Nov. 08 01

CRKT M16-13 et 01 Titanium

Une revue exhaustive par Nicolas

  • Currently 4.2/5

Note : 4.2/5 (13 notes)


Chez , la gamme des M16, ainsi que le modèle F4 et la gamme des M21, ont été dessinés par Kit Carson, et semblent avoir un certain succès. Ceux que je connais – et que j’ai le plaisir de vous présenter ici grâce à Guillaume – sont le M16-01T et son grand frère le M16-13T (T pour Titanium).

 

Ce sont mes couteaux favoris, étant donné que j’attribue à tord ou à raison la première place à l’esthétique, et je ne me lasserai jamais de faire l’éloge de leur prestance fabuleusement racée.

Plaquettes 6AL4V et lames spear point AUS-8, voici les beautés de titane en livrée de satin :

 

On les reçoit dans des boîtes en carton de dimensions convenables par rapport à celles de l’objet (j’entends par convenables qu’elles ne sont pas démesurées, comme font certains fabricants) :

 

 

Dedans, ils sont emballés sous plastique, avec un petit dépliant sans intérêt que j’ai jeté et qui, par conséquent, ne figure pas sur la photo :

 

 

Commençons, si vous voulez bien, par le plus petit, le M16-01T, mon personnel, léger, discret, assez petit, assez plat, et puisque l’autre jour nous discutions des rapports symboliques qu’entretiennent aux yeux des hommes les femmes et les couteaux, voici les mensurations de ce qui s’occupe de ma nourriture, ouvre mon courrier, et réalise moult et modestes ouvrages quotidiens :

- fermé 10,2 ×1 × 2,2 cm (ou 2,5 avec l’ergot de flip),

- ouvert 18,2 cm,

- 68 g.

 

 

Par ailleurs, malgré sa ligne légèrement martiale, il n’a pas le style « tactical urbain » des lames bronzées et des manches kaki : sa taille raisonnable et l’élégance de sa finition claire lui permettent de sortir au restaurant sans rencontrer l’habituelle hostilité mêlée d’appréhension ténue qui font hâtivement supputer l’éventuelle vocation pugiliste de notre bon copain (mot qui signifie justement, en ancien français : avec qui l’on partage le pain).

La dimension relativement réduite de la lame (7,8 cm / fil 7,5 cm) ne l’empêche pas de réaliser l’ensemble des tâches quotidiennes avec l’agilité et le brio que la main lui insuffle.

 

Vient à présent le 16-13T. Ce est tout simplement  BEAU.

Mensurations :

- fermé 11,8 × 1,05 × 2,5 cm (ou 2,8 avec l’ergot de flip),

- ouvert 21 cm,

- 96 g.

 

 

Il n’en reste pas moins que ce n’est pas son unique qualité, car il ne fut pas conçu dans le but de jouer les pelles à tarte, tartiner du Nutella (en quoi il s’en sort assez mal) ou figurer dans une vitrine.

Tout d’abord, il est fait de titane et d’AUS-8, lequel, s’il n’est pas à la hauteur du très majestueux S30V, s’acquitte sans douleur d’à peu près tout ce qui ne nécessite pas l’usage d’une machette ou d’une hache à deux mains, souvent à la faveur particulière des serrations qui ne manquent généralement pas d’effaroucher le bourgeois quand la panthère sort ses griffes pour de pourtant bien innocents desseins : faire sauter, non pas des trains, mais des liens plastiques qui agacent les lames lisses et brisent parfois celles des cutters, couper des bouts (cordes de bateau) à cœur kevlar en cas d’urgence ou non, trancher, non point les gorges d’ingénus passants, mais à peu près tout ce qui, dans la vie quotidienne, nécessite une section. Je n’ai qu’une réserve, ou plutôt deux, du fait des serrations :

- L’affutage chisel fait que la lame ne coupe pas droit, c’est bien connu, ce qui ne porte guère à conséquence lorsque l’on saucissonne du… saucisson et qu’on loupe un peu ses tranches, mais cela peut tout de même saccager vos efforts de préparation lors de découpes au millimètre sur du papier ou autre.

- L’affutage des  serrations pose toujours problème semble-t-il, mais je me suis trouvé un outil de voyage qui ne m’a pas l’air mal, puisqu’également propre à l’affûtage d’un fil lisse que des quenottes pointues, en tous cas très efficace sur ces deux M16. De plus, c’est moins long qu’un stylo et fort abordable (8,5 € environ à Cologne, faut juste aller à Cologne). Le voici (un petit V céramique en haut, une  tige céramique à section ovoïde en bas) :

 

 

A propos de serrations, voici une colle : je connais un qui a des serrations sans être affûté chisel. C’est chez quelqu’un de bien connu ici…

 

(Réponse : L’Inyoni de .)

 

Je vous propose à présent un comparatif des tailles entre mes deux félins et monseigneur the Large Twenty One.

D’abord fermés :

 

 

Et maintenant ouverts :

 

 

Comme on le voit sur ces dernières photographies, l’un et l’autre de mes titans sont dotés d’un ergot au talon de la lame qui  fait d’une part office de butée pour éviter, en position ouverte, que les doigts ne glissent malencontreusement du manche sur la lame (bobo), et permet d’autre part une ouverture rapide et ambidextre, en appuyant dessus avec l’index à partir de la position fermée. Ouverture fulgurante et claquante qui ne concourt pas peu à inquiéter les lamophobes (parmi lesquels les femmes, selon mon expérience, sont moins donneuses de leçon que les hommes). Démonstration de la vivacité du système :

http://www.youtube.com/watch?v=0XrKi-8Lz6M

 

On peut remarquer, sur la dernière photo, des subtilités entre la ligne du 13T et celle de son petit frère le 01T, lequel semble épouser un léger galbe, tandis que le grand a la rectitude d’une droite de la pointe jusqu’à la vis  arrière ; du coup, il semble un peu plus raide que son benjamin. De même, l’émouture de leurs lames présentent des nuances de conception dont je ne perçois pas les motivations techniques : si quelqu’un pouvait m’éclairer. L'émouture des tranchants est légèrement concave dans les deux cas, facile à affûter.

 

Etant frères, ils ont dans leur code génétique commun le système « LAWKS » (Lake And Walker Knife Safety) qui verrouille le linerlock pour éviter que celui-ci, par une distraction malvenue, ne quitte inopinément ses fonctions et libère le mordant furieux de la lame sur vos doigts déconcertés et conséquemment destinés à quelques douleurs aiguës avec du sang qui coule dru, points de suture et semaines de cicatrisation, voire de rééducation.

Grâce au ciel, nous en préserve et réduit quelque peu les risques de telles et tristes mésaventures avec le système LAWKS :

- on le verrouille comme ça, en poussant le loquet, pour empêcher le liner de débloquer :
 

  
 

- et on le déverrouille comme ça, en tirant le loquet, le liner peut libérer la lame qui peut enfin rentrer les dents :

 

  


(Vous pouvez agrandir au centre des images, pour mieux voir de quoi il retourne.)

