Mai 09 16

Couteau Wildsteer

Compagnon de ballades forestieres

  • Currently 4/5

Note : 4/5 (17 notes)


Je cherchais depuis longtemps un original, atypique et polyvalent.

Ce jour là est arrivé avec le Wildsteer !

Le temps de faire quelques économies et de rencontrer à plusieurs reprises les créateurs de l’objet en question (Danielle De Buyer à été très patiente)  je l’ai enfin acquis !



Le tire bouchon est d'une grande efficacité la spirale étant très longue !!


Ce est d’une robustesse à toute épreuve ! 

 


 


Je n’ai l’ai pas ménagé et pourtant il coupe toujours autant, bûchettes, branches, petits bois pour le feu, jambon cru et saucissons maison etc… juste un bémol comme l’aurait dit Léonidas en ce qui concerne la coupe des légumes, du à l’épaisseur de la lame.


 

Conçu au départ pour les chasseurs à l’arc ce permet de les aider à extraire leurs flèches plantées dans les arbres.

 


Extraire une flèche plantée dans du bois lorsqu'elle est tirée par un arc puissant est en général le cauchemar de l'archer, car rien de pratique n'existe sur le marché pour effectuer cette extraction rapidement et correctement. 

 Étant à la fois archer et forgeron amateur, l'idée est " naturellement " venue de concevoir un répondant notamment à cette fonction essentielle.

(Extrait du site avec l’accord de Danielle De Buyer)

N’étant pas ni chasseur ni archer je n’ai pas pu tester ces fonctions.

Néanmoins un amis chasseur m'a ramené un jour une tête de sanglier, mon épouse voulant récupérer les défenses, le Wildsteer m’a permis de les extraire. N’ayant ce jour là sous la main que mon , je m’en suis servi pour d’éjointer les mâchoires, couper les os aidé d’une buchette qui me servait de maillet pour taper sur le pour trancher ou servir de burin ! Mon épouse a maintenant les défenses...
 

Hormis cet épisode je m’en sers comme un de camp classique.

Sa taille permet un port discret. 

On peut ainsi se promener en forêt en admirant la faune et la flore ...

 


Et profiter de son chien ...


sans se faire passer pour Rambo !!!

Le cuir utilisé est un cuir gras qui ne craint pas grand-chose.

Pour bâtonner il faut le prendre comme un lapon entre le pouce, l’index et le majeur ce qui favorise la force de frappe sans aucune remonté dans le poignet !

Le voici au millieu de ses grands et petits frères :

 

 

 Un peu de technique :

forgé de 26 cm.
• Lame en acier inoxydable Z50C13 de 14 cm au talon mais un tranchant utile de  11,5 cm.
• Epaisseur de la lame: 4,5 mm à la pointe et 7,5 mm sous les crans. • Poids: 277g • Manche et étui en cuir assortis.

Né de la rencontre entre un archer et un forgeron, le
WILDSTEER est le fruit de plusieurs années de développement.
Chaque partie a été étudiée pour répondre à une exigence précise d'utilisation.



Son excellente robustesse, en particulier sa lame et sa pointe "" peuvent-être soumises à des efforts de flexion et de frappe très importants. L'épaisseur de la lame est de 4,5 mm à la pointe (juste avant l'émouture) et de 7,5 mm sous les crans d'ébavurage.Ce combine les techniques de CAO, le savoir-faire de forgerons, de spécialistes de l'émouture, de la finition, du travail du cuir.... 

Son excellent équilibrage permet de donner au l'énergie nécessaire pour les coupes dynamiques (élagage, taille ...)


Le
Wildsteer fait partie de la famille très fermée des forgés d'une seule pièce.

L'ensemble : « Lame / Garde / Manche / Pommeau de frappe » est réalisé d'un seul tenant après avoir porté l'acier à plus de 1200°, et l'avoir frappé dans une matrice de haute précision.

C'est bien l'un des secrets du procédé Wildsteer que de pouvoir obtenir ces formes complexes au cours de frappes successives parfaitement maîtrisées.

Cette nouvelle technique de forge, permet de réaliser un « écoulement » contrôlé du métal et permet dans le même temps la création d'un fibrage de l'acier, qui donne à l'ensemble sa résistance mécanique exceptionnelle et à la lame son tranchant résistant.

