Déc. 07 02

Couteaux et aciers

Une approche totalement subjective de la chose...

Il m'a été demandé très souvent un tableau récapitulatif "vulgarisant" les qualités et les défauts des différents aciers pour . Je me suis laissé influencé un peu à contre-coeur, je dois l'avouer. Je présente donc ce tableau en sachant que :
- Il est loin d'être exhaustif ; il sera régulièrement complété.
- Ma quotation de un à dix est totalement subjective. Cela ne reflète que mon avis à deux cents et il n'y a aucune démarche scientifique ou pseudo-scientifique.
 

 

XC75

440C

4116 Krupp

AUS6

AUS8

ATS55

ATS34

154CM

Inaltérabilité

4

8

5

6

6

6

8

8

Dureté

5

8

5

5

5

6

7

7

Souplesse

6

2

6

7

7

6

5

5

Tranchant

8

4

6

5

5

6

9

9

Tenue du tranchant

7

3

3

4

4

5

7

6

Rigidité

5

6

4

5

6

6

7

7

Facilité d'affûtage

9

2

6

6

7

7

6

6

Total

44

33

35

38

40

42

49

48

 

VG10

D2

S30V

ZDP 189

RWL 34

Inaltérabilité

5

5

9

8

9

Dureté

6

7

9

10

9

Souplesse

7

7

8

5

8

Tranchant

8

8

9

10

10

Tenue du tranchant

5

8

9

9

9

Rigidité

5

7

9

8

9

Facilité d'affûtage

8

6

5

5

6

Total

44

48

58

55

60

 

Bon c'est fait... Cela va sans dire que ce n'est que mon opinion après avoir manipuler quelques . Cela ne tient pas compte des traitements thermiques, de la nature des émoutures et des tranchants.

Bref, ce tableau ne me plait pas car c'est un raccourci et c'est un peu caricatural.

Découvrez l'auteur


Commentaires

1 -

Tristan S'il vous déplait tellement, pourquoi le laisser ?
Ceci dit, c'est vrai que le résultat est un peu caricatural, mais à votre décharge,
la démarche est loin d'être facile...
À  (humble) avis, il sera bien utile à certains qui se perdent un peu dans tous ces noms bizarres, et c'est le principal ^^

 


Tristan | Le Lundi 03/12/2007 à 13:30 | [^] | Répondre

2 - Re:

Guillaume C'est pas faux

C'est un peu de la vulgarisation outrancière.

Pour répondre à une autre question : le 154CM et l'ATS34 sont des jumeaux. Et comme des jumeaux ils ont de subtils nuances que l'on ressent à force d'usage. Le premier était produit aux Etats-Unis et le second au Japon. Les spécialistes disent que les très légères différences résident dans des compositions très légèrement différentes mais surtout sont le fait de procédés de fabrication différents.

 


Guillaume | Le Lundi 03/12/2007 à 19:32 | [^] | Répondre

3 -

remz Comme toujours, excellente synthèse du Maêtre

(Maêtre, je suis indigne ! w(^_^)w - m(_ _)m - émoticônes du respect en japonais)

questions :

- dès que je suis milliardaire, je me paie un Fontenille Pataud "gentleman" avec l'option RWL34, le degré rockwell de cet acier (61+) me fascine. En saura-t-on plus sur cette variété ?

- comme tout collectionneur "attrape tout" j'ai une horde de couteaux français en 12c27, le fameux acier suédois Sandvik. Certains sont des rasoirs et le demeurent longtemps sans aiguisage, d'autres sont infernaux : une heure avec trois pierres de grains différents pour la seule satisfaction morale de les voir couper un saucisson pas trop sec sans l'écraser. Outre les plus ou moins bonnes émoutures, n'est-il pas bon de rappeler que le traitement thermique appartient au coutelier, pas au sidérurgiste ? Et que là encore, l'acier n'est pas tout, c'ets le travail qui compte ?

- j'ai lu par ici que l'AUS 8 st équivalent au 12c27. Confirme ? or c'est un inox fréquent chez Cold Steel. pourquoi n'avoir point gardé le bon vieux "carbon V", plus aiguisable ?

- Quelle est l'opinion de Maêtre Lee Roy sur le 440C, acier que je commence à prendre en grippe personnellement ?

Voilà. On n'est pas obligé de répondre à tout, hein, chacun donne ce qu'il veut...

 


remz | Le Lundi 03/12/2007 à 20:07 | [^] | Répondre

4 - Ayeyaye !

Guillaume Bonsoir Remz

Ben, tu as mis dans le mille avec tes questions ! C'est pour cela que ce tableau est réducteur...

Je vais essayer de répondre dans l'ordre :

- Le RWL34 (du producteur suédois Damasteel AB) est un acier fritté (Crucible Particle Mettalurgy ou Powder Technology Steel) à base d'ATS34 avec 0.2% de vanadium en plus - dixit le Doctissimo dans le dernier numéro d'une gazette sur les couteaux. C'est un acier super génial. Eric Parmentier l'utilise, je crois. Cela vaut un S30V voire du S90V.

- Le 12c27 est un bon acier dit "suédois" inoxydable, dit Sandvik. Sur ce type d'acier, pas très éloigné du 440, le traitement thermique est fondamental : si c'est raté, cela ne coupe rien. En revanche, Alain Descy, par exemple, en fait des merveilles.

- A mon avis à deux balles, l'AUS8 n'équivaut pas un 12c27 mais cela dépend encore du traitement. Le Carbon V rouille plus facilement que l'AUS8.

- Le 440C est un acier qui ne souffre pas la médiocrité lors de la phase de traitement thermique. C'est un acier assez bon marché car on le trouve facilement. Sauf que s'il est mal trempé, c'est une plaie à aiguiser - trop dur - ou alors il ne résiste pas  - trop mou.

Après cela dépend de l'usage, de l'émouture, de la géométrie du tranchant etc. Une lime affutée fera très bien l'affaire, aussi bien qu'un couteau haut de gamme en QKEORT258Z.

Le "meilleur" reste celui-là : a-couteaux-tires.zevillage.org/news/le-meilleur-couteau-pour-tous-les-jours



Mais d'autres avis sont les bienvenus car je ne connais pas tout, loin s'en faut.

 


Guillaume | Le Lundi 03/12/2007 à 20:57 | [^] | Répondre

11 - Re: Ayeyaye !

JEAN Bonjour
je lis ce post et comme il traite du sujet des aciers , j'aimerais savoir si tous les nouveaux aciers faits à partir de poudres  et non pas forgés mais travaillés par stock removal , sont traités thermiquement ?Je ne le pense pas.
En tous cas j'ai un KERSHAW   RICOCHET en acier CPM 440V  C= 2.15%  depuis 8 ou 9 ans , je n'ai jamais eu  "à l'usage" (et non pas dans les livres) une lame aussi tranchante avec une coupe durable.
De plus ce couteau semi auto avec manche en G10  est magnifique.
Jean

 


JEAN | Le Samedi 16/02/2008 à 14:53 | [^] | Répondre

12 - Re: Ayeyaye !

Guillaume Les lames en acier fritté recoivent un traitement thermique aussi.

 


Guillaume | Le Samedi 16/02/2008 à 20:48 | [^] | Répondre

6 - Re:

Tristan Je ne vois pas ce qu'on repproche au 440C.
Enfin, je dis ça parce que mes quelques lames en 440C me paraissent tout à fait satisfaisantes, bien qu'incomparables avec celles en 154CM ou autres bêtes sacrées ( hélas ni VG10 ni S30V dans ma collection pour l'instant, je dis bien pour l'instant...), et en tout cas meilleures que le 420 d'Herbertz!

À présent, deux questions me taraudent...
J'ai jusqu'ici été incapable de trouver les caractéristiques techniques du T12 ( pour les ignares, l'acier des lames de Nontron), quelqu'un ( je pense surtout au Maêtre, mais toute réponse est bienvenue) a-t-il une idée?

Encore une, (après, promis, c'est fini!) j'ai acheté il y a deux ou trois ans un Virginia dont le prix (80€, pas le bout du monde, mais pas rien non plus) m'a paru plutôt élevé pour une marque que j'imaginais être le Herbertz américain. Et j'ai été agréablement surpris par la grande qualité de ce petit couteau qui coupe superbement et dont le tranchant est vraiment durable ( malgré une lame en... 440C)! daz somebodi ave saume ineformaichieunne eubaoute virginia ? est-ce une marque de meilleure qualité que je ne le pensais, ou ai-je simplement eu de la chance^^?
Merci d'avance pour vos réponses!

 


Tristan | Le Lundi 03/12/2007 à 23:10 | [^] | Répondre

7 - Re:

Guillaume Le T12 est un acier Bonpertuis. Composition inconnue...

www.acl-laguiole.fr/couteau/pratique_T12.html

pagesperso-orange.fr/maurice.labadie/filtemps/laguiole.htm

Pour Virginia, c'est de la production d'entrée de gamme correcte, avec quelques bons modèles. Il semble me souvenir que la production se fait en Asie.

Le 440C bien traité thermiquement, avec une géométrie de lame correcte (émouture et tranchant) donne des résultats très satisfaisants.

 


Guillaume | Le Samedi 15/12/2007 à 10:04 | [^] | Répondre

8 -

et le vasco-wear?
entendu jim hrisoulas en parler, ca paraissait un acier tres interessant meme si tres difficile a forger...

 


annoma | Le Mercredi 16/01/2008 à 15:48 | [^] | Répondre

9 - Re:

Guillaume J'avoue ne pas connaître... Si quelqu'un a une idée ?

 


Guillaume | Le Samedi 19/01/2008 à 18:35 | [^] | Répondre

10 - Re:

j ai trouvé sur worldknives.com bob engnanth (copain de jim) en dit que c est un acier dur a forger et surtout qui use tres tres vite les bandes des meules, conseillant donc de faire le plus gros du travail avant emouture...
(acier rare et cher)

 


annoma | Le Samedi 19/01/2008 à 19:26 | [^] | Répondre

13 - Benchmade 3300 infidel

Salut à tous. Je désire tout simplement m'offrire le 3300 infidel car je trouve ce model tout simplement magnifique. Ce sera mon 3ième de la marque et j'éspère ne pas ètre déçu. Pouvez vousme dire ce que vous en penser ? La qualité, la solidité ....... Le prix est il justifié ???? Merci d'avance de vos reponses

 


arbracam | Le Samedi 23/02/2008 à 23:27 | [^] | Répondre

14 - Re: Benchmade 3300 infidel

Guillaume

 


Guillaume | Le Dimanche 24/02/2008 à 00:30 | [^] | Répondre

15 - cold steel

Bonjour à tous.
Je vais acquérir un srk de cold steel. Le métal actuel vaut le coup (AUS 8A)?
Pour rester dans les cold steel car je les aime bien, comment trouvez vous le recon scout et surtout qu'en est t il de sont acier le SK-5 hight carbon? Où se situe ce métal sur votre tableau et quelle cotation lui métriez vous?
Merci pour vos futures réponses.

 


talsep | Le Mardi 04/03/2008 à 17:52 | [^] | Répondre

16 - Re: cold steel

Guillaume L'AUS8 est un bon acier de gamme moyenne, très correct.

Je n'ai pas encore testé le nouvel acier au carbone de Cold Steel. Donc pas d'avis... Si quelqu'un en sait plus, il est le bienvenu.

En tous cas, j'apprécie beaucoup le précédent qui était le Carbon V.

 


Guillaume | Le Mardi 04/03/2008 à 20:40 | [^] | Répondre

17 - Re: cold steel

Bonjour,
Pour suivre avec la question précédente, que vaut l'acier 1055 de cold steel dans ses premier prix ( ex gi tanto).
Merci d'avance

 


talsep | Le Lundi 17/03/2008 à 16:17 | [^] | Répondre

18 - Re: cold steel

Guillaume De mémoire, le 1055 est un acier dit "au carbone" équivalent au Carbon V (certains disent que ce sont les mêmes). C'est bien : ça coupe mais ça rouille !

 


Guillaume | Le Vendredi 21/03/2008 à 20:08 | [^] | Répondre

21 - Re: cold steel

Bonjour,
oui, je suis d'accord mais a quoi sert la poudre d'epoxy noir ( a eviter la corosion par ex)

 


vikingmilville | Le Dimanche 18/05/2008 à 16:31 | [^] | Répondre

22 - Re: cold steel

Guillaume  Bonjour,
Oui exactement. Le traitement de la surface empêche l'oxydation de la lame !

 


Guillaume | Le Dimanche 18/05/2008 à 19:32 | [^] | Répondre

19 - cpm-s30v

bonjour,

une question me taraude l'esprit...

le cpm-s30v est-il une bonne évolution du s30v ou juste un coup de marketing ?

 


tubaxx | Le Dimanche 27/04/2008 à 02:38 | [^] | Répondre

20 - Re: cpm-s30v

Guillaume Et bien en fait, le nom complet du S30V est "CPM-S30V".

CPM voulant dire "Crucible Particle Mettalurgy," c'est à dire "acier fritté" ( technologie des poudres).

Certains le précisent car cela fait encore plus haute technologie... c'est en effet marketing.

Ceci dit, c'est un excellentissime acier !

Pour plus de précisions sur le S30V, lire ceci (en anglais) :

www.seamountknifeworks.com/article5.htm

 


Guillaume | Le Dimanche 27/04/2008 à 11:21 | [^] | Répondre

24 - couteaux, acier, et aimants...

yaya l'ami de ma mère a au dessus de son plan de travail (dans la cuisine) un support fixé au mur et aimanté.
il y pose ses couteaux de cuisine et préfère ce type de support aux autres de type rangement en bois (du genre que l'on voit souvent dans les cuisines américaines).
l'aimant ne risque-t-il pas de modifier les propriétés de l'acier des couteaux? j'ai fait l'essai avec un couteau et un aimant, et il semble que l'aimant ait "transmis" au couteau ses propriétés.
est-ce mauvais pour l'acier?

