirait vraiment un service marketing qui coche tous les items d'une liste afin de définir le produit idéal. C'est d'ailleurs l'angle publicitaire qu'a choisi de privilégier Knife Center puisque la page consacrée au Shy proclame fièrement qu'il s'agit d'un "packed with features you would find on knives twice the price".

La lame est en acier CPM-S35VN et mesure 95 mm (3.75 pouces) pour une épaisseur très respectable de 4 mm. Comme indiqué plus haut le Shy est disponible en deux émoutures différentes (hollow et flat). L'émouture creuse m'ayant semblé un peu trop baroque j'ai sagement opté pour le flat grind. La qualité de l'émouture est bonne avec une belle finition satin. Le est coupant sans être extraordinairement acéré et on aura profit à retoucher un peu le tranchant pour obtenir quelque chose de plus aiguisé.



Le clip 3D est très beau et sa tension est parfaite pour une rétention bien ajustée.


Le thumb disk utilisé pour le déploiement n'est en fait pas un disque du tout puisqu'il est vaguement parallépipédique. Je trouve son profil assez élégant et le pouce accroche bien lors de l'ouverture. On voit également que le pivot pourra s'ajuster facilement avec un tournevis plat.


La grande caractéristique du Shy qui le classe à part de la masse de ses concurrents c'est bien sûr sa structure intégrale.
Un "intégral" c'est très simple à décrire : au lieu d'assembler deux platines par des vis on va prendre un épais bloc de métal et creuser directement dedans l'espace dévolu à la lame. C'est plus solide et c'est plus "noble" puisque c'est difficile à réaliser. Normalement c'est aussi plus cher.

Ici on voit bien que le manche est d'un seul tenant :


L'alliage d'aluminium utilisé pour le manche en structure intégrale du Shy est le 6061-T6. La densité est inférieure à celle du ce qui permet d'obtenir un poid réduit. Toutefois la résistance à la traction est bien plus faible que celle du (310 mégapascal contre 950 pour l'alliage Ti-6Al-4V) et il y a fort à parier que les amateurs vont se plaindre du fait que la firme Stedemon ne propose pas de version du Shy.

Les motifs visibles sur ce manche intégral, fort jolis, ne sont pas assez creusés ce qui rend la prise en main un peu glissante. Cela a l'air d'être un problème commun sur les à manche aluminium et mon SR-1 souffre du même problème.


Toutefois la faible largueur du Stedemon Shy corrige en partie ce défaut puisque les doigts peuvent parfaitement entourer le manche et trouver un appui là ou la taille du SR-1 n'offre pas la même facilité. Le pouce se pose naturellement sur le thumb disk et sur les crantages du dos du manche et de l'arrière de la lame afin d'assurer encore mieux la prise.


La fluidité de déploiement est vraiment très bonne et le verrouillage du talon de la lame par le liner de contact en acier s'effectue avec autorité.


Comme d'habitude pour conclure quelques photos en companie du 25 Large pour donner une référence de taille. On voit que le Shy n'est pas un petit .




Au bilan le Stedemon Shy est un sympathique. Sa fabrication chinoise permet de réduire les coûts mais on voit bien qu'il a été conçu en priorité pour le marché américain du avec tous les détails techniques que cela implique. Sa structure intégrale et sa ligne élégante de Kwaiken avec une lame qui rentre entièrement dans le manche en font un fort désirable pour les amateurs.

Le est également visible dans cette vidéo de présentation de Knife Center au ton très publicitaire.


Points positifs :

- La ligne du est belle, que ce soit ouvert ou fermé.
- Réalisation technologique de bonne qualité et prix raisonable.
- Poids réduit par raport à la taille.

Points négatifs :

- Tranchant d'origine moyen.
- Manche au grip perfectible.
- Alliage d'aluminium au lieu de .

Ils ont lu aussi :


Découvrez l'auteur


Commentaires

1 - excellent revue

Darksun Bonjour Patrick,

ta revue est réellement excellente et le couteau est très intéressant sur le plan technique avec son manche monobloc en alliage d'aluminium.

C'est une réalisation qui m'intéresse beaucoup en raison de la lame tanto à émouture plate que j'apprécie énormément. Je pense que ce couteau à vocation à rejoindre ma collection assez rapidement...

Je me demande si le thumbplate a été pensé pour une ouverture cinétique de la lame comme sur les couteaux Cold Steel, mais a priori cela ne semble pas être le cas, peux tu confirmer cette impression ?

Darksun a donné 3 couteaux à patrick_g

 


Darksun | Le Mercredi 12/08/2015 à 10:03 | [^] | Répondre

3 - Re: excellent revue

Bonjour Darksun,

Je confirme que le couteau n'a pas du tout été conçu pour une ouverture cinétique de ce type. Mais l'ouverture reste très fluide et avec un coup de pouce on fait facilement jaillir la lame.
JE trouve que c'est vraiment un couteau intéressant en dépit de ses quelques imperfections.
Si tu veux voir des photos un peu plus grandes que celles publiées ici, tu peux aller sur mon site :
http://patrickguignot.free.fr/divers/couteaux/stedemon_shy/shy.html

 


patrick_g | Le Mercredi 12/08/2015 à 20:11 | [^] | Répondre

2 - une remarque complémentaire

Darksun

Pour compléter ma première remarque, je possède un kizer framelock titane avec une lame tanto à émouture plate intégrale en acier CPM-S35VN et assez curieusement il est possible de formuler le même constat sur le caractère perfectible du tranchant.

C'est une chose assez curieuse, selon moi, car avec une autre géométrie de lame et toujours un acier de type CPM-S35VN j'ai un tranchant absolument parfait sur un autre Kizer.

Je me demande si la géométrie tanto ne joue pas un rôle dans l'obtention d'un tranchant de moindre qualité... C'est curieux mais je pense que cela n'est pas impossible, l'acier S35VN étant à mon avis au dessus de tout soupçon de médiocrité!!!

 


Darksun | Le Mercredi 12/08/2015 à 10:15 | [^] | Répondre