L'acier choisi est un acier inoxydable autotrempant,(Z50C13), d'un entretien aisé et qui contient une légère teneur en molybdène et vanadium améliorant ainsi son anticorrosion. La dureté obtenue après traitement est de 56/57 HRC.

Une étude en C.A.O. (Conception Assistée par Ordinateur) a permis d'optimiser les émoutures et les angles de coupe. Selon la zone utilisée, les angles d'affûtage varient de 15 à 25°, sachant qu'un angle de 25° est moins tranchant qu'un angle de 15° mais est plus résistant. L'émouture est symétrique sur les deux faces.
 
(Extrait du site avec l’accord de Danielle De Buyer)

 

Ce existe maintenant en version tactique :


Cette version permet de mettre une cordelette pour les afficionados de la dragonne !!

En conclusion : un original mais polyvalent, avec du caractère et des innovations.


 

Ils ont lu aussi :



Mots-clés :

Découvrez l'auteur


Commentaires

1 - Magnifique

 En trois mots, rustique, efficace et réussi, tout ce que j'aime ! 

 


Alex le rasta | Le Samedi 16/05/2009 à 14:39 | [^] | Répondre

2 -

Bart Une belle revue, de belles photos (le canard en vol, c'est quoi comme race de chien?), un beau couteau.
Un couteau qui amène de l'originalité de par ses formes mais tout en restant utile et efficace. Moi qui aime la beauté simple des couteaux, celui-ci ne me laisse pas indifférent car je trouve qu'il conserve tout de même une certaine homogénéité. Un couteau qui ne laisse pas indifférent (qu'on aime ou non). Toutefois je préfère la version cuir, bien que je suis adepte de la dragonne surtout sur les fixes, une dragonne sur le modèle cuir ce serait parfait.
Bravo pour la revue et l'acquisition et merci!
Rah il a une de ces gueule quand même!

 


Bart | Le Samedi 16/05/2009 à 14:59 | [^] | Répondre

3 - Re:

xavier Merci Bart,
Mon chien est un Epagneul Bleu de Picardie.

Pour revenir au Wildsteer, Mme De Buyer m'avait indiqué il y a quelques temps qu'un trou pour  dragonne sur les versions cuir et apache n'est guère possible vu l'emplacement des lacets en cuir enroulés autour du haut et du bas du manche.

 


xavier | Le Samedi 16/05/2009 à 19:42 | [^] | Répondre

4 - Re:

Bart Beau chien, merci!
Dommage je trouve ca pratique les dragonnes sur les fixes,surtout en usage couteau de camp.

 


Bart | Le Samedi 16/05/2009 à 19:59 | [^] | Répondre

5 - Re:

xavier Je suis d'accord avec toi pour la dragonne (pour le chien aussi )
Néanmoins la prise en main est efficace on a bien le couteau en main et je n'ai jamais rencontré de problème même en utilisation intense.

 


xavier | Le Samedi 16/05/2009 à 20:04 | [^] | Répondre

6 - Re: Bravo l'artiste

navydog Belle revue comme je les aime , poétique, bien structurée et instructive, ce qui ne gâche rien...
De bien belles photos ou le coutal est mis en valeur, dans son écrin de verdure, on a l'impression que la nature a poussée autour de lui... Bravo l'artiste
J'ai également craqué pour un wildsteer, mais avec la version plus japonisante, avec le manche et l'étui en peau de raie (galuchat) d'une finition irréprochable, une merveille des yeux   en plus d'être du solide !
En plus d'être charmante cette Madame Danielle de BUYER, quelle gentillesse !

 


navydog | Le Samedi 16/05/2009 à 20:41 | [^] | Répondre

10 - Re: Bravo l'artiste

xavier Merci Navydog,

Des photos ?

 


xavier | Le Dimanche 17/05/2009 à 09:07 | [^] | Répondre

7 -

Tuan Excellente revue, très complète, magnifiques photos de canard et un tire-bouchon comme je les aime... que demander de plus ? Merci !

gm67

 


Tuan | Le Samedi 16/05/2009 à 20:50 | [^] | Répondre

8 -

leonidas Bravo Xavier !! Quelles belles photos ! Dignes de paraître dans un célèbre magazine que nous connaissons tous !! Voilà un couteau que j'aime beaucoup tant par la ligne que par sa conception innovante. J'avoue très sincèrement que même si je préfère le côté "tactique" (matériaux composites du manche et étui pour un fixe) ma préfèrence irai incontestablement dans cette version "cuir" du manche et étui, car beaucoup "nature" sa vocation première. La pochette complète l'accompagnant renforce le côté "toujours prêt" du couteau. Un solide fixe à n'en pas douter. Merci Xavier.