 


yaya | Le Dimanche 07/09/2008 à 18:50 | [^] | Répondre

25 - Re: couteaux, acier, et aimants...

Guillaume Fondamentalement, non, l'aimant ne modifie pas la structure de l'acier. En revanche, petit à petit, il aimante la lame, ce qui peut avoir des effets secondaires désagréables : retenir la limaille lors de l'aiguisage ou perturber certains micro appareils, tels que carte de crédit, carte orange ou montre automatique.

 


Guillaume | Le Dimanche 07/09/2008 à 21:49 | [^] | Répondre

26 - céramique

Torpen puisqu'on parle lame et acier, je m'interroge sur les lame en céramique:
C'est quoi? c'est une lame qu'en céramique ou de l'acier avec des grains de céramique dedans?
ça coupe? ça s'affute? c'est bien? qui peut m'en parler?

 


Torpen | Le Mercredi 17/09/2008 à 20:06 | [^] | Répondre

27 - Re: céramique

Guillaume Les lames en céramique ne sont (pour l'instant) qu'en céramique, matériau beaucoup plus dure que l'acier. Cela coupe très très bien et très longtemps. Elles sont réaffutables mais uniquement par des professionnels avec des outils spéciaux car il faut des matériaux qui "attaquent" la matière. Enfin, comme c'est très très dur, la céramique casse ou s'ébrèche avec les chocs : c'est le défaut majeur.

A lire, le passage sur la céramique à la fin de l'article de Clubert "Steel" là :
a-couteaux-tires.zevillage.org/news/l-acier-dans-tous-ses-etats

Le cas particulier des lames en céramique.

La mise au point de la fabrication des céramiques a été stimulée depuis les dernières décennies par la maîtrise des fours de fusion. Ces céramiques sont des produits hautement réfractaires capables de supporter des températures très élevées sans perdre leurs qualités mécaniques. Elles ont acquis leur célébrité dans leur utilisation pour les boucliers thermiques des engins de la conquête spatiale.

La matière première la plus couramment utilisée est l’oxyde de zirconium de couleur blanche ; il est parfois transformé en carbure de zirconium de couleur gris foncé. Il est possible de le couler par fusion à très haute température en plaques minces extrêmement dures, inaltérables et de surface très lisse. Ils n’atteint pas la dureté du diamant mais s’en approche plus que tout alliage métallique.. L’idée d’en faire des lames coupantes a été couronnée de succès après qu’une technique d’affûtage au diamant ait été mise au point.

Ces lames de coutellerie ont connu un grand succès entre les mains virtuoses des cuisiniers japonais qui ont ainsi découpé légumes et filets de poisson cru d’un tranchant acéré, durable et avec une lame d’un nettoyage aisé.

Les couteaux qui ont été pourvus de ces lames n’ont toutefois pas pu être utilisés lorsque la lame devait subir des efforts mécaniques, même dans une manipulation manuelle. Les lames de couteaux de boucherie, en particulier des couteaux à désosser, n’ont pas résisté aux efforts en contact des os des carcasses, soit que le tranchant de la lame s’écaille sans possibilité de réparation, soit que la lame se brise net quand elle est soumise à un effort de pliage. De plus, les lames de céramique de faible épaisseur sont cassantes et aisément fragilisables par des fêlures souvent invisibles. La chute sur une surface dure peut les briser comme du verre.

 

L’utilisation de ces céramiques dans la coutellerie n’est cependant pas définitivement condamnée. On peut attendre des progrès dans la mise en œuvre de cette matière ou des matières analogues. En effet, le zirconium appartient à la famille du titane et du hafnium, métaux qui offrent leurs propres perspectives. Ces éléments sont chimiquement combinables à de nombreux autres comme le brome, le chlore, l’azote, etc….. L’avenir de la recherche sur ces matériaux se trouve dans les débouchés du nucléaire et du spatial.

Il n’est donc pas exclu de les retrouver en coutellerie dans le futur.

 

Pour le moment, on pourra en trouver une application originale et restreinte dans des lames spécialisées obtenues par plaquage unilatéral de céramique sur un support d’acier. Un tel assemblage produit des lames d’outillage pour des rabots ou des gouges.


 


Guillaume | Le Mercredi 17/09/2008 à 23:03 | [^] | Répondre

36 - Re: céramique

leonidas Une nouvelle fois Guillaume Merci ! Pour ces précisions techniques et pratiques sur cette conception de lames particulières auxquelles je me posait la question "dois-je acheter ou non des couteaux de cuisines en céramique ?". 
A la lecture trop tardive de cet article... J'ai donc acheté UN couteau en céramique type office. Là ça coupe comme jamais !! Mais malheur à moi, j'ai "laché" malencontreusement le dit couteau qui est tombé sur le sol lino de la cuisine !

Clang !!! Je le regarde sous toutes les coutures et ne vois rien. Je continue donc à couper mes légumes pour le pot au feu, le lave et le range dans l'étui prévu à cet effet. 
Quelques jours plus tard j'entâme un morceau de grand gruyère sortant du frigo et là...  une partie de la lame reste au deux tiers plantée dans le pavé de cet excellent fromage !!!

Mince, choc thermique ? Fragilisé par sa chutte d'avant ? Toujours est-il que c'est promis, je ne suis pas prêt de réinvestir dans un couteau de ce prix alors que mon Spyderco me tendait sa lame, posé sur la table de la cuisine...

 


leonidas | Le Lundi 27/10/2008 à 22:39 | [^] | Répondre

37 - Re: céramique

Guillaume Le choc a dû la fragiliser. L'effort a fini de la faire casser

 


Guillaume | Le Lundi 27/10/2008 à 23:10 | [^] | Répondre

38 - Re: céramique

leonidas Je ne sais pas Guillaume, toujours est il que je ne sais pas si je rachéterai un couteau en céramique ! Mais crois tu qu'il est possible d'obtenir une couche de céramique sur un acier différent afin d'obtenir une lame à haute résistance et au tranchant incomparable sans risque de la voire se rompre comme une lame en céramique seule ?

 


leonidas | Le Lundi 27/10/2008 à 23:13 | [^] | Répondre

39 - Re: céramique

Guillaume Pas encore au point... Dans 20 ans peut-être ?

 


Guillaume | Le Lundi 27/10/2008 à 23:15 | [^] | Répondre

28 - niolox

yaya suite à ma petite visite au salon, mon père a flashé sur un alain descy, et moi sur un des petits derniers d'éric parmentier, le robusto, qui a une lame en niolox.
quelqu'un a-t-il une petite idée sur ce que ça vaut? à quel type d'acier pourrait-on le comparer?

 


yaya | Le Vendredi 26/09/2008 à 22:18 | [^] | Répondre

29 - Re: niolox

Guillaume Alain Descy avait plein de belles choses.

Le Niolox, c'est très particulier. Sa composition est très forte en Niobium. Cela coupe très fort mais se travaille difficilement. Pour ce qui est des sensations, je le compare au D2, le semi-inox en moins.

 


Guillaume | Le Vendredi 26/09/2008 à 23:39 | [^] | Répondre

30 - Re: niolox

yaya quand tu dis "semi-inox en moins", tu veux dire que c'est plus oxydable que le D2?
et quand tu dis "difficile à travailler", tu veux dire à aiguiser?

 


yaya | Le Vendredi 26/09/2008 à 23:56 | [^] | Répondre

31 - Re: niolox

Guillaume Non, c'est moins oxydable que le D2. Et c'est un acier "dur" donc à affuter avec de la céramique ou du diamant.

 


Guillaume | Le Samedi 27/09/2008 à 00:23 | [^] | Répondre

33 - Couteaux de cuisine.

Nicolas Un sujet me tarabuste en ce moment, c'est les couteaux de cuisine. Quels aciers utilise-t-on ? J'imagine que ce doit être assez varié, selon les gammes, le pays (couteaux japonais, par exemple).
Quelqu'un sait-il quelque chose à ce sujet ? Que faut-il choisir et éviter ?
Merci d'avance à tous.

 


Nicolas | Le Lundi 06/10/2008 à 21:20 | [^] | Répondre

34 - Re: Couteaux de cuisine.

yaya Bonjour Nicolas,
Je ne suis pas très calé en couteau de cuisine (à peine plus pour les autres quoi qu'il en soit) et ne peut donc t'aiguiller vers une marque en particulier.
Pour ma part, vu que c'est moi qui fait la cuisine (pendant que ma femme donne le bain à mon minimoy...), c'est moi qui choisi la lame.
J'ai donc un simple Cold Steel Roach Belly (présenté sur ce blog). Assez polyvalent, il tranche façon lightsaber si il est bien aiguisé. Le tranchant ne dure pas aussi longtemps qu'un couteau de pro, mais pour l'humble cuisto que je suis il fait parfaitement l'affaire.
Il me sert surtout d'office, bien qu'il s'en sorte très bien pour les légumes et la grosse barbaque. Une merveille à 15€. Pour info, l'acier est du 4116 pour une longueur de lame de 11,5cm.
Je suis certains que d'autres ici ont plus d'info à ce sujet !

 


yaya | Le Mardi 07/10/2008 à 00:33 | [^] | Répondre

35 - Re: Couteaux de cuisine.

Je ne suis pas expert en la matière mais le choix est grand ... Faudrais déjà savoir quel couteau, un office un chef, ... Pour couper quoi ? Légumes, viande, poisson ... Le seul bon que j'ai acheté c'est un Chroma type 301 et ça en tout cas je sais que ça marche très très bien, faut aller voir sur le site de chez Chroma il ont d'autre bon couteau. Si non j'achèterais bien  un Robert Herder, il font aussi des couteaux de chef. Si non pour cuisiner tout les jour j'ai des couteaux "japonais" ikéa (ceux avec manche en bamboo) c'est pas des sabres lazer mais bon ça coupe et c'est facile à éguiser.

 


Ceed | Le Mardi 07/10/2008 à 11:54 | [^] | Répondre

41 - Re: Couteaux de cuisine.

Gilinux Je pense que l'acier utilisé pour les couteaux de cuisine doit avoir des qualités surtout d'inoxydabilité, de facilité à aiguiser et de tenue du tranchant.
J'ai rarement vu de trace d'oxydation sur des couteaux de cuisine ou de découpe même de plus de 30 ans.
2 pays ont une immense tradition historique de la cuisine et de la coutellerie : Le Japon et la France ! Fais ton choix.
J'ai testé Le Chroma 301 de Ceed. C'est une bête de course, multiusage et taillé pour du 8h par jour, 6 jours sur 7.
Il est d'inspiration japonnaise mais concu et très répandu parmis les chefs français.
Perso c'est du Sabatier et j'en suis très satisfait

 


Gilinux | Le Mardi 28/10/2008 à 01:33 | [^] | Répondre

42 - A2

Et l'acier A2 de chez C.R. comment est-il classé dans le tableau ?

 


alain | Le Dimanche 02/11/2008 à 12:48 | [^] | Répondre

43 - Re: A2

Guillaume A vue de nez, selon mes tests totalement subjectifs et critiquables, c'est équivalent au D2...

 


Guillaume | Le Dimanche 02/11/2008 à 14:21 | [^] | Répondre

44 - Re: A2

Donc dans la gamme des C.R. il est préférable de choisir le S30V qui offre apparement plus de qualité que l'A2 !

 


alain | Le Dimanche 02/11/2008 à 19:22 | [^] | Répondre

45 - Re: A2

Guillaume Le S30V est l'acier des lames des pliants.
L'A2 est l'acier des fixes monoblocs.

Ce n'est pas le même usage donc pas les mêmes qualités requises.

 


Guillaume | Le Dimanche 02/11/2008 à 20:00 | [^] | Répondre

46 - Re: A2

En S30V, je pensais au Green Beret, Neils Robert pas au pliant !

 


alain | Le Mardi 04/11/2008 à 13:48 | [^] | Répondre

47 - Re: A2

Guillaume Bizarement je ne suis pas très fana de ces deux couteaux, je n'arrive pas à dire pourquoi... Je ne les aime pas en main et je n'aime pas le ratio manche/lame. Mais c'est un avis totalement subjectif qui n'a donc strictement aucun intérêt...

 


Guillaume | Le Mardi 04/11/2008 à 20:31 | [^] | Répondre

48 - Y(acier) = f(x) pays vrai faux ?????

nobody Bonjour,

Je ne prétends pas être un mathématicien et encore moins un spécialiste des aciers de coutellerie.
Mais j'ai néanmoins relevé une certaine tendance.
les ATS34,55, 154CM,CPM30,60, et S30V  pour les couteaux anglophones
les VG10 pour les japonais
l'acier Krupp , le 420, 440A et C pour les germanophones
et enfin
le 12C26 et 13C27 pour nous les français
je fais abstraction des cas spéciaux , mais en gros c'est cela.!!!!

Pourrait-on m'expliquer la corrélation (si il y a) surtout qu'a l'heure actuelle les technologie n'ont plus de frontières.
Mais surtout pourquoi en France on utilise un acier assez basique ??

Merci d'avance

A bientôt


 


nobody | Le Lundi 10/11/2008 à 12:17 | [^] | Répondre

49 - Re: Y(acier) = f(x) pays vrai faux ?????

yaya par ce que les français sont radins et qu'ils ne veulent pas dépenser plus cher...

le CPM30 et S30V, c'est la même chose.

 


yaya | Le Lundi 10/11/2008 à 12:55 | [^] | Répondre

51 - Re: Y(acier) = f(x) pays vrai faux ?????

amigo j'ai 2 couteaux en 12c27 ils coupent vraiment tres bien et s'affute facilement,je ne pense pas que les 12c27,12c26,13c27 (sandvik) soient basiques,ils sont certainement en dessous des 154 cm,s30v,d2 etc...mais a mon avis a 2 sous ils sont loin d'etre mauvais .