 

Une possibilité pour optimiser la manipulation d’un , c’est l’adjonction d’une dragonne. C’est très recommandé sur un bateau, en plongée, mais aussi en bricolage, afin d’éviter que, s’il tombe, il ne s’ébrèche ou ne se perde dans je ne sais quel abîme (mer, falaise, crevasse…) ou tout simplement pour qu’il ne blesse personne et n’abîme rien. Par bonheur, parmi la multitude de trous qui rythment leur design, il en est un sur chaque modèle qui convient à une dragonne sans que la lame ne la détériore en se repliant.

Ce trou-là pour le grand (à gauche), ce trou-ci pour le petit (à droite) :

 

 

 

La dragonne que j’utilise vient d’un MP3, mais on peut sans doute en acheter qui sont destinés aux téléphones portables ou aux appareils photo (si quelqu’un a le tuyau, parce que moi, je n’arrive pas à acheter une dragonne vendue sans l’appareil : ça fait cher la dragonne). Ce n’est peut-être pas aussi solide et résistant qu’un bout de marine section 2 ou 3 mm, mais c’est fort pratique car vite démontable et plus « citadin », plus « in ». Démonstration en deux clichés :

Je tiens et… je lâche pour faire un truc !

 

 

Bon, je fais un truc nul avec la main droite, mais c’est pour vous montrer. On remarque que la pointe est vers le bas, ce qui fait un élément de sécurité en sus (sauf… si on est dessous) ! Du reste, il est toujours préférable de refermer le avant de le lâcher, dragonne ou pas. 

    
En fait, ils sont l’un et l’autre très plaisants à manipuler, car bien équilibrés sur l’index, comme j’aime : 


 

 Cela est rendu possible grâce à la légèreté du titane, mais aussi aux divers trous qui allègent singulièrement le manche.
 

 

Ainsi, et toujours à propos du 01T, j’ai également testé pour vous (mais surtout pour moi, il faut bien le dire) une modification intéressante du clip dit « de ceinture », spécialement pour le cas où, pas de chance, on le met dans la poche. On voit sur la photographie le clip du 13T au fond et, au premier plan, celui du 01T après modification :

 

 

A l’origine, le clip du 01T avait la même forme que celui du 13T, quoique placé au-dessus de l’axe de la lame et non en-dessous ; cela autorisait un port assez discret, mais le dépassait quand même de la poche, quelques millimètres qui se voyaient un peu. C’est pourquoi, à la flamme de gazinière (un bec Bunsen sera plus adapté, si on en dispose) et à l’aide de deux pinces, j’ai replié la partie vissée (ne le faire que quand le métal est « rouge cerise », sinon il se craquelle et se fragilise), ce qu’on voit sans doute mieux sur ce cliché (on voit aussi que l’acier a noirci) :

 

 

De cette façon, la totalité du est sous la ligne de flottaison de la poche, aussi discret qu’un stylo à bille. Voyez plutôt ce que cela donne si on le porte à la poche revolver, 13T à gauche et 01T à clip modifié à droite :


 

 

Pour le port, disons, « discret », voici encore une solution : cliper le dans une poche revolver munie d’un rabat qui fera échapper l’objet aux regards (mais pas à la fouille...).

 

Quelque part sur ce site, j’ai lu le problème consistant à trouver de fines clefs torx. Or elles sont nécessaires et non fournies pour le démontage des M16. Il faut une clef n° 6 pour le clip :

 

 

et une clef n° 8 pour les plaquettes :

 

 

Je les ai trouvées au BHV de Paris, deux ou trois euros. J’en ai cherché dans des grands hypermarchés de bricolage, on n’en trouve pas toujours. Voici les instruments de précision :

 

 

Quant à l’axe de la lame, il est à la fois prévu pour un large tournevis plat et pour le pouce, avec des stries quadrillées :

 

 

On peut ainsi régler le serrage de la lame, ou la démonter, en un tournemain !

 

Profitons de l’image pour observer la grande rondelle de téflon à travers les trois trous autour de l’axe. On voit aussi l’ergot de flip au-dessus avec des rainures antidérapantes, ainsi que l’appui-pouce strié (ici pour le pouce droit) ; les deux permettent théoriquement une ouverture ambidextre, mais pour être franc, l’ouverture avec l’appui-pouce n’est guère aisé, alors que celle avec l’index sur le flip est au contraire facile et rapide.

 

Et nous terminerons cette revue par le traditionnel « plus et moins », en commençant par les moins :

 

1)      L’acier AUS-8 n’est pas à la hauteur du titane, c’est comme du cristal dans du platine : au platine il faut du diamant, de même qu’au titane il faut au bas mot de l’ATS34, voire du S30V, ainsi que des rondelles de bronze. C’est plus solide, c’est plus beau, c’est plus noble.

 

2)      La lame du modèle 13T est à mon avis trop mince (2,5 mm), qui se destine sous d’autres finitions à des usages militaires. Si on ne s’attend pas à abattre des arbres, il s’agit néanmoins de tailler des branches, de la corde, des sangles, des plastiques, avec des efforts parfois un peu puissants. 3 mm eût été plus judicieux, me semble-t-il.

 

3)      L’ajustement du linerlock du modèle 01T n’est pas assez précis, la lamelle de blocage est un peu fine et manque de rigidité. De plus, si elle ne butait pas sur la plaquette opposée, elle ne bloquerait plus rien. On le voit bien (à gauche), en comparaison du 13T (à droite) plus robuste et plus précis :

 

 

C’est là qu’on voit une sacrée différence avec le  : la puissance de blocage.

Je ne puis donc que vous conseiller, lorsque vous achèterez un M16-01, 02, 10 ou 12, de vérifier que le liner ne s’engage pas trop à droite, car il risquerait de s’user vite, comme sur le mien.

 

(Profitons de la  photo ci-dessus pour examiner le montage de nos M16. De gauche à droite : plaquette en titane, liner en 420, le système LAWKS déverrouillé, une fine rondelle de téflon, la lame, une épaisse rondelle de téflon – ne pas inverser la position des rondelles, car l’épaisseur détermine la position du linerlock sur le talon de la lame –, et l’autre plaquette en titane. On voit aussi un montage en claire-voie, ce qui facilite énormément le nettoyage et la perception d’éventuels problèmes de fonctionnement.)

 

Mais terminons sur la note réjouissante : voici les PLUS :

 

1)      Un matériau magnifique, exceptionnel : le titane.

 

2)      Un encombrement minimal, la solidité d’une conception moderne et d’une fabrication de précision pour des objets…

3)      … d’une efficacité appréciable en des circonstances variées.

4)  Une conception d’une intelligence remarquable : tous les détails se combinent, par exemple les appui-pouce   (pour l’ouverture avec le… pouce) servent aussi de butée à la lame en position fermée et en position ouverte : trois fonctions pour une même pièce mécanique !

5)      Un prix raisonnable : on peut les toucher à moins de 100 € chaque, en se débrouillant bien (je ne sais pas, disons que la Coutellerie tourangelle est une piste pour le petit).

 

6)      Je finis par où j’ai commencé : une esthétique incomparable.

 

Je vous remercie d’avoir suivi jusqu’au bout cette revue que je crains d'avoir rendue fastidieuse, mais qui, je l’espère au fond de moi, vous apportera le plaisir de notre intérêt commun pour les belles lames du monde.