 


leonidas | Le Samedi 16/05/2009 à 20:55 | [^] | Répondre

12 - Re:

xavier Merci Léo,

En faisant cette revue j'ai pensé à toi, qui aime tant les lames Tanto !

C'est mon premier fixe Tanto et avec le 760 LFTI cela fait 2 tantos ! je suis loin de te rattraper

Pour la petite histoire la famille De Buyer a modifié la pointe tanto avec le temps.
En effet au départ la pointe était plus droite pour une utilisation plus ciseau à bois pour entailler les arbres autour d'une pointe de flèche. 
Puis pour répondre à la demande de chasseurs pour mieux piquer le gibier, ils l'on faite un peut plus pointue comme sur ma version. 
Toi en expert des lames tanto tu verrais certainement la différence de suite, mais pour un néophyte comme moi en matière de tanto je ne vois pas au premier coup d'oeil la différence.
Aujourd'hui je ne sais pas quel version il commercialise, car il y avait débat concernant la pointe.
Je vais me renseigner auprès de Danielle De BUYER.

 


xavier | Le Dimanche 17/05/2009 à 09:30 | [^] | Répondre

17 - Re:

leonidas Bonsoir Xavier, je suis loin d'être un expert hein, un amateur éclairé tout juste. Mais effectivement la pointe a été modifiée, je me posais d'ailleur la question à laquelle tu viens de répondre. Merci Xavier.

 


leonidas | Le Lundi 18/05/2009 à 20:11 | [^] | Répondre

19 - Re:

xavier

Bonjour Léo,

Je viens d'avoir la confirmation auprès de Danielle DE BUYER concernant la pointe tanto.
Vu que peu de personnes finalement voyaient la différence entre les deux pointes à l'usage, ils sont revenu à la pointe tanto d'origine plus droite (style ciseaux à bois).
Bien à toi
 

 


xavier | Le Mardi 19/05/2009 à 18:54 | [^] | Répondre

20 - Re: la pointe tanto !

navydog Xavier, c'est possible que mon coutal fasse parti de la première série des lames tanto non modifiées (moins profilées). 
J'ai essayé de comparer les photos de ton post avec les miennent...à première vue, il y aurait une différence pas flagrante, mais j'ai un doute !...Comme t'as confirmé Mme De BUYER, je suis pas étonné qu'il est repris leur lame tanto des débuts !! Au regard de cette trés minime différence !
Quand même bravo,  t'as un oeil de lynx ; moi comme léo n'avions point vue  
Alors sans le savoir j'ai l'ancienne et toi la nouvelle version !
Pour le Galuchat c'est nickel, pour l'adhérence ...  une meilleur tenue peut être par temps de pluie par rapport à du cuir lisse...Mais bon la différence est comme leurs lames tanto "minime"

 


navydog | Le Mardi 19/05/2009 à 21:08 | [^] | Répondre

9 -

Tuan Ca me fait penser qu'hier j'ai fait joujou chez Armes Bastille avec la gamme sympa (et plus dans mes tailles) des Baby Wild, proposés en acier carbone (XC90) ou en sandvik inox, en manche cuir ou tressé paracorde, lame satinée ou noire. C'est sympa, petit, agréable en main et super costaud !

gm67

 


Tuan | Le Samedi 16/05/2009 à 21:04 | [^] | Répondre

11 - Re:

xavier Merci Tuan,

Venant de Grand Maître 67  en écriture ton compliment me touche

J'ai eu le Baby wild en main et c'est un petit couteau très charmant surtout en XC90 bleui et manche en autruche ! (un jour peut être...)

 


xavier | Le Dimanche 17/05/2009 à 09:20 | [^] | Répondre

13 - wildsteer galuchat

navydog Ok ! xavier voici les photos du coutal :



Dans sa boî-boîte qu'il est mignon ! Une boîte en carton gaufré d'une originalité simple, reflétant un côté nature "bio" que représente leur gamme de couteaux.