 


amigo | Le Lundi 10/11/2008 à 13:18 | [^] | Répondre

52 - Re: Y(acier) = f(x) pays vrai faux ?????

Guillaume @ Nobody : C'est partiellement vrai :

- l'explication est d'abord économique : les couteliers achètent ce qu'ils ont sur place : cela coûte moins cher.
- Ensuite les dénominations diffèrent suivant les pays mais le poduit est souvent très équivalent à de subtiles nuances près : exemples :

  • ATS34 Japon = 154CM USA
  • Sandwik = 440 = 12C26
  • AUS8 Taïwan = 13Cr8Mo machin truc bidule Chine
- Enfin avec la mondialisation, la tendance est que tout le monde utilise de tout, d'où la très bonne diffusion du D2 qui connait un grand succès.

Tous les détails sont là :
a-couteaux-tires.zevillage.org/news/couteaux-l-acier-dans-tous-ses-etats

 


Guillaume | Le Lundi 10/11/2008 à 13:20 | [^] | Répondre

53 - Re: Y(acier) = f(x) pays vrai faux ?????

nobody Guillaume ,

Si j'ai bien compris ton exposé sur les aciers , le bon 440 ou le 12C26 est entièrement tributaire d'une bonne trempe.
Mais comment savoir ?? faut-il des infos supplémentaires comme trempe selective, ou cryogénique ou quel autre adjectif relatif à la trempe si on ne l'a pas sous la main et surtout que neuf je vais pas me mettre à l'aiguiser pour tester.
Ca serai dommage de passer à côté de quelques belles pièces française de surcroit sous pretexte que les lames sont en 12C26 ou 13C27  carbone ou inox !!!
Peux tu nous donner d'autres précieux conseils ?????
J'espère que j'ai bien posé le problème

D'avance merci

A plus


 


nobody | Le Lundi 10/11/2008 à 13:31 | [^] | Répondre

55 - Re: Y(acier) = f(x) pays vrai faux ?????

Guillaume Oui l'élaboration thermique est fondamentale : un S30V mal traité ne coupera rien alors qu'un XC75 forgé par PHM coupe comme un sabre laser.

Pour te donner une image, c'est comme de la cuisine : tu as la recette exacte mais si tu es mauvais cuisinier ton plat sera raté. D'autre part, il vaut mieux parfois deux oeufs au plat bien fait qu'un soufflé aux truffes tout raplapla. Alors, même si tu emploies des méthodes super-élaborées (trempe cryo, selective, à l'urine de bison des Andes), si tu ne maîtrises pas un processus super pointu, ta lame sera foirée.

La seule et unique solution est de "goûter" le résultat final.

 


Guillaume | Le Lundi 10/11/2008 à 13:59 | [^] | Répondre

56 - Re: Y(acier) = f(x) pays vrai faux ?????

nobody c'est très clair Guillaume je dirai même limpide .
Si j'achète Mongin par ex. là aussi il faut être prudent ??( ils utilisent souvent le Sandwick)
Promis c'était la dernière question sur ce sujet
Encore Merci Guillaume

@+

 


nobody | Le Lundi 10/11/2008 à 14:20 | [^] | Répondre

57 - Re: Y(acier) = f(x) pays vrai faux ?????

Guillaume a déjà tout expliqué mais c'est vrais qu'il faut beaucoup insister sur l'expérience de l'artisant ... J'ai dans ma collection un exellent 12C27 qui est bien plus redoutable que certain S30V et pour ma part je ne considère pas tel ou tel acier d'office comme bon ou mauvais ... Je le considère après utilisation. Même si le nom de l'acier et encore plus celui de l'artisant aide à faire un choix, je ne vais pas passer ma vie à acheter des couteau chinois à deux sous en me disant qu'a l'usage il seront peut'être bon !
Ce que je veut dire ici c'est que à mon sens il ne faut pas d'office rejeter le 12C27 sous prétexte que c'est un acier bas de gamme. Ca serais passer à coté de pas mal de bon petit couteaux fort agréable. D'autant plus que les matériaux ne sont pas tout, il faut aussi regarder a l'orgonomie au poid à l'utilisation à la géométrie de lame à l'équilibre au facteur émotionnel, ... Il existe beaucoup de couteau, beaucoup d'utilisateur et beaucoup d'utilisation et l'ouverture d'esprit en coutellerie c'est aussi d'accepter la mutitude de perception qui résulte de la rencontre de ces différent élément.

 


Ceed | Le Lundi 10/11/2008 à 17:06 | [^] | Répondre

58 - Re: Y(acier) = f(x) pays vrai faux ?????

Guillaume J'adhère complètement ! Bravo Ceed.

Nous n'avons pas encore parlé de la géométrie des lames qui est un sujet à part entière : les ratios épaisseur, longueur, hauteur, type et taille d'émouture et de tranchant... Peut-être un prochain article...

Et last but not least, j'apprécie énormément mes couteaux en XC75, soit disant bas de gamme

 


Guillaume | Le Lundi 10/11/2008 à 17:11 | [^] | Répondre

73 - Re: Y(acier) = f(x) pays vrai faux ?????

JEAN Bonsoir
quelqu'un a t il des infos sur l'acier T12 utilisé "exclusivement" par LAGUIOLE  mais aussi par  WENGER
( mais c'est un secret parait il) .Et qu'est ce çà vaut  si c'est bien trempé ?
Meilleur que le 12C27 dit on !
kenavo
jd

 


JEAN | Le Vendredi 23/01/2009 à 19:25 | [^] | Répondre

74 - Re: Y(acier) = f(x) pays vrai faux ?????

Guillaume C'est en effet une recette "secrète", meilleure que le 440 ou le Sandvik d'après les utilisateurs.

www.acl-laguiole.fr/couteau/pratique_T12.html

Alors après, je n'ai pas plus d'info.

 


Guillaume | Le Vendredi 23/01/2009 à 20:14 | [^] | Répondre

75 - Re: Y(acier) = f(x) pays vrai faux ?????

amigo forum.neoczen.org/viewtopic.php             le t12 se nome egalement t508 il est utilisé pour la forge de laguiole et pour les nontron ainsi que pour certain martini parait il.

 


amigo | Le Vendredi 23/01/2009 à 22:05 | [^] | Répondre

50 - Damas et nombre de couches

nobody Re- bonjour,

pour yaya et son approche française de la métallurgie (si l'évolution de la coutellerie dépendait des français on en serait encore au bi-face (silex)

Plus sérieux maintenant.

Chez Mcusta selon le distributeur leurs modèles Damas sont étiquettés 33 couches ou 65 couches pour la même référence.
Qu'en est-il exactement : est-ce 33 par côté  ??
D'ailleurs bien souvent c'est des chiffres pairs 188,.......256
Comment on compte ??

Merci

@+

 


nobody | Le Lundi 10/11/2008 à 13:16 | [^] | Répondre

70 - Re: Damas et nombre de couches

JEAN Le DAMAS  en ce qui concerne le nombre de couches c'est toujours un chiffre pair (damas classique)  .Parce que si tu pas de 2 ou 3 aciers (ou métaux)  , comme tu plies , tu chauffes , tu forges , tu chauffes , tu plies ....je fatigue     ..... tu arrive toujours à un nombre pair  car en général le coutelier parle de couches au final et non au départ. En plaisantant je ne te ferai pas l'affront de 3X2=6  et 2X3=6  a u s s i !
kenavo
jean

 


JEAN | Le Mercredi 26/11/2008 à 11:44 | [^] | Répondre

61 - Damas

nobody Bonjour,

Si tu permets Guillaume, je voudrais apporter une petite pierre à ton édifice avec ces quelques précisions:
Voir le lien suivant : http://acier.damas.free.fr/f_damas/damas.htm

A bientôt

 


nobody | Le Mardi 11/11/2008 à 10:20 | [^] | Répondre

62 - Re: Damas

yaya personne ne sait ce qu'est le S110V? je n'arrive pas à trouver la moindre info à ce sujet.

 


yaya | Le Mardi 11/11/2008 à 20:09 | [^] | Répondre

63 - Re: Damas

Guillaume Il semblerait que ce soit un nouvel acier fritté avec quasiment 3% de carbone, ce qui est énorme et qui le définirait comme une fonte. Pas plus d'info même sur le site officiel de Crucible Steel.

Quelqu'un en sait plus ?

 


Guillaume | Le Mardi 11/11/2008 à 20:50 | [^] | Répondre

64 - Re: Damas

yaya en fait j'ai trouvé ça sur le kershaw Shallots.
ils font le même avec un composite de 14CZN et de ZDP189 (14CZN / ZDP189 blade composite two-tone stainless-steel with copper accent).
je n'ai d'ailleurs rien trouvé non plus sur le 14CZN.
c'est quoi ton site guillaume, crucible steel? une URL?

 


yaya | Le Mardi 11/11/2008 à 21:10 | [^] | Répondre

65 - Re: Damas

Blue Dog http://www.freepatentsonline.com/EP1721999.html

C'est le site des brevets US, c'est tout ce que j'ai pu trouver. C'est long, c'est en anglais, c'est excessivement technique, mais que ne ferait-on pas par passion, hein? Bon courage .

 


Blue Dog | Le Mardi 11/11/2008 à 21:49 | [^] | Répondre

68 - Re: Damas

Bonjour,
Pour voir l'aspect technique de cet acier, va vers le lien suivant:
http://www.crucibleservice.com/datash/Datasheet%20CPM%20S110V%20Rev%201.pdf
C'est en anglais mais bon, ça se comprend très bien.
Sinon, Kershaw a fait une série limitée avec qui est tout à fait accessible niveau prix en achetant aux USA, ce sont les shallot, ça coupe bien, c'est du framelock avec ouverture assistée, la mécanisme est doux, j'ai pris celui en S110V et celui avec le ZDP 189. Ca fait juste une semaine que je les aie alors pour dire ce que ça vaut c'est un peu tot.
J'ai un benchmade mini dejavoo en S30V qui va très bien, bonne prise en main et tranchant impeccable.

Il ne faut pas oublier qu'outre l'acier, le traitement thermique est très important et c'est dans cette maitrise que tel industriel se démarquera de tel autre. Un couteau mal trempé, ça s'aiguisemal, ça ne tient pas le fil et ça n'aura pratiquement jamais un tranchant rasoir

Ayant plusieurs Benchmade, ces derniers sont très rigoureux et bien finis.

 


Champignon_volant | Le Mardi 25/11/2008 à 14:06 | [^] | Répondre

66 - Re: Damas

nobody Si ca peut vous aider voila ce que j'ai pu trouver: S125V
Carbon (C) 3.20-3.40
Chromium (Cr) 13.75-14.25
Cobalt (Co) 0-.50
Copper (Cu) 0-.25
Manganese (Mn) .40-.60
Molybdenum (Mo) 2.25-2.75
Nickel (Ni) 0-.40
Nitrogen (N) .08-.50
Phosphorus (P) 0-.30
Silicon (Si) .40-.60
Sulphur (S) 0-.03
Tungsten (W) 0-.50
Vanadium (V) 11.50-12.25

S110V
C 2.8
CH 14 to 15
moly 3.50
V 9.0
Niobium (Columbium) 3.50%
?

S90V
Carbon (C) 2.30
Chromium (Cr) 14.00
Molybdenum (Mo) 1.00
Vanadium (V) 9.00 __________________

 


nobody | Le Mardi 11/11/2008 à 22:08 | [^] | Répondre

67 - Re: Damas

yaya merci les gars.
je continue de chercher pour le 14CZN.
avez-vous eu un retour quelconque par rapport à l'utilisation de cet acier?

 


yaya | Le Mardi 11/11/2008 à 22:45 | [^] | Répondre

69 - Re: Damas

C'est un lien vers une fiche technique, plutot pour les professionnels sur les qualités de cet acier.
En tous cas il a l'air très résistant à la corrossion donc pas de soucis pour faire des tranches de saucisson au bord de la mer et vu sa dureté, on pourra en couper quelques mètres avant de l'émousser.

 


Champignon_volant | Le Mardi 25/11/2008 à 14:11 | [^] | Répondre

71 - Re: Damas

JEAN Bonjour  Yaya     au sujet se ton dernier message concernant cet acier   je pense que tous les aciers ne sont pas destinés à faire des lames de couteaux  , il y a aussi les aciers pour faire les aciers de coupe du genre acier carbure   acier nitré  qui sont (ou était , c'est tellement loin le temps où je les utilisais) en pastille brasée sur l'outil lui même ex: les outils de tour  ou les fraises de fraiseuse .Cela est peut être une voie pour trouver certaines recettes  : outils de coupe    acier outil .
kenavo
jean

 


JEAN | Le Mercredi 26/11/2008 à 11:51 | [^] | Répondre

76 - que penser vous du zdp-189?

bonjour, je suis un "pti" nouveau sur votre forum et j'aimerais bien savoir votre opinion sur les models kershaw shallot avec acier 14czn/zdp-189, spyderco delica 4 et endura 4 avec se meme acier. je cherche avant tout un bon couteau avec un acier tres solide et un affutage rasoir. merci d'éclairer ma lanterne ;).

merci de votre précieuse aide
a+

 


jo180 | Le Mardi 17/02/2009 à 09:03 | [^] | Répondre

77 - Re: que penser vous du zdp-189?

Blue Dog Bonjour Jo180,

une petite précision, ici ce n'est pas un forum mais le blog de Guillaume.

L'acier ZDP 189 est un acier très dur, donc qui tient bien la coupe mais il faut une certaine habitude pour l'affuter correctement. La contrepartie de la dureté, c'est qu'il va s'ébrécher plus facilement en cas de choc sur une matière dure.
Les Endura sont de très bon couteaux, les Delica ce sont les mêmes en plus petit. Perso, je ne connais pas le Shallot.
Enfin, tout les aciers employés en coutellerie peuvent "raser" si le traitement thermique est bon, et s'ils sont correctement affutés.
Mon opinion à quatre sous.