A tous, de beaux rêves,

 

Nicolas

 


 

Ils ont lu aussi :



Mots-clés :

Découvrez l'auteur


Commentaires

1 -

leonidas Bravo pour cette ohhhh complète revue Nicolas !

J'apporte mon gravier à cet édifice louant les deux modèles présentés pour dire que personnellement je possède le très gros modèle M-16 "big dog" en lame Tanto possèdant les mêmes caractéristiques que ces deux frères !
Je n'ai à l'usage, jamais été déçu par ce gros compagnon, pas même concernant l'affûtage de la lame Chizel. Pour ces "deux là", j'imagine qu'il est de même et sans vouloir faire la promotion de CRKT, je rajouterai simplement que question rapport qualité prix, cela fait partie des marques qui gardent un certain avantage en cela !

 


leonidas | Le Samedi 01/11/2008 à 17:20 | [^] | Répondre

2 - Re:

Nicolas Merci, Leonidas (ce pseudo s'inspire-t-il du fameux guerrier spartiate ? et qui utilisa à cette fin un couteau un peu plus long que les nôtres ?) pour le commentaire sympathique, et pour la note ! 
Sans la moidre critique, je n'avais pas acheté le , car il est trop gros pour moi. En revanche, au regard de la qualité constatée sur les deux autres Titanium, je pense qu'il doit être indestructible ! Il me semble même que c'est votre EDC, non ? Pas trop de problèmes de port ?
Par ailleurs, j'affûte ma lame chisel de chaque côté. Pour l'instant, je n'ai rien remarqué d'anormal dans le comportement de mon 13T qui puisse me faire penser qu'il s'en porte mal : coupe excellente, serrations satisfaites (je les affute de chaque côté), et... souci moindre pour moi !
Je ne vous l'ai pas encore dit : mes félicitations pour votre bon goût (l'aumônière).

 


Nicolas | Le Samedi 01/11/2008 à 18:15 | [^] | Répondre

3 - Re:

Excellent !
Tout est exact, je possède deux outils de ce type, un M16-13 et un M16-14Z tanto. Avec le premier je suis arrivé à ouvrir une noix de coco prélevée directement sur le cocotier, donc à ouvrir la partie fibreuse puis la noix en elle-même. Le second est très gros et très lourd. Et j'aiguise aussi les deux côtés. Juste une précision, sur le 13, c'est un auto lawks, faut se faire la main à la fermeture...
Nicolas

 


nicopinel | Le Samedi 01/11/2008 à 20:00 | [^] | Répondre

4 -

leonidas Bonsoir Nicolas, je penses que nous pouvons nous tutoyer, entre passionnés... Pour ce qui est du Pseudo, tu as vu juste, cela fait effectivement référence au cèlèbre Spartiate qui se distingua en sont temps, combattant une armée entière qu'il mit en déroute avec 300 de ses meilleurs guérriers rendu célèbre par le très juste film portant le même nom ! 
Merci également pour l'aumônière, il est vrais que c'est un objet qui me tient particulièrement à coeur au même titre que les couteaux du reste. 
Pour ce qui est du Big-dog en EDC, je le porte moins, pas par risque lié au port lui-même, mais bien parce que ayant acquis depuis un grand nombre d'autres couteaux qui tombent dans ma poche afin d'en profiter !
Le Big-dog fait parti de mes préfèrés dans la mesure où sa lame large et de forme Tanto reste celle privilégiée.
Bravo encore pour ta revue en espérant en lire d'autres de ta main...

une image juste en rappel : M-16 Bigdog "Titanium"

 


leonidas | Le Samedi 01/11/2008 à 20:13 | [^] | Répondre

5 - Re: Big-dog

Nicolas

Un moyen d'améliorer nos modèles serait de changer les rondelles téflon (pas assez rigides), par du bronze. Qu'en penses-tu ? D'ailleurs, quelqu'un sait-il comment on peut se procurer de telles rondelles ?

Quant à réaliser d'autres revues, je n'ai pas beaucoup de couteaux (une vingtaine, y compris des antiquités cassées, quelques opinels dont on sait déjà à peu près tout, et peu que je connais vraiment bien. Sauf une courte machette thaïlandaise que j'ai rangée je ne sais où (j'habite en appartement, où l'usage de la machette est limité), ainsi que peut-être quelques couteaux africains pour touristes. Et puis, les couteaux, ça monte vite en prix, dès qu'on veut quelque chose qui sorte un peu de l'ordinaire. Je lorgne un Mcusta, mais, même si le rapport qualité/prix est excellent, je ne peux me le permettre. Et faire une revue... c'est du temps !

A Nicopinel : vous avez ouvert une noix de coco avec le M16-13 ?! Je ne m'y serais risqué, bravo ! Voyez, cela nous fait une expérience de plus au crédit de nos fameux M16 ! 
Autre chose : je vois ce qu'est le système lawks, mais pas l'autolawks. Voudriez-vous m'éclairer ?

 


Nicolas | Le Dimanche 02/11/2008 à 11:31 | [^] | Répondre

6 - Un vrai roman ton article !!..

Anzioluz .. mais bien agréable à lire quand il pleut comme vache qui pisse (comme c'est le cas chez moi en ce moment), et qu'il n'est pas question d'aller randonner.
Donc félicitations et tout et tout, même si je ne jure plus depuis déjà 3 ans que par les Sebenza ; et comme je suis du genre fidèle et borné, je n'irai pas voir ailleurs (quoique je suis en train de faire une approche de sioux autour des "P" de Fallkniven..).
Surtout ceci : pour la dragonne, je n'utilise que de la cordelette de montagne, section 2 mm, que j'utilisais pour accrocher au baudrier le matos d'alpinisme du temps où j'en faisais.
C'est vendu dans n'importe quel Decathlon et autres Go sport, par rouleaux de 10 m ; ça coûte pinuts ; c'est imputrescible ; ça supporte des charges considérables ; et au fond du sac à dos, c'est un des objets indispensables (concept EDC) qui peuvent te sortir de la grosse panade.
Autre avantage : leurs couleurs très "flash" te permettent de retrouver ton coutal au milieu du b.. d'un lever de campement.
Bien sûr, après la coupe, il faut brûler les bouts, et il faut faire le noeud "réglementaire" dit "noeud de pêcheur" que tout adepte du outdoor doit connaitre..
Cordialement, et encore bravo !

 


Anzioluz | Le Dimanche 02/11/2008 à 13:36 | [^] | Répondre

7 -

Nicolas,

Sur mon M16-13 le Lawks que tu dois toi pousser dans le sens manche vers lame pour verrouiller le linerlock, sur le mien il se verrouille tout seul, il y a un ressort qui le pousse en permance. Pour la fermeture il faut le faire revenir avec l'index, le tenir ainsi pendant que le pouce pousse le linerlock et ensuite avec l'index pousser la lame pour la fermer.
C'est un outil qui sert à tout faire, et je pense que je vais faire cette modif dont tu parles pour le clip. Il y a une chose que je ne comprends pas chez les couteliers, ils arrivent à peaufiner n'importe quelle partie, fonction, mécanisme ou esthétisme mais peu sont ceux qui proposent un clip qui fait disparaitre le couteau en poche. Deux me viennent pourtant à l'esprit un Mnandi et un Déjavoo...