Recto de la bête dans son étui (galuchat), en parfaite harmonie...



Verso avec son attache..


Vue macro du logo "Wildsteer" , pour la petite histoire la gravure a été faite après achat, Mme De BUYER proposait d'autre logo (un loup - etc ou mes initiales)  mais j'ai préféré en tant que collectionneur invétéré puriste (quoique pas tout le temps) de garder l'esprit "Wildsteer" !!

 


navydog | Le Dimanche 17/05/2009 à 11:47 | [^] | Répondre

18 - Re: wildsteer galuchat

xavier Merci Navydog pour les photos. Superbe
J'aime bien le galuchat et il parait que c'est très robuste a tu pu le vérifier un utilisation outdoor ?
Pour le logo j'ai opté pour le même que toi.
Pour la pointe j'ai l'impression que ce n'est pas la même version que la mienne ?? (voir le post avec Léonidas)

 


xavier | Le Lundi 18/05/2009 à 20:56 | [^] | Répondre

14 - cçc ?

Mastermind Bonjour.

j'aime beaucoup ce couteau. il me semble l'avoir déjà vu plusieurs fois au sicac où il m'avait interpellé.

En revanche je ne me souviens plus de son prix. quel est il ?

Ca fait un moment que je n'ai pas acheté de couteau (le dernier un Leatherman Charge TTi), et l'envie commence à se faire sentir d'acquerir une nouvelle lame.
Je comptait acheté un Benchmade 530, mais c'ets vrai que j'ai peu de fixe et le Wildsteer à vraiment un look original et une identité très forte, et si il est dans mes moyens... pourquoi pas. (D'ailleur où se le procurer ? existe il un site internet ?)
merci

 


Mastermind | Le Dimanche 17/05/2009 à 14:29 | [^] | Répondre

15 - Re: cçc ?

Guillaume Toutes les réponses sont là :

www.wildsteer.com/

Google, ça fonctionne super-bien quand même !

 


Guillaume | Le Dimanche 17/05/2009 à 14:41 | [^] | Répondre

16 - Re: cçc ?

Mastermind Mais bon sang mais c'est bien sûre ! que n'y ai-je pas pensé plus tôt !
(je reconnais quelques accès de flemme de temps en temps)
En tout cas c'est dommage, ce couteau n'est pas du tout dans mes moyens.

 


Mastermind | Le Dimanche 17/05/2009 à 16:33 | [^] | Répondre

21 - Re: cçc ?

Salut à tous, je déterre un peu le post, car j'aurais voulu avoir un peu d'info concernant les retours d'expériences pour les possesseurs de ce jolie couteau qu'est le WILDSTEER.... qu'en pensez vous, qu'avais vous fait avec, les pires, les mieux, photo vidéo, comparo avec d'autre de la même catégorie....
voila, en fait je demande tout ça car je m'intéresse fortement à ce bijoux, et je voudrais savoir ce qu'il vaut vraiment.

merci à tous par avance

 


yanncamp | Le Mercredi 02/06/2010 à 19:25 | [^] | Répondre

22 - Re: cçc ?

xavier Bonjour,

C'est un couteau très robuste, je dirais presque à toute épreuve. Pas indestructible mais presque (quoique...).

Je l'ai testé dans des conditions vraiment hard sans aucun soucis, dans la revue tu peux lire ce que j'ai fait avec une tête de sanglier.

je le sort régulièrement en forêt. Il est moins à l'aise en cuisine ou il est peu adapter a cause de son émouture. C'est le prix de la robustesse.

Un excelent couteaux de camp et de chasse dans un faible encombrement.

Tu peux y allez les yeux fermés.

 


xavier | Le Mercredi 02/06/2010 à 20:26 | [^] | Répondre

23 - Re: cçc ?

Guillaume Dans le n°102 de La Passion Des Couteaux, il y a un excellent article à ce sujet, page 66.

 


Guillaume | Le Mercredi 02/06/2010 à 20:32 | [^] | Répondre

24 - Re: cçc ?