Le Chien Bleu.

 


Blue Dog | Le Mardi 17/02/2009 à 12:56 | [^] | Répondre

79 - Re: que penser vous du zdp-189?

Guillaume Pour les couteaux, pareil que Blue Dog avec une petite préférence pour le Kershaw qui a un montage sur vis (réglable donc) alors que les Spyderco sont sur rivets. Donc... Avec un petit moins sur l'ouverture assistée qui n'est pas forcément utile.

Maintenant, comme le souligne BD, ZDP ou S30V ou CPM 154 ou VG10, il n'y a pas de diffèrences fondamentales pour un usager normal, voire exigeant.

Pour un couteau hors normes en résistance et en qualité, il y a le Sebenza de Chris Reeve.

 


Guillaume | Le Mardi 17/02/2009 à 17:23 | [^] | Répondre

81 - Re: que penser vous du zdp-189?

Blue Dog Un petit détail,
les Endura et Delica IVème génération sont montés sur vis (et platines internes en acier). Ce sont les Spyderco de la série Marine qui sont encore rivetés (en bas sur la photo), et qui reprennent le design de manche des Endura de IIIème génération.

 


Blue Dog | Le Mardi 17/02/2009 à 19:14 | [^] | Répondre

84 - facilité d'affûtage

Bonjour tout le monde,
l'exercice est très difficile et controversé car l'acier n'est qu'un des éléments importants mais ce tableau est au vu de mon expérience assez proche de la réalité d'un point de vue couteaux de cuisine. Mon seul doute est le 8/10 pour l'aiguisage du VG10. N'est-il pas plus facile d'aiguiser des couteaux tendres que des durs ? Je suis ainsi tombé sur un document d'un fabricant japonais stigmatisant que les aciers souples, même si le tranchant immédiat est moindre, sur-performent sur longue période. Le VG10 n'était pas mieux noté que les aciers plus répandus AUS6 et 8. Je dirais que plus on monte en dureté, plus le tranchant initial est difficile à restituer, au contraire les aciers < 0,8 % de carbone s'entretiennent plus facilement. Correct ?

 


Blitz | Le Lundi 09/03/2009 à 14:44 | [^] | Répondre

85 - Re: facilité d'affûtage

Guillaume Il n'y a pas que la dureté qui détermine la facilité d'aiguisage mais la taille et la disposition du tranchant. En plus le traitement thermique et la géométrie de la lame sont déterminants dans tous ces aspects. Bref c'est une recette bien complexe. C'est pour cela que ce tableau est très réducteur.

 


Guillaume | Le Lundi 09/03/2009 à 19:53 | [^] | Répondre

87 - j ai un doute

mr_omega  Bonjours, n ayant toujours pas recu mon rookie, je me suis tourne vers Benchmade mais j hesite entre le nitrous stryker (Acier D2) et le  mini Dejavoo (S30V). Hormis que l'un ai une ouverture assistée qui me plait et l'autre une prise en main remarquable; je me pose la question de la qualite d acier pour une utilisation urbaine (80%) et montagne (VTT, ski, rando). Je possede un Delica 4 (VG10) qui me satisfait mais j ai envie d'essayer autre chose comme acier quel est votre avis. Merci d'avance et encore bravo pour votre site sur lequel je passe des heures et que ma femme hait de plus en plus .

 


mr_omega | Le Lundi 30/03/2009 à 23:57 | [^] | Répondre

88 - Re: j ai un doute

maxos hello es tu certain que tu veux une ouverture assistée ? ça a des avantages mais aussi des défauts sur le stryker : ça te saute un peu dans les doigts à l'ouverture, et à la fermeture il faut forcer davantage pour remonter le système nitrous (donc en situation acrobatique ça peut être dangereux, je trouve). Perso j'en ai un (912 D2) mais à choisir je préfèrerais le 910 pur manuel. Sinon, la finition est parfaite. Sur le mini Déjavoo, je ne peux te répondre, mais si tu te promenes sur le site tu verras qu'il a parfois des défauts. En tout cas les deux aciers sont top !

 


maxos | Le Mardi 31/03/2009 à 18:49 | [^] | Répondre

90 - Question urgente, svp !

Anzioluz Salut à tous en ce WE pluvieux de Pâques,
Je dois vite me décider pour l'achat d'un fixe Benchmade, l'Activator 201.
Pb : la lame est en D2, acier dont il est souvent dit que c'est galère pour l'aiguiser. Il paraît que seule la pierre à diamants peut en venir à bout..
OK, tout est question de traitement thermique ; et Alain Descy travaille autant le D2 que le 12C27, me direz-vous ; mais j'hésite...
Merci pour vos avis, moins sur le couteau en question que sur vos pratiques du D2.
Last point : mes fixes travaillent assez dur en trek haute altitude.

 


Anzioluz | Le Samedi 11/04/2009 à 15:20 | [^] | Répondre

91 - Re: Question urgente, svp !

Blue Dog Salut Anzio!
Je n'ai pas de lame en D2, mais personnellement je ne suis jamais tombé sur un acier impossible à affuter.
Les mauvaises lames, on arrive toujours à les aiguiser mais jamais à les rendre coupantes (j'ai le cas sur un Muela). Même le ZDP 189, le S30V, qui sont des aciers réputés "durs à aiguiser", j'arrive à les entretenir avec du matériel courant (pierre, céramique...).
Sachant que le 201 vient de chez Benchmade, j'aurai plutôt confiance; et un petit affuteur de poche style "crockstick" ne pèsera pas trop dans ton sac...

 


Blue Dog | Le Samedi 11/04/2009 à 15:52 | [^] | Répondre

92 - Re: Question urgente, svp !

maxos bonjour
ma mico expérience : en D2 j'ai le Bonvent, le Stryker et le BM 710. Primo, ça s'use vraiment pas vite. Secondo, le fil tient très bien. Y'a pas d'effet de morfil désagréable (comme sur l'AUS 8 où on sent que le fil se tord à l'usage très vite un peu d'un côté ou de l'autre). Tertio, je trouve qu'un petit passage régulier sur le petit croc de Lansky maintient la lame affutée sans se donner de mal. Bref pour ma part j'aime autant le D2 que le S30V et je trouve qu'il tient mieux le fil que l'ATS 34.

 


maxos | Le Samedi 11/04/2009 à 16:43 | [^] | Répondre

93 - A Bleu Dog et Maxos, merci !

Anzioluz Sympa vos rapides et rassurantes réponses.
Le truc de "ouf" étant que, selon le vendeur (un copain), qui sait que je trimballe des sacs lourds, le Lansky pocket n'attaquerait pas suffisamment le D2 ; et je me voyais mal emporter en plus une pierre à diamant..

 


Anzioluz | Le Samedi 11/04/2009 à 17:15 | [^] | Répondre

96 - Re: A Bleu Dog et Maxos, merci !

Blue Dog Une bonne solution, pour le poids, serait d'emporter une seule tige céramique du crockstick. Et c'est plus facile à utiliser si on veut forcer en cas d'affutage "délicat".

 


Blue Dog | Le Samedi 11/04/2009 à 17:30 | [^] | Répondre

95 - Re: Question urgente, svp !

xavier Bonjour à tous,

Pour ma part j'ai un Benchmade 960 en D2 que j'utilise pour un usage urbain (restaurant carton etc) et deux Benchmade 710 D2 un est traité lame noire lisse.
J'utilise tous les jours mon 710 lame normale pour cuisiner et manger (le fond de l'assiette en porcelaine use malheureusement bien les lame) et le 710 lame noir pour courir les bois ou pour bricoler (quoi que depuis une semaine j'utilise plus mon nouveau 760 en CPM M4)

Jusqu'à présent et j'ai mes lame en D2 depuis pas mal de temps et je peux vous assurer que ça coupe rasoir et longtemps.

Pour l'entretient du fil j'utilise un Pocket Crock stick en céramique c'est super rapide et efficace.

sur le 710 que j'utilise pour manger, donc contact avec l'assiette, il s'est effectivement émoussé un peu plus vite sur la partie de la lame en contact avec la dite assiette. j'ai un autre système comme le Crock stick mais de chez Gacto avec deux grains différents de céramique. j'ai refait ainsi mon fil rasoir en alternant gros grains et après grains fin.

J'ai aussi un Spyderco Military en fibre de carbone et acier S90V. ça coupe rasoir et très longtemps.
Je l'ai entretenu de la même manière que cité plus haut. Mais au bout d'un an d'utilisation intense je ne le trouvais plus aussi coupant (mais je suis très exigeant) et les Crock Stick ne suffisait plus.
N'ayant pas l'expérience de certain et notamment celle de Guillaume pour utiliser les pierres traditionnelles j'ai essayé mon nouveau Diamond fingers de füri Ozitech. Il s'agit de 8 doigts d'acier souples recouvert de diamants.
Après quelques passage et finition au Crock stick résultat garantie.

Mais tous ça pour dire, (désolé je me suis un peu étendu) que je suis plus que satisfait de l'acier D2 au même titre que le S30V.

 


xavier | Le Samedi 11/04/2009 à 17:27 | [^] | Répondre

99 - Affuter en voyage.

Nicolas A Anzioluz : as-tu essayé le petit affuteur "Dual" de chez Victorinox, pas plus gros ni plus lourd (29g dans son étui, 17g sans) qu'un stylo à bille ? J'affute avec tout ce qui me passe sous la main. J'en parle dans cette revue :
http://a-couteaux-tires.zevillage.org/news/crkt-m16-13-et-01-titanium
Je n'utilise que cet affuteur (super pratique et vraiment abordable) même sur mon Sebenza.
Bon voyage sur les cimes !

 


Nicolas | Le Dimanche 12/04/2009 à 03:04 | [^] | Répondre

100 - oxydation...

DocGeo Bonjour à tous,

cela fait longtemps que je n'ai plus posté de commentaires (très pris par le travail) mais j'ai continué à suivre avec intérêt l'évolution du blog qui est toujours aussi passionnant.

Ma question :
je possède plusieurs couteaux dont la lame est en aus 8 ou aus 6, ils ne sont pas soumis à un environnement marin et ne sont pas utilisés pour de lourds travaux et pourtant je remarque sur ceux-ci des taches de rouille... un peu étonné et déçu je me tourne vers ce site pour essayer de trouver des réponses.
Est ce que quelqu'un a déjà eu le même problème ?
quelle en est la cause ?
et que puis-je faire pour ne pas voir toutes mes lames rouiller ?

merci beaucoup pour les réponses

cordialement

geoffrey

 


DocGeo | Le Dimanche 07/06/2009 à 18:17 | [^] | Répondre

101 - Re: oxydation...

Guillaume Bonsoir !
Je réponds à tes questions dans l'ordre :

- Oui
- L'air est humide et tous les aciers rouillent, tôt ou tard
- Mettre une fine peliculle d'huile dessus avant de les stocker

 


Guillaume | Le Dimanche 07/06/2009 à 19:14 | [^] | Répondre

102 - Re: oxydation...

maxos bonjour, cet été c'est une lame en S 30 V qui a pris un peu de rouille chez moi. Ayant constaté sur l'acier d'un tire-bouchon que sortir un bouchon avec en avait effacé les points de rouille, j'ai tenté le traitement sur le S 30 V et ça a marché. Donc je suggère comme premier traitement d'une petite trace de rouille tout simplement le bouchonnage !

Par ailleurs sur l'AUS 8 de mon Subcom j'avais tenté une opération similaire avec du dégrippant/antirouille et je déconseille fortement l'opération, c'était beaucoup trop fort et pas adapté, ça m'a effacé le logo de Chad, et ce n'était pas si efficace contre la rouille
On apprend de ses erreurs, du moins, j'espère !

 


maxos | Le Vendredi 04/09/2009 à 22:02 | [^] | Répondre

103 - ACIER

JEAN Bonsoir
Quelqu'un peut il me dire à quel acier sandvick  correspond le Z100  voire les Z100CD13  et Z100CD17.
Je n'arrive pas a trouvé des infos claires.
MERCI
JEAN

 


JEAN | Le Vendredi 04/09/2009 à 23:44 | [^] | Répondre

104 - Re: ACIER

Guillaume Z100, c'est du 440C à peu ou prou avec des nuances D machin. Ce sont des trucs de producteurs.

 


Guillaume | Le Vendredi 04/09/2009 à 23:48 | [^] | Répondre

107 - Re: ACIER

Bonjour à tous , je suis nouveau sur ce (merveilleux) blog que je scrute depuis quelques mois déjà et dont la qualité m'impressionne vraiment ! J'ai contacté le grand gourou déjà deux ou trois fois et je le remercie encore de ses réponses et conseils plus qu'avisés !
Mon premier post concerne les aciers , car je viens de faire appel à un coutellier qui va sûrement me réaliser mon premier couteau artisanal ...
Il me propose un choix de deux aciers et je viens vers vous pour me conseiller et avoir vos avis éclairés sur la question : le 55S7 ou le XC75 .
Merci d'avance pour vos conseils et opinions !

 


Yéti_34 | Le Samedi 05/09/2009 à 19:23 | [^] | Répondre

108 - Re: ACIER

Guillaume C'est pour faire une lame de quelle taille ?

 


Guillaume | Le Samedi 05/09/2009 à 19:42 | [^] | Répondre

110 - Re: ACIER

Une longueur de 10 à 11 cm maxi , en 3 à 4 mm d'épaisseur ...

 


Yéti_34 | Le Samedi 05/09/2009 à 19:54 | [^] | Répondre

111 - Re: ACIER

Guillaume AMHA, alors prends en XC75. Les raisons sont incluses dans le post de Léo.