Sur mon M16-14Z, c'est comme avec les tien, il y a possibilité de mettre cette sécurité.

 


nicopinel | Le Dimanche 02/11/2008 à 14:55 | [^] | Répondre

8 -

Salut à tous. Petite question: - l'épaisseur maximale de la lame se trouvant en son centre, l'émouture débutant au centre de la lame - cela ne pose-t-il pas problème pour la découpe de matières épaisses et rigides? Exemple, le Ti-Lite de Cold steel, a une lame du même acabit (dans sa forme, mais aussi sa composition: AUS 8), et malgré son tranchant rasoir, j'en cague pour découper une pomme, la lame ne glissant pas aisément dans sa chair rigide.....pareil pour l'ananas.

 


Conway | Le Dimanche 02/11/2008 à 16:26 | [^] | Répondre

9 - lame adaptée

Paulo ah, moi j'ai le meme soucis avecmon helle que j'utilise énormément (quasiment qu')en cuisine, ou l'on s'aperçois que parfois , ben ... un couteau de cuisine c'est plus efficace qu'un "taquetiqueuhl".
d'ailleur est ce que je pourrais soumettre  l'idée de faire une revue sur un couteau de cuisine, qui après tous fait partie de mon (notre) edc quotidien et/ou journalier!?

j'ai un ou deux modèles interessants, notament un kasumi superior damas (32 couhce) en vg10, qui selon l'expression consacrée "donne un autre sens au mot tranchant".

 


Paulo | Le Dimanche 02/11/2008 à 16:50 | [^] | Répondre

10 -

Guillaume C'est souvent le cas des couteaux à lame épaisse mais avec des émoutures pas très hautes : la coupe de précision devient plus difficile mais la résistance est meilleure. Si, sur une lame épaisse, on veut une émouture fine, alors il faut que la lame soit très haute, exemple : le Military de Spyderco. Mais cela fait tout de suite des couteaux plus volumineux. C'est le difficile équibre de la géométrie des lames.

@ Paulo : ton idée n'est pas mauvaise en soi - elle est même très bonne - mais j'aimerais garder la ligne éditoriale de mon blog un tant soit peu, ce qui n'est pas toujours facile. En plus, si on attaque les couteaux de cuisine, pourquoi pas les régionaux, les couteaux d'art etc...

Et là, il faut que je me mette à plein temps sur mon blog !
Mais soyez patients, la retraite approche...

 


Guillaume | Le Dimanche 02/11/2008 à 17:12 | [^] | Répondre

11 - Re:

Paulo ok no soucy, je soumettais l'idée, c'est ton blog et il est vrai que le sujet "lame" est tellement vaste qu'il est facile de dévier...
un couteau que j'utilise beaucoup pour les coupes de précisions c'est un mora 6omm, une petite lame efficace et maniable.
sinon pour revenir au m16, j'en ai vu un en vitrine, et il a vraiment l'air costeaux, mais l'emouture chisel je trouve que ça limite vachement dans les différentes utilisations (que je peux avoir) d'un couteau, est ce judicieux d'utiliser ça pour un couteau "de ville". c'est aussi peut ce genre de détails (rondelles en teflon, lame en aus8,...)qui permet a ce couteau de resté dans un prix raisonnable tout en offrant une bonne solidité.

 


Paulo | Le Dimanche 02/11/2008 à 17:27 | [^] | Répondre

12 - Merci à tous.

Nicolas Je vous remercie pour tous vos encouragements. Par exemple, je tirerai parti de la solution de dragonne que conseille Anzioluz.
Une revue sur le Big-dog, pour compléter ?
Un détail : je ne sais pas s'il est possible de modifier le clip de ceinture du M16-13 comme on peut modifier celui du petit modèle, car, pour le 13 les vis de fixation sont sous l'axe de la lame, et non au-dessus comme sur le petit. 
Compris le système de l'autolawks. Pas trop fragile ?
Pour Paulo, dans la série des M16, les 01 (lames drop-point) et les 02 (lames tanto) sont des lames lisses, sans affutage chisel. Et ce sont d'excellents EDC, vraiment excellents. Le 03 (de la taille d'un 13) est également à lame lisse sans serrations.

 


Nicolas | Le Dimanche 02/11/2008 à 22:23 | [^] | Répondre

14 - Re: Merci à tous.

Nicolas Merci Leonidas, mais le Big-dog, de par ses (dé)mesures, doit être en (dé)mesure de faire bien des choses que je n'ai peut-être pu atteindre avec le cadet et le benjamin (fendre une bûche, percer le crâne d'un bison...) !

 


Nicolas | Le Lundi 03/11/2008 à 07:58 | [^] | Répondre

15 - Re: Merci à tous.

Durandal Sympathique revue. Merci.

Moi aussi, j'ai toujours hésité à acquérir un CRKT de la série M, mais personnellement je suis plus tenté par le M21 Carson. J'aime les lames larges. C'est moins agressif que les lames effilées... et plus pratique pour tartiner.

Par contre ce qui me bloque (c'est le cas de le dire) c'est le système lawks. Cela fait donc un truc de plus à actionner pour débloquer la lame. Or, mon cahier des charges perso est exigeant: une lame doit impérativement s'ouvrir et se fermer d'une seule main.

 


Durandal | Le Lundi 03/11/2008 à 11:14 | [^] | Répondre

16 - Re: Merci à tous.

Nicolas

Le système lawks se dévérouille du pouce de la même main qui ferme le couteau, sans nécessité du secours de l'autre main. Par ailleurs, nul n'est tenu d'actionner le lawks, et ça marche très bien sans : je ne me souviens pas,, à part le Thiers de Florinox, avoir vu un liner se débloquer. Ce système est bien plus un argument de vente qu'une exclusivité indispensable.
Pour le système autolawks, demander à Nicopinel, qui connaît.
Enfin, je préfère la ligne des M16 à celle des M21. Mais je vois pas en quoi la qualité générale diffèrerait : juste la ligne d'ensemble et quelques subtilités d'emploi (tartiner du Nutella...)
Alors, M16 ou M21 ? A votre bon coeur !

 


Nicolas | Le Lundi 03/11/2008 à 13:23 | [^] | Répondre

18 -

Superbe revue ...
J'était justement en train d'ésiter il y a une semaine à en acheter un mais là ça me donne encore plus envie ... Je résiste je résiste.
Par contre si j'aime bien le design de la série je suis un peut perdu dans les différentes lame matériaux et prix !!!
Ici avec le manche en titane le prix est fort résonable même avec la lame en AUS 8, je regrette plus le teflon par contre.

 


Ceed | Le Lundi 03/11/2008 à 17:57 | [^] | Répondre

20 - M16 quelque part ?