Gosseyn C'est un couteau qui est très robuste et qui, je pense, mérite vraiment la dépense SI on en a l'utilité!
Fais pas comme moi qui ai craqué dessus en me disant que lors de mes futurs barroudages je pourrais m'éclater avec ...2 ans plus tard il est toujours dans son carton à l'abris!! et aucune rando en vue pour l'instant
Heureusement que c'était un cadeau et qu'il est beau à regarder!

 


Gosseyn | Le Mercredi 02/06/2010 à 21:03 | [^] | Répondre

25 - Re: cçc ?

Bonsoir, j'ai eu l'occasion de tester le Wildsteer (dans la nature et en tant qu'archer) et bien j'ai été très déçu, si la robustesse est au rendez-vous et le couteau bien pratique pour extraire une flèche plantée dans un arbre, par contre en utilisation ¨conventionnelle¨ il manque de polyvalence du fait de son émouture trop obtue, de l'épaisseur de la lame et de la forme de sa pointe, bref un couteau à réserver aux ¨amoureux¨ de son design car à prix équivalent on trouve quelque chose beaucoup plus fonctionnel et tout aussi robuste .

 


christobal | Le Mercredi 02/06/2010 à 23:14 | [^] | Répondre

26 - Re: cçc ?

bonsoir à tous, je vous remercie beaucoup pour vos réponses, avant de faire mon choix, j'aurais voulus avoir votre point de vu (vous etes tous des  meilleurs connaisseur que moi) sur ce que je peut trouver en équivalence dans le commerce pour comparer et la je parle bien de couteaux de camps.
-dans le meme budjet
-design a voir, ca chacun ses gouts
-robuste avant tous

a savoir qu'il ne faut plus me parler des buck car j'en ai deja casser deux.

merci d'avance a tous...

 


yanncamp | Le Jeudi 03/06/2010 à 00:00 | [^] | Répondre

28 - Re: cçc ?

Guillaume Selon tes critères : 90% des couteaux de camps.

 


Guillaume | Le Jeudi 03/06/2010 à 00:09 | [^] | Répondre

27 - Re: cçc ?

Guillaume C'est effectivement un couteau à l'usage très particulier du fait de sa géométrie de lame. Un pliant vient en complément forcément. Mais ce n'est pas un si mauvais couteau de camp comme tu sembles le dire.

 


Guillaume | Le Jeudi 03/06/2010 à 00:07 | [^] | Répondre

29 - Re: cçc ?

Salut , merci a tous pour vos infos, cependant, mis a part la vidéo du site wildsteer de ce que l'on peut faire avec le wildtactic, ou puis je trouver un test photo ou vidéo de ce fameux bijoux,excusez moi, mais je suis à 2 doigts de le prendre et je voudrais pas etre decus. un truc du style de "ness9" sur youtube. ou autres

merci d'avance pour vos propos intéressant.

 


yanncamp | Le Jeudi 03/06/2010 à 12:42 | [^] | Répondre

30 - Re: cçc ?

car celui avec lequelle j'hésite c'est le fameux RC 5 RAT CUTLERY.

 


yanncamp | Le Jeudi 03/06/2010 à 12:45 | [^] | Répondre

31 - Re: cçc ?

J'ai donné mon avis sur le Wildsteer quelques lignes plus haut, j'y reviens pour ajouter quelques précisions, si on consulte le site du fabricant on s'aperçoit que dans les témoignages d'utilisateurs il n'y a que du positif, hors sur le terrain pour fréquenter des chasseurs à l'arc, des tireurs ¨nature¨ et 3D les avis sont plus partagés .
En qui me concerne le Wildsteer ainsi que le rat RC 5 cités par Yanncamp avec leur 13 à 14 cm de lame me semblent un peu court pour des couteaux de camp, je vois plutôt ça comme étant des ¨utilitaires¨ . 
Mon choix dans ce gabarit de couteaux c'est arrêté sur un Fehrman Last Chance .  