 


Guillaume | Le Samedi 05/09/2009 à 20:05 | [^] | Répondre

109 - Re: ACIER

leonidas Bonjour et bienvenue. Le XC75 est un acier qui s'affûte facilement, homogène mais sensible à l'humidité, nescessitant donc un soins particulier. Le 55S7 est un acier utilisé principalement pour la réalisation des ressorts, pièces mécaniques, subissant de fortes contraintes d'élasticité et donc de résistance à la torsion. Sensible également à l'humidité mais moins "cassant" que l'XC75. Question aiguisage, je ne peux te renseigner, d'autres avis te donnerons sans doute plus d'éclairage sur la question.

 


leonidas | Le Samedi 05/09/2009 à 19:47 | [^] | Répondre

115 - Re: ACIER

Lequel se rapprocherait le plus du 154CM à votre avis ?
L'artisan travaille avec ces aciers là : 55S7,XC60, XC75, XC110,135C3, 90MCV8 .

 


Yéti_34 | Le Samedi 05/09/2009 à 21:34 | [^] | Répondre

116 - Re: ACIER

Guillaume Votre question me pousse à vous conseiller de lire cela :

a-couteaux-tires.zevillage.org/news/couteaux-l-acier-dans-tous-ses-etats

 


Guillaume | Le Samedi 05/09/2009 à 21:45 | [^] | Répondre

117 - Benchmade Infidel

Bonjour,
Je suis intéressé par le Benchmade Infidel. A vôtre avis, dois-je préférer le modèle 3300 en D2 avec double-tranchant ou le 3310 en S30V (donc meilleur si j'ai bien compris) mais à simple tranchant ?

 


Truth2 | Le Mardi 29/09/2009 à 18:31 | [^] | Répondre

119 - Re: Benchmade Infidel

leonidas Bonjour Truth.

L'infidel est un couteau très particulier puisque à ouverture automatique frontale de la lame.
L'acier est un critère de choix certes, mais la question est surtout : Pourquoi ce type de couteau ? Personnelement, même si c'est un beau couteau, je trouve l'ouverture très agressive, ce genre de mécanisme est sensible non seulement à l'eau mais aussi à la poussière et outre l'aspect technique de l'engin, le port en est, pour le coup, totalement prohibé Par ailleur pour le tarif, il y a beaucoup mieux pour plus utile... Mais les goûts et les couleurs...

 


leonidas | Le Mardi 29/09/2009 à 19:03 | [^] | Répondre

120 - Re: Benchmade Infidel

Bart Bonjour,

Un Automatique OTF c'est avant tout (voir uniquement) le plaisir de la mécanique de ce couteau qui ne présente aucun autre avantage et beaucoup d'inconvénient donc je te dirais avant tout de voir qu'elle look de lame tu préfère. (les gouts et les couleurs...)

Une lame à simple tranchant est plus pratique qu'une lame à double tranchant où tu ne peut pas poser le doigt en appuis sur le dos de la lame. Donc si tu as l'intention de t'en servir je dirai simple tranchant sans même prendre en compte l'acier.

Je tiens à préciser qu'un tel couteau est très mal vue certainement le plus mal vue qui soit.

(Pour grosso-modo le même tarif tu as 1 sebenza!)

Mes 2 cents.

 


Bart | Le Mardi 29/09/2009 à 19:04 | [^] | Répondre

125 - Re: OHOH !

Merci.
En fait, comme je l'ai dis, j'envisage l'achat d'un couteau pour un usage régulier et assez diversifié. Je viens de casser le mien, un "le pyrénéen" (je ne connais pas, c'était un cadeau) et il me fait défaut.
Il m'en faut donc un nouveau répondant à différents critères:
• Solide (casser la pointe n'est pas très réjouissant)
• Que je puisse ouvrir d'une main (c'est pour cela qu'un automatique me paraissait être une bonne idée)
• Qui me dure longtemps (du coup pas d'automatique)
• Pas trop cher car comme il est dis dans un commentaire précédent, le port est prohibé et j'aimerai éviter de laisser trop d'argent entre des mains policières (je n'avais pas pensé à ça !)

Aussi, j'ai quelques modèles à vous soumettre:
- le benchmade osborne kulgera (S30V et G10)
- le benchmade torrent (154CM et G10)
- le benchmade & Williams (D2 et G10)
- ou enfin le benchmade nagara (9CR13 et Titane)


Pour le dernier, l'acier (9CR13) n'est pas présent dans le tableau. S'il est bon, cela serait intéressant car j'aime beaucoup l'esthétique. De plus, c'est le moins cher des quatre.

 


Truth2 | Le Mercredi 30/09/2009 à 15:21 | [^] | Répondre

126 - Faut y aller progressif, Truth2 !

Anzioluz Si tu n'avais qu'un seul couteau, vas-y mollo au départ et fais toi la main avec un engin solide, léger, qui a fait ses preuves depuis des années, à la coupe rasoir, et d'un prix modeste.

Genre le Griptilian de chez Benchmade dont j'ai fait une revue sur ce blog.

Après, quels que soient les couteaux, il faut ménager la pointe, ne jamais faire bras de levier, ne pas les utiliser dans le sable, etc..

Et quand tu auras de l'expérience, fais toi plaisir avec un Sebenza qui est le must du must.

Avis perso à deux balles

 


Anzioluz | Le Mercredi 30/09/2009 à 17:50 | [^] | Répondre

129 - Re: Faut y aller progressif, Truth2 !

J'aime beaucoup le 710 également. Quant au griptilian, je vais sérieusement y penser.
Sinon, quelqu'un sait-il ce que vaut l'acier 9CR13 ?

 


Truth2 | Le Mercredi 30/09/2009 à 20:07 | [^] | Répondre

133 - Re: Faut y aller progressif, Truth2 !

Bart A priori le 9C13CoMov doit être proche du 8Cr13CoMov le carbone étant présent en quantité légèrement supérieure dans ce premier et donc je dirai que comme le 8Cr13CoMov le 9Cr13CoMov est assez proche de l' AUS8 japonais.

En conclusion c'est un bon acier, suffisant pour la majorité des tâches quotidiennes pour un couteau de cette taille et avec un tel profil.

(Attention les mots ci-dessus sont l'expression de ma pensée et je dis peut-être une énormité)

Mes 2 cents.

 


Bart | Le Jeudi 01/10/2009 à 10:48 | [^] | Répondre

138 - Re: Faut y aller progressif, Truth2 !

Anzioluz Je te le répète, pour un premier couteau, reste dans les grands classiques :
Donc pas d'ouverture assistée (comme le mini barrage).
Quant à l'émouture sheepfoot, elle est superbe, mais certes pas polyvalente.
Comme le dit Blue Dog, lis bien la rubrique "toutes les revues de couteaux".

 


Anzioluz | Le Vendredi 02/10/2009 à 15:40 | [^] | Répondre

151 - coeur de san mail

amigo bonjour,etant bleuffé par le san mai de cold steel j'aimerais savoir quel est l'acier du coeur et sa dureté

 


amigo | Le Lundi 02/11/2009 à 13:31 | [^] | Répondre

157 - Re: coeur de san mail

JEAN Bonsoir je passais par là
VG10   59/60
kenavo
jean

 


JEAN | Le Mardi 17/11/2009 à 23:14 | [^] | Répondre

158 - Re: coeur de san mail

Blue Dog Salut Jean,
dans le san maï de Cold Steel, c'est du VG-1 et pas du VG-10

 


Blue Dog | Le Mardi 17/11/2009 à 23:38 | [^] | Répondre

159 - Re: coeur de san mail

JEAN Bonsoir BLUE DOG
JEAN

 


JEAN | Le Mercredi 18/11/2009 à 00:38 | [^] | Répondre

160 - et le Ti-6Al-4V ?

bonjour,

n'ayant trouvé aucun post parlant de lame en titane, je pose ma quetion ici vu qu'en se tirant un peu sur les cheveux le titane est un acier allié, donc un acier...

donc, est ce une idée ridicule de vouloir faire une lame en titane?
car aux vues des caractéristiques de ce dernier (merci wikipédia) il s'oxyde certe, mais ne se corrode pas vu que son oxydation le protège, matériau léger, solide, utilisé pour des construction technique devant subir des efforts aussi multiples que variés, du coup après lecture de cet article fr.wikipedia.org/wiki/Titane je me dis ça doit être une bonne idée, mais je me dis aussi, pour que ça n'ai pas était fait plus tôt il doit bien y avoir une raison.
quelqu'un peut il m'éclairer sur cette dernière svp?

merci

sphax

 


sphax | Le Mardi 18/05/2010 à 21:34 | [^] | Répondre

161 - Re: et le Ti-6Al-4V ?

Blue Dog L'acier, c'est du fer et du carbone.

Le titane est un élément simple, le est un alliage de titane contenant de l'aluminium et du vanadium; ce n'est pas un acier.

Le titane a déjà été utilisé pour faire des lames (souvent des couteaux de plongée), mais il s'affute mal et coupe peu.

 


Blue Dog | Le Mardi 18/05/2010 à 21:46 | [^] | Répondre

163 - Re: et le Ti-6Al-4V ?

@ Blue Dog, merci tu réponds à une question qui depuis jeudi dernier je tourne et retourne dans tous les sens sans trouver de réponse.

@ Bart, merci pour l'info, mais bien que mon atrait pour les couteaux dure depuis une dizaine d'années, je ne m'y interesse réellement dans l'optique de réalisation, modification ou achat de modèles non-industriels que depuis que j'ai découvert ce site qui m'a prouvé que ce n'était pas insurmontable. Au par avant j'avais toujours acheté des couteaux industriels et surtout choisi en fonction de leur estétique car toutes les caractéristiques évoqués sur ce sité étaient pour moi il y à encore peu totalement incompréhensible.


donc si j'ai bien compris, pour mon projet de coutau de plongée, titane peut être une bonne idée, par contre pour le reste c'est à éviter ?

le tranchant du titane suffit il à couper un cordage ou un filet sans y passer des heures?

entre le S30V et le RWL34 lequel résiste le mieux à l'eau de mer ou la corrosion en général?
ces deux aciers sont il travaillable par usinage uniquement? ou la trempe et le renevu apportent il des avantages notoires?

merci
sphax

 


sphax | Le Mardi 18/05/2010 à 22:49 | [^] | Répondre

164 - Re: et le Ti-6Al-4V ?

Blue Dog L'unique avantage du titane pour un couteau de plongée, c'est qu'il ne s'oxyde pas. Si c'est un couteau qui ne devra servir qu'en "sécurité" (c'est à dire une ou deux fois dans une vie), ça peut encore passer, mais si c'est pour un usage intensif, mieux vaut opter pour de l'acier. Personnellement, pour ma sécurité, je préfère une lame qui coupe bien et longtemps.

Tout les aciers dit "inox" finiront par rouiller en milieu marin, même le S30V ou le RWL34.

Les aciers hautement alliés se travaillent par enlèvement de matière, la forge ne leur confère pas de qualités supplémentaires, contrairement aux aciers dits "carbone".

Sans traitements thermiques, il est inutile d'envisager la réalisation d'un couteau.

 


Blue Dog | Le Mercredi 19/05/2010 à 06:52 | [^] | Répondre

162 - Re: et le Ti-6Al-4V ?

Bart LPDC n°103, p.72 à 76.

 


Bart | Le Mardi 18/05/2010 à 21:54 | [^] | Répondre

165 -

Outre  la nécessité, l'obligation, dirons-nous, d'un traitement thermique idoine (de délicat à très délicat selon les nuances d'acier), conférant les qualités mécaniques aux aciers alliés et non alliés, c'est également le TT° qui fixe la résistance à l'oxydation : un barreau d'un acier de la mort qui tue, s'il n'a pas été traité T°, rouille comme un vulgaire bout de ferraille (j'exagère à peine ...).
Concernant la manière de travailler les aciers fortement alliés, il est vrai qu'on les travaille par usinage. Cependant, par le passé, quelques couteliers-forgerons ont sublimé certains aciers en les forgeant. Je possède plusieurs couteaux du grand Sean en 154CM et ce sont des lames prodigieuses que j'utilise depuis près de 20 ans et qui n'ont pas un point de corrosion. S. Mc Williams forge également avec succès du 440V.
Nous avions fait des essais de forge du z160cdv12 de Bonpertuis (D2), avec mon ami Bertholus, c'était très dur sous le marteau et les résultats n'apportaient rien par rapport à l'usinage (au contraire). C'est un acier à outils, point, il est, comme la plupart des acier alliés, optimisé pour certaines taches.
Maintenant, si l'on veut une résistance parfaite à l'oxydation et qu'on n'est pas trop à cheval sur la dureté, le Z40 cdv 16, qui reste martensitique.Ou pire encore les inox de marine austénitiques comme le très connu 18/8 (18% de Cr et 8% Nickel). ça peut couper ... Mais pas très longtemps. Comme le titane d'ailleurs, que personnellement, je n'utiliserais pas pour une lame.

Et on attend des retours d'expérience sur le H1, qui lui, ne cécessite pas de TT° et qui est parfaitement résistant en milieu salin intense.