Nicolas Merci du compliment !
On trouve de ces modèles ou variations (autres finitions de manche, autres aciers de lame) en promo actuellement à la Coutellerie Tourangelle. Mais il ne faut pas hésiter je pense à prendre de l'AUS-8, plutôt que des modèles avec lames en AUS-6 ou AUS-4. Pour dire la vérité, je ne connais pas ces aciers, mais je connais l'AUS-8, ce n'est pas du chewing-gum et ça s'affute à l'aise (avec la tige céramique dont je parle dans la revue) ; quoique j'ai lu dans ce blog certains qui furent décus d'un M16 par le tranchant rasoir qu'ils n'arrivaient pas à retrouver. 
Comme je l'ai dit plus haut, moi j'affûte mon 13T des deux côtés, comme une lame normale, et ça se passe très bien, de même pour ses dents : une fois le petit coup d'aiguisage opéré, j'y mettrais pas mes doigts, ou alors pas exprès du tout.
Il y a le choix pour l'EDC (petite taille) : lame lisse ou semi-dentée, tanto ou lancéolée, plein de combinaisons possibles, il faut y aller voir et cliquer pour avoir des informations plus précises. Plusieurs M16-13 (taille moyenne) et quelques M16-14 dit "Big-dog" (le grand et gros modèle, demander à Leonidas ce qu'il en pense).
Bonne recherche, Ceed !

 


Nicolas | Le Lundi 03/11/2008 à 19:05 | [^] | Répondre

23 - Re: M16 quelque part ?

leonidas Pour suivre la discution concernant la taille du Big-Dog M16-14 de CRKT "Titanium", voici quelques photos concernant donc la comparaison entre un Big-Dog et un M16-10 KZ noir intégral. La différence en dehors de la taille et aussi de poids, puisque le "petit" noir possède un manche en Zytel et une lame en AUS-4. 


BIg-Dog "titanium" et sont frère jumeau, même lame, manche en aluminium anodisé.



M16-10 KZ noir plus petit avec système de vérouillage auto, alors que "l'ancien Big-Dog" en est dépourvu. 



En main, la différence est flagrante... Je garde le gros en EDC travail où il m'est d'un grand secours face aux emballages qui pullulent. 

Vous avez maintenant une idée de la taille en main.

 


leonidas | Le Lundi 03/11/2008 à 20:26 | [^] | Répondre

19 -

Guillaume Mais qu'avez-vous donc tous contre les rondelles en téflon ? C'est vachement bien le téflon, ça glisse, c'est inusable, auto-lubrifié... C'est le revêtement des sous-marins (enfin de certains) ! Moi, j'aime les rondelles en teflon !

 


Guillaume | Le Lundi 03/11/2008 à 18:58 | [^] | Répondre

21 - Téflon.

Nicolas Je n'ai que peu de chose contre les rondelles en téflon. Ce peu de chose se résume en ceci : ce n'est pas du métal. Et j'aime qu'un tout métal soit tout en métal.
Inusable, c'est vrai ?
Rien de plus, Guillaume, je vous assure.

 


Nicolas | Le Lundi 03/11/2008 à 19:14 | [^] | Répondre

22 - Re: Téflon.

Guillaume D'après ce que j'en sais, aussi inusables que des rondelles métalliques.

Y-a -t-il des experts des rondelles dans l'assistance ?

 


Guillaume | Le Lundi 03/11/2008 à 19:18 | [^] | Répondre

24 -

Paulo expert en rondelles...quand on parle de dévier!!!

 


Paulo | Le Lundi 03/11/2008 à 20:40 | [^] | Répondre

25 - J'aime la rondelle!

Blue Dog Ah! La rondelle! J'y connais un peu, et pour tout vous dire, le sujet est vaste .
Mais restons sérieux et parlons des rondelles "téflon". Il y a quelques années, de nombreux VTT a suspension intégrale (je sais, je m'écarte du  sujet, mais c'est pour mieux y revenir) étaient équipés de bagues téflon, sur les différents points de pivots du cadre. Ces diverses bagues et entretoises sont soumises à de fortes contraintes mécaniques (pression, vibrations, abrasion...) et environnementales (eau, boue, chaleur, poussière). De ce fait elles nécessitaient un entretien régulier, soit un démontage, nettoyage, graissage, et zou! ça repartait. Ce genre de bagues à une durée de vie fort honnète (de l'ordre de 3 à 4 ans, en roulant régulièrement) au regard des contraintes et si on considère que ce sont de simples bout de plastoc (donc moins "nobles" qu'un bout de ferraille )
Un bon couteau équipé de téflon, qu'on utilise sans scrupules, mais dont on prend soin, ne subit qu'une fraction infime de toutes les agressions citées plus haut, et devrait donc assurer de nombreuses années de bons et loyaux services.
Mon avis de VTTiste a 2 pesos...

 


Blue Dog | Le Lundi 03/11/2008 à 22:10 | [^] | Répondre

26 - Re: J'aime la rondelle!

Guillaume Ben voilà ! Merci Blue Dog

 


Guillaume | Le Lundi 03/11/2008 à 22:41 | [^] | Répondre

27 - (Presque) totale mauvaise foi.

Nicolas Merci pour ces précisions, Blue Dog, ça me rassure.
N'empêche que ce n'est pas du métal, et que mes M16 ne soient pas tout en métal me chiffonne.
Par ailleurs, je crois que je vais modifier le système lawks pour pouvoir en conserver la fonction et en faire un débrayage de linerlock (lame bloquée ou non bloquée, au choix, en position ouverte).

 


Nicolas | Le Mardi 04/11/2008 à 07:55 | [^] | Répondre

28 - Trés beaux ces M;;

JEAN Bonsoir
Je n'avais pas vu la sortie de ces modèles Titanium .Belle présentation en tous cas !
J'ai un vieux M16 13Z   AUS6M et manche en ZYTEL noir .Je l'ai utilisé souvent sur le bateau .
Pour la coupe (fromage dur , saucisson , pommes....) je n'ai jamais été satisfait de l'affutage chisel à cause du manque de précision (bon je suis gaucher) ; de même pour manger la forme de la lame n'est pas super pour tartiner .C'est pourquoi je l'ai remplacé par le WHIRLWIND  qui présente en plus l'ouverture assistée pratique sur un bateau.
Ceci dit l'esthétique de ces 2 modèles est très réussie . De plus la longueur de la lame prise entre les platines sur l'axe est rassurante.
JEAN

 


JEAN | Le Mercredi 05/11/2008 à 23:41 | [^] | Répondre

29 - Re: Trés beaux ces M;;

Nicolas Merci, Jean, pour le compliment. En retour, votre contribution expérimentée est fort précieuse.
A propos de l'affutage chisel, aviez-vous essayé d'affûter la lame des deux côtés ? Je le fais moi-même, mais cela ne fait pas assez longtemps pour que j'aie une idée précise du résultat à long terme, même si , à court terme, cela marche bien.
Et j'ai une autre question : vous qui en aviez un usage marin, les aciers (de la lame et du linerlock) se piquent-il ? Rinciez-vous souvent votre M16-13 ?

 


Nicolas | Le Jeudi 06/11/2008 à 09:41 | [^] | Répondre

30 - Liner

Torpen J'en ai parlé, donc je le montre, mon M16 a le même souci que le tient:

J'en ai mis une image dans "modifications et imagination", celui là devrait plaire à Jean, il tartine le nutella comme aucun autre...