 


christobal | Le Jeudi 03/06/2010 à 16:06 | [^] | Répondre

32 - Yanncamp a écrit :

Guillaume Yanncamp a écrit :

Salut a tous, je vous présentes mon WILDSTEER



C'est le modèle avec le traitement PVD , duretée en surface à plus de 70 HRC
bien simpas, mais après mes quelques test, il y a déja des rayures, a voir dans le temps... si cela donne au contraire un aspect simpas...

en le recevant je n'ai pu m'enpecher de tester plusieurs truc que se doit de faire un couteau de camp, tel que batonnage, taillage de bois, pied de biche, marteau avec le pommeau, allumage de feu avec le firesteel fournis..... et ben je suis tout a fait convaincu de la qualité de ce couteau, j'ai taper dessus comme un ane pour fendre des buches de chene sec ( en meme temps pas de pitié car le couteau est garantie a vie et j'aime pas les couteaux en vitrine, a ce prix la faut que serve, je me doit de le rentabiliser un minimum ) et la le bonheur, la lame ne bronche absoluement pas d'un mm, le poid est bien équilibré, la prise en main facile et cossu avec le manche en cuir, et permet meme de faire office de mini amortisseur de vibration pour le batonnage.
le firesteel sa fonctionne a merveille, j'en avait jamais eu avant, juste le temps de bien prendre le coup de main, un peu plus de 10 minutes quand meme et sa y est j'allumé du feu avec un pierre, je vous avoue j'été tout content ....!!!
un petit regret mais qui parait tout a fait normal, c'est par rapport a la largeur de la lame, elle permet une grandre robustesse du couteau, mais un tranchant pas razoir comme mon buck bones, cependant il tiens bien la ligne, je ne l'ai pas encore affuté. et un petit regret aussi au niveau du traitement qui se raye et laisse des traces.

Par contre là ou se trouve le bonheur dans un couteaux pareil, c'est le coter rassurant, il sent la robustessse a plein nez, et parait vraiment indestructible.
et ce qui me plait par dessus tout, c'est sa ligne atypique, un peu a la RAHAN avec un coter rustique et artisanale avec la lame forgé ( meme si c'est un semi indus, car les lames sont forgées a thiers par estampage).



 


Guillaume | Le Dimanche 13/06/2010 à 17:08 | [^] | Répondre

33 - photos test wildsteer

Comme promis, mes quelques photos du test:

1/ Batonnage par le pommeau avec un baton dans un chêne:

Ca penetre comme dans du beurre!!!

Pour l'extraire il n'y a qu'a faire levier sur le manche et la lame fend le chene sans trop d'effort


2/ Batonnage sur la lame pour fendre du bois, dans ce cas , un chevron de chêne (bien lourd):
Pour voir le morceau:


- Position du couteau :


-1er coup :


-2eme coup :



-3eme coup : 



-4eme coup fin :



3/ Découpe du chevron :




4/ Allumage de feu avec le firesteel:



En conclusion de mes tests, j'en ressors totalement comblé, lame forgée magnifique et très robuste, quand elle était plantée dans le chêne, j'ai essayé de tordre le couteau, impossible, ça bouge pas!
Le pommeau c'est vraiment sympa, ça sert de marteau, et on peut aussi taper dessus avec la paume de la main ou un bâton sans se faire mal.
Le manche en cuir est très agréable au touché mais aussi ergonomiquement on le tient bien.
Niveau tranchant il y a mieux comparé à d'autres à la lame plus fine, mais j'ai quand meme coupé des morceaux de cuir de 4mm d'épais sur 50mm de large en un coup!, cependant, le fil tient bien, et il est facile à aiguiser sur une pierre à diamant. Ca c'est aussi un point important de pouvoir aiguiser son couteaux soi-même et 2 coups 3 mouvements!
Et pour finir, si vous cherchez un couteaux vraiment robuste, vous pouvez y aller, c'est du costaud ! J'ai taper dessus autant que je pouvais, ça bronche pas!

 


yanncamp | Le Dimanche 13/06/2010 à 21:57 | [^] | Répondre

34 - Re: photos test wildsteer

Salut, pour infos, le chêne en question est destiné à etre coupé cet été...

 


yanncamp | Le Mardi 15/06/2010 à 13:09 | [^] | Répondre

35 - Re: photos test wildsteer

Guillaume Certes, mais ce n'est pas écrit dessus. D'autant plus que les tests avec le madrier sont très probants et que ta revue du couteau est sympathique !

 


Guillaume | Le Mardi 15/06/2010 à 20:23 | [^] | Répondre

36 - Re: photos test wildsteer

Voilà le mot, le "madrier", j'avais oublié le nom exact 
Sinon faudra que je pose une photo sur laqelle je suis debout à un pied sur le couteau planté (je fait 90kg) il supporte à merveille le stress latéral.