 


Efix | Le Mercredi 19/05/2010 à 08:53 | [^] | Répondre

166 -

Tuan Pour se dispenser de TT il y a aussi l'option alliages cobalt type Dendritic (6B), Talonite (6BH) et Stellitte (6K), c'est plus coûteux mais pour en utiliser je peux assurer que ça coupe très bien.

gm67

 


Tuan | Le Mercredi 19/05/2010 à 11:21 | [^] | Répondre

167 - Re:

cardoso5fr Il faut trouver un coco qui accepte de bosser ces matériaux (en france , je crois que François Bignon a déjà fait un pliant ou deux avec ça). D'aprés ce que j'ai compris, ce que l'on gagne en traitement thermique, on le gagne aussi en prise de tête et difficulté à les travailler.
Un défi en soit

 


cardoso5fr | Le Mercredi 19/05/2010 à 11:48 | [^] | Répondre

168 - Re:

De toutes les façons, la plupart des couteaux dits de plongée, que l'on trouve dans les magasins spécialisés (sous des marques d'équipementiers ), sont des daubes infames !
Il y a quelques marques sérieuses qui en ont un ou deux dans leur gamme, comme Spyderco, Kershaw ou Benchmade.
Ce qu'il faut, c'est définir ses besoins : un plongeur occasionnel n'a pas les mêmes besoins qu'un plongeur aguerri ou pro. L'un a besoin de se sentir rassuré par une lame qu'il n'utilisera presque jamais, l'autre a besoin d'un véritable outil.
Je ne plonge pas mais je vis au bord de la mer et j'ai longuement pratiqué la chasse sous-marine, et dans cette activité, le couteau sert souvent : pour les poulpes, pour nettoyer le poisson, pour ouvrir les oursins, etc ... S'il y a un tournevis, c'est bien aussi, pour resserrer au pied levé les vis de l'arbalète. Et puis, il y a ces p... de bouts de filets dérivants et autres filins, et en apnée, c'est beaucoup plus dangereux qu'avec une réserve de mélange gazeux sur le dos, il faut agir vite, c'est rare mais c'est arrivé à tout chasseur au moins une fois et on a une montée d'adrénaline et un début de panique (sauf ceux qui tiennent 5 mn sous l'eau, mais ce n'est pas mon cas). J'ai d'ailleurs arrêté suite à un gros coup de panique, suite à une rencontre avec un trop gros poulpe qui voulait à tout prix me garder avec lui, au fond de la Baie des Milliardaires au cap d'Antibes ! Et ça frait drôle quand on n'est pas un homme-poisson !
Pour le moment, les modèles de Spyderco en H1 ne sont pas encore vraiment dédiés à ces activités, plutôt orientés sports nautiques et polyvalence, mais c'est une bonne piste.

 


Efix | Le Mercredi 19/05/2010 à 12:03 | [^] | Répondre

169 - Re:

Un coupe fil, pour un couteau de plongée il faut ABSOLUMENT un coupe fil. Avis d'un gars qui s'est retrouvé pendant une plongée de nuit dans la baie d'arcachon avec un hameçon trident dans le tendon d'achille, merci le copain qui avait un couteau avec un coupe fil.

 


nhorel | Le Mercredi 19/05/2010 à 13:13 | [^] | Répondre

170 - Re:

Bonne idée, que je soumettrai à ces messieurs à l'occasion du d'Atlanta. En général, ils sont très réceptifs à nos remarques et pas mal de remarques émanant de la presse spécialisée, ont déjà été prises en compte, notamment pas Spyderco. Un coupe fil intégré à un manche de couteau est assez facile à mettre au point. A l'extrême, il ne nécisste même pas que le couteau soit ôté de son étui pour être mis en oeuvre, si le couteau est fixé sur la stab ou sur le molet (et même sur l'avant-bras).

Et ça fait mal, hein ?  ;o) : en tant que pêcheur à la mouche, je m'en suis planté un peu partout ! En général, il faut le pousser vers l'extérieur s'il n'est pas ressorti, et couper la hampe avec une pince. Très désagréable ...

 


Efix | Le Mercredi 19/05/2010 à 13:35 | [^] | Répondre

171 - Re:

Sur le coup j'ai pas eu trop mal, c'était au mois de novembre la fraicheur de l'eau a un peu anesthésié, mais une trouille d'enfer, 1ére plongée de nuit. En fait beaucoup de couteau de plongée n'ont que des lame lisse, et à mon sens ça les rends sans intérét pour l'utilisation 1ére du couteau en plongée à savoir te sauver les miches quand tu es pris dans un filet, filin etc... Une lame lisse suffisament inox pour en faire un couteau de plongée, de base ça coupe pas des masses, mais une fois que t'as ouvert quelques oursins ou gratter quelques cailloux avec ça coupe encore moins, couper du nylon avec deviens juste impossible.
A l'époque mon pére avait un "couteau" de plongée qui était a mon sens le plus utile. d'un coté des sérrations et sur le dos de la lame un truc trés abrasif, genre des grain de carbure pour couper les filins métalliques.

 


nhorel | Le Mercredi 19/05/2010 à 13:45 | [^] | Répondre

172 - merci

merci a tous pour toutes ces réponses qui m'ont écité de faire quelques bétises.
je vais aller chercher quelques bouts d'acier et m'entrainer à faire des TT, si j'arrive à sortir quelque chose de potable je vous poserai une ou deux photos si ça vous dit...

merci encre

Sphax

 


sphax | Le Jeudi 20/05/2010 à 14:02 | [^] | Répondre

173 - acier fallkniven

Bonjour
Ayant l'envie de m'offrir un jolie couteau, je me suis pencher sur le cas fallkniven.Petit probleme, les aciers ne sont pas vraiment mon fort malgre qui j'ai beaucoup appris en lisant tous c'est post, donc ma question vient : quel sont les grandes differences entre ces aciers ? SGPS, 3G, Vg10, D2, quel avantage ? incovenient ? Merci d'avance pour votre reponse :D

 


zoupi | Le Jeudi 15/07/2010 à 18:20 | [^] | Répondre

174 -

cardoso5fr le D2 qui est un semi inox (donc qui va s'oxyder/ternir un peu à l'usage) les trois autres sont tous des inox, de bonne qualités. Fallkniven les traitent assez dur habituellement. Mais dans l'ensemble c'est du bon matos.

SGPS : SUPER GOLD POWDER STEEL : donc acier issu de la métallurgie des poudres.
3G c'est un sandwich si je ne me trompe pas fait avec le SGPS au coeur et du VG10  ou du VG2 autour.
Le VG10 (en fonction des sources et je ne sais pas laquelle est la bonne), t'as les notes au début du sujet.

 


cardoso5fr | Le Vendredi 16/07/2010 à 12:13 | [^] | Répondre

175 - acier D2

UTGL96AWP d'apres wikipédia l'acier D2 serai oxydable , est ce vrai ??

 


UTGL96AWP | Le Vendredi 17/09/2010 à 16:59 | [^] | Répondre

176 - Re: acier D2

Guillaume Oui, c'est du "semi-inox" donc légèrement oxydable. Mais rien de terrible avec un peu d'attention.

 


Guillaume | Le Vendredi 17/09/2010 à 17:03 | [^] | Répondre

177 - Re: acier D2

UTGL96AWP  merci guillaume =)

 


UTGL96AWP | Le Vendredi 17/09/2010 à 17:09 | [^] | Répondre

178 -

J'ai un gros problème concernant tous ces aciers modernes INOX....
des comparatifs élogieux fleurissent , ventant des qualités extraordinaires ....
mais quand on regarde chez les professionnels, artisans, amateurs éclairés ... etc utilisant des outils tranchants, pas de trace de ces aciers inoxydables aux super pouvoirs !!
Sauf cas particuliers ... Souvent imposés par la loi ou pour des contraintes d'hygiène, comme pour les chirurgiens ou les bouchers qui souvent regrettent les lames carbones de leur jeunesse. aussi pour les lames jetables...
En ce qui concerne les menuisiers, ébéniste, bourreliers, luthiers, charpentiers ... la liste pourrait être longue, aucune trace de ces aciers !!
quelques lames en acier modernes HHS existent mais sont moins appréciées,
les aciers carbone modernes O1, A2, D2 sont bons mais dificiles à affûter... et ont une fenêtre d'utilisation très réduite.
Alors peut on m'éclairer !?

N'y a t il pas un effet nouveauté lié à des soucies de consommation d'idées de modernisme ?
surtout dans le milieux de la coutellerie ou l'on vend du rève qui finit souvent dans un tiroire ?

Quand on utilise ces outils que sont les couteaux on se tourne naturellement vers un acier carbone car les qualités générales de ces aciers bousculent tous les comparatifs !
En ce qui concerne les couteaux de survie, même constat !
si je devais mettre ma vie en jeu en comptant sur un couteau ou une hache .... acier carbone !

même questionnement en ce qui concerne la dureté .... pourquoi cette course aux HRC ?
plus une lame est dure plus elle risque de se casser!

merci
David

 


bluesrun | Le Vendredi 17/09/2010 à 21:50 | [^] | Répondre

179 - Re:

cardoso5fr Un acier inox n'est pas forcément plus difficile à affuter à partir du moment ou il est traité en rapport avec son utilisation et que sa géométrie l'est aussi. J'ai eut du 440C impossible (trés difficile) à affuter et d'autre qui obtiennent un tranchant redoutable en quelques secondes. Et c'est un "viel" acier.
L'A2 est l'acier utilisé par une trés grosses majorités des boiseux qui envoient du copeaux, je pense pas qu'il soit si compliqué à affuter, et en plus il a un grain particulièrement fin et une bonne tenue du fil  (face à du bois il vaut mieux.)

Une grosse explication vient du fait qu'une barre d'acier "moderne" coute trés chere et que les industriels qui font de l'outillage, vont se tourner vers des aciers moins "cher" mais tout aussi performant bien que moins "hype". L'artisan n'est pas un "steel geek" il veut que son outil soit efficace au moindre cout.
D'autant que pour que ces aciers modernes soient efficace, cela demande un savoir faire technique que les industriels n'ont peut être pas. (le traitement thermique est encore plus pointus que sur des aciers inox classiques. Avec des heures de maintient à température au degrés prés... Ce qui a également un cout.)
Le monde de la coutellerie est justement un monde de rêve ou 1.2842 ou 90MCV8 ne fait pas révé, mais O2  ou D2, cela fait plus guerre des étoiles et attire le chaland. Et l'amateur de couteau est souvent un steel geek et veut toujours plus de nouveautés. D'ou le choix permanent de nouveaux aciers. (encore que si on regarde, les mêmes aciers restent assez longtemps dans les gammes des industriels et seul quelques petits nouveaux apparaissent sur des modèles ponctuels.)

Pourquoi la course à la dureté, ça c'est une bonne question... Perso je préfère une lame que l'on peut affuter sur un cailloux que d'avoir recours forcément à la pierre diamant. Mais bon, beaucoup ne jurent que par un tranchant virtuellement inusable, et par conséquent le besoin d'une dureté élevé.
Aprés c'est toujours une question de compromis. un Camp ne sera pas traité de la même manière qu'un pliant de 6 cm de tranchant et ce même si l'industriel (ou artisan) à choisi le même acier pour les deux (ce qui n'est pas forcément non pertinent au passage).
Et bien entendu la géométrie jouera sont role dans l'efficacité de l'outil.

Perso si ma vie devais reposer sur un couteau, j'aimerais simplement en avoir un qu'il soit inox, carbone, industriel ou artisanal. Pour reprendre une phrase de , cela sera toujours mieux que mes dents.

 


cardoso5fr | Le Vendredi 17/09/2010 à 22:51 | [^] | Répondre

180 -

Alors ... la bonne question est quel acier pour quelle utilisation ?
en fait je n'ai rien contre les aciers "modernes" mais plutôt contre l'idée d'étendre aux couteaux, ou des outils à main, des choix pertinents pour d'autres types d'outils.

Ce qui est un avantage, pour une lame de coupe industrielle (en tool steel ou acier rapide) qui va monter en température et donc risquer un revenu non souhaité.... coupants des matériaux très abrasifs , à des cadences élevées, nécessitant une forte concentration de carbures....... l'est il pour une lame de couteau ou un outil à main ? ou plutôt un handicape ?

Quelle est réellement la fenêtre d'utilisation d'un couteau ?
mis à part de couper du bois de la nourriture ... etc
De subir des torsions, des chocs, lors d'utilisations à la limite de ce qui pourrait définir un couteau?
D'être susceptible d'être réaffûter ailleurs que sur une affûteuse dans un atelier....

Dans ce type utilisation il me semble que les aciers Fondus ou cast steel Anglais ou Suédois offre le meilleur compromis. Ce qui explique la non disparition de tous les couteaux traditionnels, lame carbone.

D'autre part, une lame de rabot A2 cryo de 6mm d'épaisseur est très difficile à affûter à la main. même à dureté égale un acier allié ou fortement allié contient plus de carbures... donc malgré une dureté apparente égale, il contient des micro structures beaucoup plus dures.

 


bluesrun | Le Samedi 18/09/2010 à 13:59 | [^] | Répondre

181 - Re:

cardoso5fr Alors ... la bonne question est quel acier pour quelle utilisation ?
en fait je n'ai rien contre les aciers "modernes" mais plutôt contre l'idée d'étendre aux couteaux, ou des outils à main, des choix pertinents pour d'autres types d'outils.

Le soucis c'est qu'il n'y a pas une réponse mais une infinité. On va dire que pour simplifier un acier traité un peu plus dur conviendra bien pour des petites lames et qu'un acier plus "tendre" sera plus pour de longue lame. Il faut aussi savoir que le monde de la coutellerie est juste une niche qui consomme "peu" d'acier en comparaison à l'industrie, donc sauf exception, les aciéries ne développent pas ou peu d'acier spécifique pour la coutellerie. Par conséquent il faut bien que le coutelier ou l'industriel se tourne vers de l'acier qui a la base est prévue pour un autre usage.

Ce qui est un avantage, pour une lame de coupe industrielle (en tool steel ou acier rapide) qui va monter en température et donc risquer un revenu non souhaité.... coupants des matériaux très abrasifs , à des cadences élevées, nécessitant une forte concentration de carbures....... l'est il pour une lame de couteau ou un outil à main ? ou plutôt un handicape ?