 


Torpen | Le Samedi 20/12/2008 à 21:54 | [^] | Répondre

31 - Re: Liner

leonidas Bonsoir Torpen, en dehors de ton Liner franchement limite, tu as aussi pas mal de rouille sur les platines si je ne me trompe ! Que lui fait tu subir comme traitement pourqu'il soit aussi piqué ?

 


leonidas | Le Samedi 20/12/2008 à 22:04 | [^] | Répondre

32 - Re: Liner

Torpen Je suis pas sûr, mais il me semble que c'est depuis que je l'utilise au travail, comme je soude le zinc à la brasure avec de l'acide chlorhydrique et que j'utilise du sel d'ammoniac pour nettoyer mon fer, je pense que je dois en mettre dans le manche quand j'en ai sur les mains, à mon avis c'est ça... faut bien dire que je l'hle et le nettoie pas souvent non plus... Quand au liner, là il est quasiment mort, si je serre pas convenablement la lame a du jeu

 


Torpen | Le Samedi 20/12/2008 à 22:33 | [^] | Répondre

33 - Re: Liner

Nicolas

C'est exactement le problème que j'ai avec mon M16-01T : le liner fatigue tellement que la lame commence à avoir du jeu aussi. 
Sait-on s'il est possible de ne commander que le liner pour le changer ? 
Quelqu'un sait-il s'il s'agit d'un problème commun à tous les liner-lock ? 
ou n'est-ce qu'un vice de conception du M16 ? 
ou bien cela apparaît-il quand on ne cesse de l'ouvrir, pour le plaisir du flip ? 
Cela fait-il la même chose avec les frame-lock ? 
Bien des questions, mais que je me pose depuis déjà un moment (et que je pose à tous les amis d'ACT) !

 


Nicolas | Le Lundi 22/12/2008 à 09:07 | [^] | Répondre

34 - Re: Liner

Guillaume Essai de réponse partielle :

- Règle n°1 : ne jamais flipper un liner ou un frame ou un pompe. Les seuls couteaux à flipper sont les balis.

- Ce ne sont pas tellement les liners qui sont en cause mais surtout le stop-pin. C'est l'axe ou les axes qui font butées entre le manche et le talon de la lame.
Quand vous flipper un couteau toute l'énergie se concentre dans un choc brutal sur une toute petite surface entre le talon de la lame et le stop pin, d'où déformation de l'un ou de l'autre. C'est d'ailleurs pour cela que certains couteaux ont un talon de lame avec un creux pour accroître la surface de contact afin de diminuer la pression à la surface (Sebenza et PPT par exemple).

- Lorsque la déformation est trop importante, la lame prend du jeu. Il suffit parfois de déserrer le stop pin de lui faire faire un demi-tour pour présenter un surface bien arrondi et de resserrer.

- Sur le M16, les stop pins sont les thumbstuds : leur appliquer la méthode.

- Règle n°2 : ne pas recommencer aussitôt à flipper votre couteau ! Achetez un papillon pour vous amuser.

 


Guillaume | Le Lundi 22/12/2008 à 09:54 | [^] | Répondre

35 - Re: Liner

Nicolas Bon, d'accord : ne plus flipper, ne plus flipper... Du coup, il va falloir que je me désintoxique du flip, car j'adore ça...
Je n'ai pas bien compris ce que vous dites à propos des stop-pin. Sur les M16, s'agirait-il des appui-pouce qui servent également à l'ouverture avec le pouce ? Et comment le resserrer ?

 


Nicolas | Le Lundi 22/12/2008 à 10:11 | [^] | Répondre

36 - Re: Liner

Blue Dog Après verification sur le site de CRKT, ils fournissent des pièces (clips, visserie...) mais pas le liner; désolé Nicolas!
Pour desserrer/resserrer les thumbstud, il faut 2 bonnes pinces multiprise pour attraper les 2 ergots en même temps et les faire tourner en sens inverse (comme les deux vis qui composent un pivot: il y a un thumstud male et un thumbstud femelle).
Le premier soucis c'est qu'ils sont certainement collés au frein-filet, donc très dur. Le deuxième, c'est qu'il faut absolument protéger les thumstud des mors de la pince multi avec un chiffon, sinon ça marque. Seulement le chiffon, ça glisse et empêche la pince de bien prendre. L'idéal serait de disposer d'un étau avec des mordaches en alu ou en plomb.
Ceci, faire pivoter les thumbstuds risque de ne pas résoudre le problème de verrouillage. Sur les photos, on dirait que le liner est trop court (usé?).

 


Blue Dog | Le Lundi 22/12/2008 à 10:29 | [^] | Répondre

37 - Re: Liner

Nicolas Oui, c'est l'impression que me donne le liner, il doit manquer quelque chose comme 3/10e de mm pour bien fonctionner.

 


Nicolas | Le Lundi 22/12/2008 à 10:52 | [^] | Répondre

38 - Re: Liner

Torpen Bon, voilà pourquoi tout cela est en trés mauvais état...

Avant de vous raconter j'aimerai vous rappeler que c'est en se trompant qu'on apprend...

Je faisais flipper mon M16 comme un malade avant de lire ce site, ce qui a eut pour conséquence de non pas user le thumbstud faisant office de stop pin, mais "d'arrondir" le liner, qui au lieu d'être plat pour bien entrer en contact avec la lame est devenu concave...
Là j'aurais dû me rappeler que "quand on sait pas on fait pas!" parce que muni des meilleures bonnes intentions du monde (et d'une cervelle de moineau), j'ai LIME le liner pour le rendre de nouveau plat (faut dire qu'on pouvait refermer le couteau juste en poussant sur le dos de la lame, ce qui est bien nul quand même), j'ai joyeusement continué à flipper mon couteau jusqu'à ce que je doive répéter l'opération une autre fois et que j'ai enfin la jujote de retendre le ressort... voilà c'est trop tard maintenant le mal est fait...

Mais je perd pas espoir je tâte un peu en couture et au cas où je ferai un joli étui en cuir pour un M16 fixe... grace à un judicieux point de soudure!

J'informe tout le monde quand même que je maltraite pas tous mes couteaux, uniquement le M16, qui me sert plus ou moins de cobaye, comme c'est une grande serie il sera pas dur à remplacer, qu'il est pas cher et qu'ensuite, il me donne une idée trés claire de ce qu'un autre couteau de meilleure qualité est capable d'endurer au cas où. Et dernièrement, ne vous tromper pas ce couteau a quand même pour moi une énorme valeur...

 


Torpen | Le Lundi 22/12/2008 à 19:31 | [^] | Répondre

39 - Re: Liner

Blue Dog Je me plante peut-etre, mais ton histoire de soudure me fait penser à quelque chose. Ton liner est maintenant trop court; si tu sais souder, pourquoi ne pas "allonger" le point de contact du liner avec de la soudure (avec un poste MIG-MAG et du fil inox ça doit être possible). Il suffirait ensuite d'ajuster le liner a lime et de le retremper.

 


Blue Dog | Le Lundi 22/12/2008 à 20:20 | [^] | Répondre

40 - Re: Liner

Torpen ça me parait être une meilleure idée, ça va surement détruire la petite bille (en iridium?) qui bloque la lame fermée, mais dés que c'est nécessaire je tente le coup, j'aime bien user les trucs jusqu'à la corde...