Petite question, auriez vous une idée pour mettre une dragonne?

 


yanncamp | Le Mardi 15/06/2010 à 21:54 | [^] | Répondre

37 - Re: photos test wildsteer

Guillaume Non, je suppose que chevron va bien aussi. Un charpentier nous le dira...

Pour la dragonne, à part nouer de la paracord autour du manche je ne vois pas. Mais cela risque d'abimer le cuir.

 


Guillaume | Le Mardi 15/06/2010 à 22:03 | [^] | Répondre

38 - Re: photos test wildsteer

Blue Dog Au vu des photos, on peut appeller ça aussi un "bastaing"

 


Blue Dog | Le Mercredi 16/06/2010 à 06:50 | [^] | Répondre

39 - Re: photos test wildsteer

C'est parfois compliqué, les dimensions de bois.
Certains noms définissent des sections (dimensions), d'autres, des fonctions. Par exemple, si en menuiserie un bastaing (ou basting, d'où vient bastingage en charpente marine) est une pièce avivée mesurant (section) de 50 à 63 mm par 150 et jusqu'à 180 mm, cela correspond aux dimensions de la solive (pièce de soutien ou de portage en charpente). Il y a aussi le demi-bastaing, ou solivette. Et en général, le bastaing étant plus aujourd'hui, un terme de menuiserie, c'est généralement entendu pour du résineux et pas pour du feuillu ...
Mais si un demi-bastaing peut être considéré comme une planche par un menuisier, jamais un charpentier ne parlera de planche - En tous les cas, pas les anciens que j'ai fréquentés.
Le madrier a une section (d'au moins 50 mm) dont le rapport petit et grand côté va de 1/2 à 1/3 (60 par 180 mm et 75 x 200 sont des dimensions courantes). On peut considérer que le fameux two by four, utilisé dans les concours de coupe aux USA est un madrier (50 x 100)? Mais comme c'est généralement du sapin, ça reste un bastaing ! Je vous l'ai dit, c'est compliqué ...
Le chevron a une section carrée ayant un côté entre 40 et 100 mm. Et en dessous de 40, cela devient un liteau et au dessus de 100, c'est une poutre. Et ça se complique, parce que si c'est vrai pour les feuillus comme le chêne, le hêtre et le châtaigner, pour les résineux, un chevron n'est pas forcément carré (55 x 75 ou 75 x 105).
Et puis les appellation peuvent changer selon les régions aussi !
Bref, après 25 ans passés dans les scieries, les menuiseries et les chantiers navals du grand sud-est, je m'y perds encore !


Pour en revenir à ce morceau là, je dirais que c'est proche du 50 x 100 ou 50 x 120, donc ce serait plutôt un petit madrier. Mais ce pourrait aussi s'appeler bastaing ... Si c'était du pin ou du sapin

 


Efix | Le Mercredi 16/06/2010 à 14:24 | [^] | Répondre

40 - Re: photos test wildsteer

Merci pour l'explication, en tous cas, il a pas fait long feu face au WILDSTEER!!!

 


yanncamp | Le Mercredi 16/06/2010 à 15:56 | [^] | Répondre

41 - Re: photos test wildsteer

Belle revue, mais c'est normal que ton morceau de chêne ne fasse pas long feu car il n'a apparemment pas de noeud dans le bois .
Une petite question, il me semble que utilises la partie du tranchant juste avant la pointe avec ton firesteel, est-ce qu'après ça cette partie coupe encore ? Je te pose cette question parce qu'il me semble que c'est un ¨truc¨ à éviter car il ¨ruine¨ le tranchant  (mais bon je peux me tromper) . 

 


christobal | Le Mercredi 16/06/2010 à 18:29 | [^] | Répondre

42 - Re: photos test wildsteer

Pour le fire steel, oui j'utilise le tranchant de la lame, elle est tellement robuste que cela n'affecte apparement pas le tranchant, sa coupe encore bien derriere, en meme temps tu frottes pas 1/2h, c'est juste 2 ou 3 coups, cependant il y a de belles traces de feu sur lame fait par les étincelles, mais pas de peur, elles s'enlevent juste en passant le doigt ou un coup de chiffon.

 


yanncamp | Le Mercredi 16/06/2010 à 19:14 | [^] | Répondre