Un couteau en utilisation normale à tout de  même peu de chance de monter en température suffisament pour subir un adoucissement non souhaité. Le HSS n'est donc pas forcément trés utile en coutellerie. Une forte concentration de carbures peut être bénéfique, car ils vont apporter un "gain" de coupes. Aprés, c'est encore une fois une question de compromis et de qualité de mise en oeuvre.
Personnellement j'utilise du 90MCV8 qui sert à faire du poinçon à chauf ou froid, ou de la lame de découpe industrielle pour caoutchouc ou papier. En coutellerie, il fonctionne bien et pourtant c'est un acier à outil qui n'est pas prévu à la base pour faire du couteau.

Quelle est réellement la fenêtre d'utilisation d'un couteau ?
mis à part de couper du bois de la nourriture ... etc
De subir des torsions, des chocs, lors d'utilisations à la limite de ce qui pourrait définir un couteau?
D'être susceptible d'être réaffûter ailleurs que sur une affûteuse dans un atelier....


Un couteau sert à couper principalement, aprés des utilisations extrèmes comme le batonnage ou autre peuvent faire subir des torsions et chocs importants. Un gros couteau de camp n'aura pas à subir les même contraintes mécaniques qu'un petit gent pour décapuchonner les cigares.
Je ne suis pas un fan des lames trop dur que l'on ne peut justement affuter que sur du diamant.
Mais un couteau pour moi, c'est une lame, un manche, qui fait ce qu'on attend de lui. Autrement dit séparer la matière.

Dans ce type utilisation il me semble que les aciers Fondus ou cast steel Anglais ou Suédois offre le meilleur compromis. Ce qui explique la non disparition de tous les couteaux traditionnels, lame carbone.

Je ne suis pas forcément d'accord toutes les aciéries qu'elles soient européenne, américaine ou japonaise ont des aciers qui peuvent convenir à tous le spectre d'utilisation. En fonction des normes les tolérances de compositions sont plus ou moins stricte, mais dans l'ensemble on peut trouver beaucoup d'équivalence sur tous les continent qui peuvent répondre à tous les besoins du coutelier ou de l'industriel (en partant du principe que ces derniers disposent des savoirs faire et matériels nécessaires à leur mise en oeuvre optimale). Les aciers anglais, à l'heure actuelle j'en ai croisé assez peu, hormis de l'EN9 modifié, on en trouve assez peu. Les aciers suédois sont d'excellentes qualités. Un 12c27 bien traité est un bonheur sur des petites lames (c'est un acier à lame de rasoir jetable à la base).
Aprés je ne comprend peut être pas bien le concept d'acier fondu. On parle d'acier homogène?

D'autre part, une lame de rabot A2 cryo de 6mm d'épaisseur est très difficile à affûter à la main. même à dureté égale un acier allié ou fortement allié contient plus de carbures... donc malgré une dureté apparente égale, il contient des micro structures beaucoup plus dures.

Toujours une question de choix, l'A2 fait des microcarbures super corriaces (je n'ai jamais utilisé cet acier, mais j'ai une lame du grinch dedans qui est une merveille), par contre il n'est pas spécialement difficile à affuter s'il est traité pour ne pas être TROP dur. La lame du rabot avec la trempe cryo a pour but de tenir la coupe trés longtemps sans avoir besoin de l'affuter régulièrement. D'ou la "difficulté" de l'affutage sans outil adéquate car la trempe est laissé volontairement trés dure. Mais bon si l'entretien de l'outil est fait correctement, logiquement on a pas à l'affuter sur le terrain, donc on a toujours l'outillage qui va bien.
Le tout est de ne pas appliquer la recette de la trempe de la lame du rabot pour une lame de couteau qui peut nécessiter un entretien sur le terrain. On peut perdre deux trois points de dureté sans trop perdre de tenue de coupe et avoir un gain en facilité d'entretien. Aprés on peut vouloir une lame de couteau trés trés dure qui coupe longtemps mais qui nécessitera un matériel plus conséquent pour l'affuter.
Je peux te traiter un xc90 pour que cela coupe pendant trés longtemps, mais quand arrivera le moment de l'affutage, il vaudra mieux avoir les pierres qui vont bien. Je peux aussi faire en sorte qu'on puisse l'affuter quasiment sur le rebord d'une assiette. Mais il coupera bien moins longtemps.

Toujours une question de compromis et de ce que l'on veut faire. C'est ça le fun.


 


cardoso5fr | Le Samedi 18/09/2010 à 18:36 | [^] | Répondre

182 - Re:

maxos merci pour cette belle discussion à tous les deux !!!  C'est des questions qu'on se pose tous dans notre coin, je suppose. Je n'en retire pas une "solution", mais un feeling pour s'orienter. En fait, non : surtout juste le plaisir de vous lire ! 

 


maxos | Le Samedi 18/09/2010 à 21:08 | [^] | Répondre

183 - 1095

UTGL96AWP  bonjour a tous , quelqu' un pourrai il me donné la composition de l'acier 1095 . d'avance merci

 


UTGL96AWP | Le Mercredi 22/09/2010 à 17:12 | [^] | Répondre

184 - Re: 1095

Guillaume Toutes les infos sont là :

www.metalsuppliersonline.com/research/property/metals/872.asp

 


Guillaume | Le Mercredi 22/09/2010 à 19:35 | [^] | Répondre

185 - Re: 1095

UTGL96AWP  merci

 


UTGL96AWP | Le Mercredi 22/09/2010 à 20:41 | [^] | Répondre

186 - Acier Gerber

Bonjour, 

Récemment inscrit sur ACT, vous allez peut être m'écairer...
J'ai acquis il ya a peu un pliant Gerber Void. Lors de l'achat, j'ai demandé au vendeur le type d'acier, quelque chose d'aprioiri commun...Il m'a répondu acier chirgurgical, bla bla.
Bref, je tourne depuis en rond car pas moyen, même sur le site de Gerber, de trouver mon acier.
Vu le prix, ce n'est clairement pas un must (oubliez 154CM, VG-10 etc..), je pencherais plutôt pour un AUS 6-8, ou un 440?, voir un 12C27.
Qelqu'un a un avis, merci

 


nico44 | Le Mardi 09/11/2010 à 13:16 | [^] | Répondre

187 - Re: Acier Gerber

Bart A priori je pencherai pur du 440A comme sur la plupart des Gerber d'entrée de gamme et comme souvent lorsque la description del'acier s'arrête à "acier inoxidable".

 


Bart | Le Mardi 09/11/2010 à 18:53 | [^] | Répondre

188 - Re: Acier Gerber

Guillaume Je confirme les propos de Bart. Gerber n'a jamais communiqué sur ses aciers non-identifiés de manière évidente. D'après les spécialistes, ce serait un acier de la gamme des 440 légèrement modifié selon les spécifications de la marque.

 


Guillaume | Le Mardi 09/11/2010 à 20:00 | [^] | Répondre

189 - Kézako??

Bonsoir à tous,
j'ai une petite question à poser aux PRO que vous êtes.
J'ai un vieux spyderco Delica que j'ai acheté il y a au moins 10 ans, (avec "clipit" inscrit sur le manche) avec un clip dans la même matière et faisant partie intégrante du manche du couteau.
La lame est en acier G-2 stainless, totalement dentée.

Mais que vaut cet acier ?

De plus, j'ai essayé à de multiples reprises d'aiguiser les dents, mais en vain, je faisait pire que mieux....
Je suis allez dans une coutellerie pour savoir s'il pouvait le faire.
Ils m'ont répondu : "Euh, non mais si vous voulez pour 10 euros, on vous supprime complètement les dents..."
Pas trop envie de cette opération, bien que j'ai vu dans la revue du Endura que vous aviez déjà réalisé cela.
Quel a été le résultat ??

Merci d'avance pour vos réponses

 


TALF | Le Dimanche 12/12/2010 à 01:44 | [^] | Répondre

190 - Re: Kézako??

Bonjour,

Le G-2, aka GIN-1, est un acier inox comparable au 440C. A été utilisé par Spyderco pour ses couteaux d'entrée de gamme. Un bon acier, inférieur à l'ATS-34 en terme de dureté et de rétention de qualité de coupe (moins de carbone), mais de réputation supérieure au 12C27, AUS-6A, 440A.

Pour l'affûtage des dents, il faut un outil spécifique, voir la rubrique "Pratique - Aiguiser un couteau" et les posts 43, 45 et 349-351. Un kit Spyderco 204 (post 207) permet aussi l'affûtage des "serrations".

La suppression des dents doit être faite avec prudence: si l'acier surchauffe durant l'opération, il y a risque de détrempe et donc de perte de dureté définitive.
Bref, une opération à ne confier qu'à des mains compétentes.

 


Lemy | Le Dimanche 12/12/2010 à 11:53 | [^] | Répondre

191 - Re: Kézako??

Guillaume L'acier G2 aussi appelé GIN-1 est un acier japonais de très bonne qualité, proche de l'AUS10 et de l'ATS34.

Pour aiguiser les dents, il faut utiliser un outil à diamants tronconique comme celui à gauche sur cette photo :



Le résultat sans dents est tout à fait correct mais avec un forte diminution de la taille de la lame, of course.

 


Guillaume | Le Dimanche 12/12/2010 à 11:55 | [^] | Répondre

192 - Re: Kézako??

cardoso5fr G2 for Gingami steel (le G1 est aussi appelé silver paper steel, je ne sais si le G2 est d'une autre couleur)
Edit : au vu du post de guillaume donc c'est le même acier.

0,9% de C, 0,6mm, 15,5 Cr, 0,5mo
C'est un excellent acier qui était au top il y a une douzaine d'année. Remplacé par les ATS34 et 55 puis par le VG10 dans les productions de spyderco. Un acier un poil plus "résistant" à l'affutage je trouve d'expérience que les 3 autres nuances, mais dans l'ensemble du trés bon.
Pour affuter les serration, hormis le spyderco 204, il n'y a pas grand chose de mieux et de plus efficace.... Ne va pas faire affuter une lame chez n'importe quelle coutellerie...... Certains sont des sauvages qui vont te faire ça à la meule séche grain 40... Il faut vérifier que le monsieur sait de quoi il cause avant de confier une lame...

edit : j'avais pas pensé aux machins diamant tronconnique, mais cela le fait aussi pour les serrations de type spyderco.

 


cardoso5fr | Le Dimanche 12/12/2010 à 11:57 | [^] | Répondre

193 -

WOW, 3 réponses en 4 minutes d'intervalle !!!!
La coutellerie qui me propose de limer les dents est une armurerie-coutellerie. Plus armurerie que coutellerie d'ailleurs...
Je pense qu'ils vont me faire un travail de sagouin!!
Je vais essayer avec le "truc" tronconique en diamant mais ça n'a pas l'air aisé...
Sinon, vous connaitriez quelqu'un de sympa qui pourrait me le faire BIEN (et pas trop cher) du côté de Meaux (77) ???

 


TALF | Le Lundi 13/12/2010 à 00:02 | [^] | Répondre

201 - Re:

Danlam  En fait c'est plus aisé que tu ne le crois, il faut juste veiller à avoir un mouvement rectiligne tout en respectant  l'angle de ton machin tronconique sur ta lame. 

 


Danlam | Le Vendredi 14/01/2011 à 15:25 | [^] | Répondre

194 - couteau

j'hésite entre l'acier san mai 3 et l'acier D2 ? que me conseillé vous ? pour un couteau fixe de chez benchmade et cold steel :s  Merci par avance .

 


nissart | Le Lundi 03/01/2011 à 20:44 | [^] | Répondre

197 - Re: couteau

Guillaume Sur le papier, le SAN MAI est meilleur parce qu'il offre une construcion en sandwich avec un coeur très dur qui coupe très fort protégé par des flancs plus souples qui le protègent des chocs et des stress de "torsion". Donc dans l'absolu, c'est mieux qu'un acier uniforme.

Mais comme le disait Efix :
"Tout dépendra de la géométrie de la lame et du TT°
Bon, dans l'absolu, on admet le principe que le TT° est bon, par contre, pour la géométrie, c'est beaucoup plus aléatoire. Un VG, comme un D2, on sait les faire biller à plus de 60 HRC, mais si la géométrie est mauvaise, ça ne donnera rien de bon.
Et si la géométrie est mauvaise, plus ce sera dur, plus ce sera difficile à reprendre sur une pierre."


Tu hésites entre quels modèles ? Pour quel usage ?

 


Guillaume | Le Lundi 03/01/2011 à 22:01 | [^] | Répondre

198 - Re: couteau

Pour commencer , je vous  remercie car déja jai eu une éclaircie sur l'acier san mai 3 , enfete j'aimerais le master hunter de chez cold steel ou le benchmade pardue rant bowie ... je suis souvent au contact de la foret , car jai un terrain , pour la chasse , la peche , la randonnée , les champignons etc j'utilise souvent l'utimate hunter de chez cold steel , j'en suis énormément content , mais je recherche une lame qui coupe encor plus , légérement plus grande et qu'elle soit fixe , plus léger et un étui adapté pour le mettre a la l'horizontale . Un couteau utile en foret ... Merci pour votre aide , dsl pour les fautes d'ortographes :s

 


nissart | Le Lundi 03/01/2011 à 22:09 | [^] | Répondre

199 - Re: couteau

Guillaume Mon avis à deux cents prend le cold steel master hunter !