Par contre en matière de poste à souder le seul dont je dispose est un poste à souder au pyralène de 500kg, (je pense que niveau intensité ça devrait suffire), il fonctionne avec des baguettes pas avec un fil continu, je sais pas m'en servir c'est à quelqu'un de ma famille. j'y connais rien en soudure à l'arc, par contre si quelqu'un peu me renseigner... (j'ai dit tout ce que je savais là, qu'on m'a dit en tous cas)

 


Torpen | Le Lundi 22/12/2008 à 20:39 | [^] | Répondre

41 - Re: Liner

JEAN Bsr  absolument ok avec Guillaume , le liner n'y est pour rien  , c'est la butée de lame ou effectivement sur les stops pin qui bougent . Flipper n'est pas bon en général ; je l'ai fait quelques fois avec mon Benchemade  942  TANTO  (qui a un axe de butée solide) mais devant le choc que çà donnait je me suis arrêté de le faire .J'ai un Elishewitz dénommé FLIPPER qui peut le faire d'après Allen qui dit avoir apporté de nombreux traitements thermiques aux pièces concernées, mais je ne le faispas car je ne vois pas l'intéret.
Je ne pense pas que vos ennuis doivent remettre en question le principe du liner dans la mesure où le fabricant assume la qualité.
kenavo
jean

 


JEAN | Le Lundi 22/12/2008 à 20:45 | [^] | Répondre

84 - Re: Liner

Le M16-13 (je possède un modèle type Z) se pique très facilement, surtout si l'on abite au bord de la mer ou s'il est exposé à une forte humidité. Le mien à eu bien du mal à se remettre de longues heures de marche sous la pluie anglaise du Dartmoor National Park (proche de la mer là aussi). Il faut penser à  démonter entièrement le couteau (régulièrement) pour effectuer l'entretien. Un coup de paille de fer 000, un peu de lubrifiant et c'est reparti ! Personnellement c'est mon couteau EDC depuis 8 ans. Un excellent compagnon pour les petites besognes.

 


Warlock | Le Vendredi 27/02/2015 à 18:13 | [^] | Répondre

85 - Re: Liner

Nicolas Sans doute cet inox at-til ses limites. Je sais par ailleurs que les modèles n'ont pas tous de même acier de lame : AUS-4, AUS-6 ou AUS-8, selon ; ce qui modifie peut-être la résistance à la corrosion.

 


Nicolas | Le Dimanche 01/03/2015 à 06:24 | [^] | Répondre

42 - Soudure

Blue Dog Torpen,
la petite bille (si elle n'est pas trop près du point de contact) on doit pouvoir la protèger des projections avec un morceau de bristol.
Par contre, pour souder (je ne suis pas soudeur pro, j'ai juste des notions), un poste à arc ne sera pas assez précis, il te faut un MIG. En plus il me semble que l'inox se soude sous atmosphère inerte.
Le mieux serait de t'adresser à une entreprise de ferronerie/chaudronnerie, un de leur soudeur pourra surement te faire ça vite fait contre une petite pièce!

 


Blue Dog | Le Lundi 22/12/2008 à 20:48 | [^] | Répondre

43 -

Mastermind Bonjour tout le monde.

Je possède un M16-01T (petit model, "plain edge"), et je le considère comme mon meilleur couteau, pour les raison suivante:
-Visuellement, il est classe, fin et élancé.
-L'ouverture est fulgurante, a mon sens plus rapide et ergonomique qu'un automatique (comparaison à l'appui), est le joli "CLIC" qui se fait enttendre au verouillage est très agréable.
- très agréable à transporter en poche, c'est le couteau que j'emmène le plus volontier en EDC (j'ai qu'une hantise, c'est de le perdre, je verifie que je l'ai toujours toutes les 30 secondes c'est devenu un reflex que j'ai meme quand je n'ai pas de couteau sur moi, ce qui est rare soit dit en passant)
-Il est très bien fini, mieux que le M16-10Kz que j'ai eu en quasi cadeau à l'achat du M16-01T
-La lame coupe très bien, et est très facile à affuter. J'ai réussi à retrouver un tranchant rasoir après que ma petite cousine l'ai passé sur les dents d'un couteau de table (j'en ai presque pleuré ^^), tout cela à l'aide d'une simple pierre de coticule, d'un peu d'eau et de ma très faible experience en affutage à la pierre.
-Le système Autolawks est assez sympa une fois qu'on s'y est habitué.
Seul inconvénient: la lame prend les traces de doigts. >< Mais bon, est-ce vraiment un inconvénient ?

 


Mastermind | Le Jeudi 15/01/2009 à 17:04 | [^] | Répondre

44 - Re:

Nicolas Je vois qu'il y a quelqu'un d'autre qui a le M16-01T comme EDC ! Je suis en plein accord sur tous les points dont vous traitez. C'est un développement tout à fait complémentaire de la revue. Merci !

 


Nicolas | Le Jeudi 15/01/2009 à 19:05 | [^] | Répondre

45 - Re:

JEAN Bonsoir
toutes les 30 sec ! ce n'est plus un réflexe mais un TOC .Rassure toi on en a tous.Mais sur le fond c'est vrai que c'est ennuyeux aujourd'hui avec tous les récentes agressions au couteau.
J'ai la chance de vivre en province , dans un village et de ne fréquenter les gdes villes  que contraint et forcé.
Donc portant toujours un couteau je cours moins de risque.
KENAVO
JEAN

 


JEAN | Le Jeudi 15/01/2009 à 19:24 | [^] | Répondre

46 - Le clip

le_gaou Bonjour à tous,
Suite à la lecture de cet article je me suis précipité sur le M16-13T, cependant j'avais la crainte que le clip fasse trop ressortir le couteau. Heureusement CRKT à du entendre des critiques sur son clip et l'a modifié de facon à le rendre plus discret dans la poche.

M16-13T avec nouveau clip

J'espere que ceux qui hésitaient encore à se procurer ce beau couteau seront convaincus !

 


le_gaou | Le Jeudi 05/02/2009 à 15:21 | [^] | Répondre

47 - Re: Le clip

Nicolas Félicitations !
Je suis heureux que la lecture de cet article ait incité quelqu'un à se procurer cette merveille, avec ce nouveau clip en sus !

 


Nicolas | Le Jeudi 05/02/2009 à 15:58 | [^] | Répondre

48 - Re: Le clip

bonjour,

Fliper un couteau est mauvait, je suis d'accord.

Je flipe pourtant certain couteau comme mon benchmade 710 axis lock et je n'est jamais constater l'apparition de jeu.

Par contre j'ai fliper un temps un CRKT M1 est la lame va plus loin sur la buter donc le liner lock va aussi plus loin.

Si fliper est mauvait dans ce cas il ne faut pas non plus utiliser l'ouverture wave qui est une sorte de flipe.

Pourtant je flipe benchmade et emersone est jamais de jeu, cela voudrai peut etre dire que certazn produit resiste mieu que d'autre?