 


Guillaume | Le Lundi 03/01/2011 à 22:11 | [^] | Répondre

200 - Re: couteau

Entièrement d'accord avec Guillaume!!!
Sinon, regarde du côté du SRK de chez Cold steel, il est un peu plus grand, un peu plus lourd, mais c'est l'arme absolu en outdoor...
Et il est dispo en VG SAN MAI

 


TALF | Le Lundi 03/01/2011 à 23:37 | [^] | Répondre

202 - choix

Salut a tous et a toutes! voila je suis novice dans cet univers tranchant, j'ai décidé de m'offrir un couteau, il m'en faut un pratique et solide, pour de l'outdoor (tailler du bois, couper de la corde, couper des branches...), et qu'il me plaise bien entendu :) pour l'instant j'hesite entre un Ka Bar USMC et un Gerber yari II tanto, l'un a une lame 1095 et l'autre S30V, j'ai pas entendu que du bien sur le 1095, mais j'ai vu des video plutot impressionante sur le ka bar, et apparement la lame est casi indestructible. Mais le Gerber est plus petit, compact, a un étui en kydex (me semble t-il), fait plus "poignard", et j'avou que j'aime bien ce style, mais me semble plus fragile.
Pour l'usage que je compte en faire, et sachant que j'ai trouvé les 2 au même prix (a 2-3€ près), c'est a dire une soixantaine d'euro, que me conseillez vous? si vous connaissez d'autres modeles qui pourrait convenir a mes attentes, je suis preneur!
Merci.

 


Strelok | Le Dimanche 03/07/2011 à 04:45 | [^] | Répondre

203 - Re: choix

Guillaume Bonjour,
Alors, pour commencer, rien n'est indestructible.
Cependant, un couteau est fait pour couper, ce n'est pas une pelle, une barre à mines ou une hache.

Ensuite, les deux couteaux que vous citez, hormis le prix, sont très différents l'un de l'autre.
Le Ka-Bar est de conception ancienne, avec un montage sur soie traversante, manche et étui cuir (donc altérables), acier "normal", lame longue, c'est un modèle éprouvé.
Le Yari est une plate semelle, acier haut de gamme, manche et étui synthétique (alu et nylon-fibre de verre), lame plus courte.
Le premier est une Jeep d'époque, l'autre un quad récent. Hormis les goûts esthétiques, cela dépend de ce que vous voulez faire avec.
A mon avis, qui ne vaut que deux balles, le Yari est plus performant dans le temps même si la lame est plus courte, il est moins encombrant et il permet de faire déjà pas mal de choses.

Au Yari 2, je préfère cependant le Yari 1 quasi introuvable maintenant et le Nimravus de Benchmade.

D'autres avis sont naturellement les bienvenus.

 


Guillaume | Le Dimanche 03/07/2011 à 13:09 | [^] | Répondre

204 - Re: choix

Le Nimravus me plait beaucoup, mais un peu cher pour moi quand même ca m'aura permis de déocuvrir un modele fort sympathique.
Donc vous penchez plus pour le yari, plus moderne et plus durable, merci de votre avis :)
Comme dit, tout autre avis est le bienvenu, je ne compte pas passer commande tout de suite, peut etre dans la semaine, une fois que je serai 100% décidé.

 


Strelok | Le Lundi 04/07/2011 à 01:58 | [^] | Répondre

205 -

bonjours, 
Comment ca que le VG10 a une si base note sur la tenue du tranchant ?

nico84qc a donné 1 couteau à Guillaume

 


nico84qc | Le Vendredi 18/11/2011 à 06:03 | [^] | Répondre

206 - Re:

cardoso5fr  7.5 sur 10 avec une facilité t'entretiens à 9/10

 


cardoso5fr | Le Vendredi 18/11/2011 à 09:17 | [^] | Répondre

207 - 440C ou D2

Bonjours, j'aime beaucoup se forum il est très instructif !! 
Jai changer radicalement de point de vu sur les aciers après la lectures de cette page.
Je suis tous nouveau sur se forum et si je ne suis pas au bon endroits pour mes questions je tiens a men excuser.
Pour un couteau que je vais utiliser dans la survie jai choisi le benchmade pardue rant ( jai chercher mais je n'ais pas trouver se couteau sa m'étonne d'ailleur ) mais voila la question pour toujours dans un milieu de survie plutot une lame en 440C ou D2 ? Jai cru comprendre que le D2 a beaucoup plus de point positif mais jaimerais une comfirmation. Merci de vos prochaine reponse !

 


quentin | Le Samedi 04/02/2012 à 16:23 | [^] | Répondre

208 - Re: 440C ou D2

Guillaume Bonjour et bienvenue sur ce blog.

Pour ma part et ce n'est que mon avis, je préfère le D2 : meilleure tenue de coupe, tranchant souvent plus agressif. Le 440C obtient de bons résultats s'il est très bien traité à la fabrication, ce qui est difficile et pas toujours le cas.

Il n'y a pas de revue du Rant parce que personne n'en a fait une. Puisque vous en êtes propriétaire, faites en une, elle sera apprécier mais faites un effort sur l'orthographe s'il vous plait...

 


Guillaume | Le Dimanche 05/02/2012 à 11:09 | [^] | Répondre

209 - Mikov

Bonjour, je voulait avoir des info sur le "M241RR - Couteau Automatique MIKOV Predator" Si c'était vraiment un bon couteau qui ne lâche jamais ou si au contraire en choisissant un automatique il y aura toujours des problèmes? Et aussi si il avait un cran de sécurité en position ouverte. Je cherche un couteau qui dure toute une vie ou plus ^^ , donc qui servira à tout usage, et en plus qui est assez cool! Voilà merci !!

 


Capmed | Le Vendredi 09/03/2012 à 09:32 | [^] | Répondre

210 - Re: Mikov

Guillaume Bonjour ! Alors dans l'ordre :

Non
Oui
La lame reste bloquée en position ouverte mais c'est un blocage pas une sécurité
Ce n'est pas le bon choix pour votre cahier des charges.

L'auteur de Largo Winch est un excellent scénariste etc. mais un connaisseur moyen de couteaux !

 


Guillaume | Le Vendredi 09/03/2012 à 14:18 | [^] | Répondre

211 - Re: Mikov

Ok merci !! Dommage , je le trouvait vraiment sympa! Et en plus il était en RWL 34!!! Et je n'en trouve pas beaucoups de ce style .. Il faudrait plus que je m'oriente sur un Subrosa lerch de chez benchmade ?

Capmed a donné 5 couteaux à Guillaume

 


Capmed | Le Vendredi 09/03/2012 à 17:25 | [^] | Répondre

212 - Re: Mikov

Guillaume Quel est votre budget ?

 


Guillaume | Le Samedi 10/03/2012 à 09:24 | [^] | Répondre

213 - Re: Mikov

Bas pas plus de 300 euros quand même !

 


Capmed | Le Samedi 10/03/2012 à 09:35 | [^] | Répondre

216 - Re: Mikov

Guillaume Le Subrosa a une ouverture assistée très forte, il est souhaitable que vous la testiez avant de l'acheter. Mais dans cette gamme de prix, c'est un très bon couteau.

 


Guillaume | Le Lundi 12/03/2012 à 20:08 | [^] | Répondre

214 - Re: Mikov

maxos Cher Guillaume, quel couteau aurais-tu donc suggéré à l'auteur de Largo Winch ?

 


maxos | Le Lundi 12/03/2012 à 16:09 | [^] | Répondre

215 - Re: Mikov

Guillaume Je le verrais plutôt avec un artisanal pure souche haut de gamme américain, un Elishewitz par exemple.

 


Guillaume | Le Lundi 12/03/2012 à 20:07 | [^] | Répondre

217 - Re: Mikov

Guillaume Ou un Burchtree un peu déjanté !

 


Guillaume | Le Lundi 12/03/2012 à 20:09 | [^] | Répondre

218 - Re: Mikov

maxos Joli choix ! Le Elishewitz collerait bien avec le côté hyper haut de gamme un peu glamour !
Idée de Topic : un héros, un couteau, faites vos propositions !

 


maxos | Le Mardi 13/03/2012 à 14:39 | [^] | Répondre

219 - leatherman

 Bonjour

J'ai un outil multi functions "Leatherman Charge" que j'utilise depuis de nombreuses années.
La lame du couteau est en acier 154CM.
Je me souviens de mon 1° rasage sur l'avant-bras lors de l'achat...
Je n'ai jamais reussi a l'affuter, bien que je sois trés intéressé par cette operation.
Quelle pierre a aiguiser me conseillez-vous pour cette lame. (materiau, grosseur du grain)

en vous remerciant
Marc

 


larigue | Le Dimanche 29/04/2012 à 16:28 | [^] | Répondre

220 - Re: leatherman

cardoso5fr Le 154 cm est un bon acier à grain fin, qui s'affute aisément, n'importe quelle pierre allant jusqu'à un grain 3000 permettra d'obtenir un tranchant "dit rasoir". Une japonaise synthétique 1000-3000. Une simple pierre des pyrénéés, le spyderco 204, une DC4 pour un entretien courant (la face diamant permettant de reprendre le tranchant s'il est fatigué).

Aprés cela dépent de l'usure de votre tranchant. Il peut être bon de reprendre le fil avec une pierre d'un grain plus grossier pour aller plus vite.

Sinon tout est une question d'angle et de polissage.

 


cardoso5fr | Le Dimanche 29/04/2012 à 20:33 | [^] | Répondre

221 - Re: leatherman

merci pour vos conseils

 


larigue | Le Lundi 30/04/2012 à 00:29 | [^] | Répondre

222 - vive le RWL 34 !!!

davidmoon  Salut ,
personnelement, j(utilise du RWL 34 pour mes réalisations, avec TT c'est parfait, ultime je dirai même....
après fabrication de mon premier couteau, j'ai laissé une petite chute dans de l'eau de mer a laquelle j'ai même rajouté du sel et ai laissé le test sur ma fenetre pendant 3 semaines.....résultat, pas un seul point d'oxydation!!!! R.A.S....pour moi le meilleur des aciers coutellerie......ne parlons même pas de la dureté.....61,5 HRC.....trempe CRYO, et triple revenu......ultime !!

 


davidmoon | Le Jeudi 28/06/2012 à 08:50 | [^] | Répondre

223 - Re: vive le RWL 34 !!!

Permets moi d'avoir quelques doutes quant à tes affirmations .

Le RWL 34 est certe un bon acier pour une utilisation donnée mais c'est loin d'être la ¨panacée universelle¨ notamment en matière de chipping lors de contacts avec des matériaux durs (os, noeuds noirs, ...) .

 


christobal | Le Vendredi 29/06/2012 à 17:48 | [^] | Répondre

224 - N690

Amarok Bonjour à tous,
Je viens de m'acheter un Benchmade 10300 doté d'une lame en acier N690. Je ne m'étais pas vraiment informé sur ce modèle avant l'achat (à la base je voulais un Tenacious, mais il n'y en avait plus en stock ) et je peine encore à trouver des informations correctes. Ceci dit le tranchant est rasoir et mes premières impressions sont positives, surtout pour ce prix.
Quelqu'un a-t-il des infos sur ce type d'acier et ce qu'il donne à l'usage? Des impressions?
merci d'avance

 


Amarok | Le Jeudi 06/09/2012 à 18:53 | [^] | Répondre

225 - Re: N690

Guillaume Le N690 est un équivalent de 440C, qui, s'il est bien traité à la trempe, obtient de très bons résultats. J'ai un Böker Anso dans ce métal, il coupe bien et longtemps. Il aime la pierre diamantée pour l'aiguisage .

 


Guillaume | Le Dimanche 09/09/2012 à 18:42 | [^] | Répondre

227 - Re: N690

Amarok merci c'est nettement plus clair comme ça . En tout cas bon petit couteau pas très cher et sympa à utiliser, je regrette pas mon achat

 


Amarok | Le Mardi 11/09/2012 à 13:57 | [^] | Répondre

228 - Re: N690

Amarok premier aiguisage aujourd'hui, à la pierre naturelle (je n'ai pas de pierre diamantée, alors j'ai essayé quand même comme ça) et ça marche très bien ça rase au poil!!!

 


Amarok | Le Samedi 15/09/2012 à 14:12 | [^] | Répondre

226 -

LuD Juste pour info, et pour les geeks, y'a une appli sous android que j'utilise, afin d'avoir toutes les compos des aciers sous la main (pas besoin de rechercher sur le web ;), elle s'appelle "Knife Steel Chart" par .
Gratuit, evidement :)

 


LuD | Le Lundi 10/09/2012 à 11:45 | [^] | Répondre

229 - remerciement d'un néophyte

 ce tableau m'aide enfin a me retrouver dans tout ces noms un grand merci ! 

 


Maxime | Le Dimanche 01/09/2013 à 22:01 | [^] | Répondre

230 - AN58

Bonjour à tous,

Connaissez-vous quelques détails sur l'acier AN58, utilisé par Nieto et Puma?
J'ai reçu un couteau PUMA IP venado, stag, noté AN.58 et HRC 58-59. Vu le prix du couteau (100€), j'ose espérer que l'acier est valable et que le prix ne correspond pas seulement au prix du manche et de l'étui. J'aimerai l'utiliser et non le laisser au fond d'un tiroir.

Merci pour le partage de votre savoir et pour votre réponse.

Salutations.

 


Triton | Le Dimanche 14/12/2014 à 20:51 | [^] | Répondre

231 - Re: AN58

Guillaume Bonsoir,

Alors, comment dire ?
L'acier AN58 est un acier d'entrée de gamme, assez pauvre en carbone : 0,45%.
Mais il est bien inoxydable.

Tous les détails sont là : www.zknives.com/knives/steels/steelgraph.php

En résumé, ce n'est pas le top du top mais cela coupe et cela s'aiguise. Donc pour le prix indiqué cela rempli son office et peut être utilisé sans modération.

Cordialement.

 


Guillaume | Le Mardi 16/12/2014 à 19:18 | [^] | Répondre

232 - Re: AN58

Bonjour Guillaume,

Merci pour tes informations complètes.

Salutations

LuD, sympa ton appli et super complète !

Triton a donné 1 couteau à Guillaume

 


Triton | Le Mardi 16/12/2014 à 22:55 | [^] | Répondre

233 - Joyeux Noël

Joyeux Noël et bonnes fêtes de fin de fin d'année. Mes meilleurs vœux pour 2015!

 


Pico | Le Mercredi 24/12/2014 à 23:30 | [^] | Répondre