Dans mon cas ce serait le CRKT qui aurrai lacher, peut etre normal? crkt c'est bon mais peut etre pas autant que emerson et benchmade peut etre? enfin d'une coter heureusement vue la différence de prix avec un emerson.


 


cram | Le Vendredi 12/06/2009 à 10:03 | [^] | Répondre

49 - Trés bonne revue !!

Danlam  Trés bonne revue, bravo pour les détails, les photos et tout et tout !!
Dan

 


Danlam | Le Vendredi 08/01/2010 à 19:33 | [^] | Répondre

50 - Re: Trés bonne revue !!

Nicolas Merci !

 


Nicolas | Le Vendredi 08/01/2010 à 23:52 | [^] | Répondre

51 -

Très bel article.
Je suis un nouvel amateur et je commençais à avoir une attirance pour les couteaux M16. Maintenant, après avoir lu l'article, je suis séduit.

Je vous montre, ce qui ce veut un M16-01T. 

Je me demandais si c'était une contrefaçon. Si vous pouviez m'aider sur ce point, je serai très reconnaissant. 

Pourquoi j'ai des doute sur l'authenticité du couteau:
1) Il est de couleur dorée. Je ne crois pas que cette couleur se fait dans ce modèle.
2) Je ne vois pas: U.S. Patent Nos. 5,596,808 or 7,437,822
3) Le Taiwan ne me parait pas placé au bon endroit (enfin je crois), ce qui fait que la lame commence loin de l'axe rotation.

Merci d'avance à ceux qui voudront bien m'aider dans mes interrogations.

En passant le site est génial. Ça doit faire 4 heures que j'y suis à tenter de tout lire.



 


barca | Le Mercredi 10/03/2010 à 05:06 | [^] | Répondre

53 - Re:

Nicolas Tout d'abord, merci pour le compliment.
Je ne suis pas assez spécialiste pour répondre à coup sûr, car je n'ai que mon modèle pour comparer, et je ne connais pas la version dorée. 
Néanmoins, le "TAIWAN" ne me semble pas mal pacé, mon thumstud et le vôtre ont le même nombre de rayures, et mon modèle n'a pas non plus cette inscription " U.S. Patent Nos. 5,596,808 or 7,437,82 ". 
Pour être sûr de son authenticité, le mieux serait peut-être de vous renseigner directement auprès de CRKT (http://www.crkt.com/contact).

 


Nicolas | Le Mercredi 10/03/2010 à 10:49 | [^] | Répondre

54 - Petite précision

leonidas Bonjour.

Concernant ton doute sur l'authenticité du modèle, ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de marquage sur la lame concernant la série que ce n'est pas un "vrais" M-16. Toutefois, le clip passe au dessus de la vis du pivot et est inversée par rapport à ceux habituellement rencontrés sur les M-16 de tout poil (quelqu'en soit la version).
Le doute est donc permis sur le modèle que tu présentes. Mais il faudrait connaître le lieux d'origine d'achat, c'est une indication parfois sur l'authenticité du produit, inutile de préciser où exactement, est-ce dans une coutelerie ou sur un site ? Sans les mentionner explicitement...

 


leonidas | Le Mercredi 10/03/2010 à 17:06 | [^] | Répondre

55 - Re: Petite précision

 Merci pour les réponses rapides.

Il a été vendu comme neuf, sans la boite, sur un site internet par un particulier, en provenance des USA (Oklahoma). Bon... c'est pas la Chine.

Je comprend pas ce que tu entend par clip inversé. Pourrais tu préciser svp, je suis néophite.

Merci

 


barca | Le Mercredi 10/03/2010 à 17:46 | [^] | Répondre

56 - M16, une révélation?!?

Bonjour à tous.
Je me permet de mettre quelques lignes sur ce couteau qui m'a rééllement surpris.
Je vous explique.
Je n'ai jamais trouvé ce couteau beau sur photo.
Je suis Novice mais touché par la collectionnite, aggravée par ce blog qui devient une VRAIE drogue, je passe des heures et des heures à lire, relire les sujets, revues...
Je me suis fié à vos nombreuses revues (dont celle-ci), avis et conseils pour l'achat de mes couteaux, ma devise étant un rapport qualité prix le meilleur possible, un couteau utile et qui me plait ésthétiquement.
Revenons au M16, n'ayant lu QUE du bien de ce couteau, et étant comme Saint Thomas, je décidais de profiter d'une promotion de la Coutellerie Tourangelle (excellent site au passage) pour commander le M16-13Z pour un prix modique de xxeuros pour voir ce qu'il avait dans le ventre...
Une semaine plus tard je le reçois et là, SURPRISE...
Au premier regard, il est GRAND, en tous cas plus grand que mes autres couteaux (drifter, Ka Bar folding hunter...) et pas si moche finalement...
Bon, prenons le en main. Tiens, la prise en main est excellente, le clip n'est pas génant du tout.
Le mécanisme est précis et sécuritaire...
Ils avaient peut être raison chez ACT...
Après plusieurs semaines à le trainer dans ma poche et à m'en servir pour n'importe quel usage ( cuisine, repas, couper des cartons, et autres dont je ne parler...) le bilan est très bon.
Pas de jeu dans le mécanisme, qq passages au crock stick et il coupe à nouveau très bien, le nettoyage est aisé et je me suis finalement habitué à cette lame assez grande, que demander de plus.
Au final, il est devenu mon nouvel EDC, il me suis partout et fera en même temps que moi son baptème de saut en parachute avec chute libre demain...

Encore merci à ACT pour m'avoir ouvert les yeux sur un couteau qui m'a vraiment BLUFFE.

 


TALF | Le Vendredi 12/03/2010 à 19:06 | [^] | Répondre

57 - Re: M16, une révélation?!?

Nicolas Merci d'avoir eu confiance en ma revue, je suis heureux de vous avoir incité à vous procurer ce bel objet, que je présume être le M16-13 tittanium. Me trompè-je ?

 


Nicolas | Le Samedi 13/03/2010 à 13:14 | [^] | Répondre

58 - Re: M16, une révélation?!?

Bonjour Nicolas!!
Malheureusement non, il ne s'agit pas du M16-13 Titanium, je n'ai pas les finances pour un si bel objet pour l'instant, peut être plus tard...
Il s'agit du M16-13 Z, c'est à dire, lame en AUS-6M partiellement serrated, et d'un manche "basique" en Zytel noir.
Un objet de travail très efficace.
Je suis novice comme je le disais et je voulais avoir un conseil de pro, je n'ai jamais réussi à obtenir le tranchant d'origine avec le crock stick : ça coupe mais sans plus.
De plus j'ai l'impression que la lame est penchée dans le crock stick quand je l'aiguise??
Est-ce normal??
Faut-il un aiguisage spécial??
Je précise que je n'ai que le crock stick pour aiguiser, c'est tellement facile d'utilisation et effeicace.
Encore merci pour cette revue.

 


TALF | Le Samedi 13/03/2010 à 14:19 | [^] | Répondre

59 - Re: M16, une révélation?!?

Nicolas Oui, TALF, c'est très normal : il s'agit de l'affutage dit "chisel". Il doit y avoir des topics dans ce site où on en parle et où l'on explique comment l'affûter convenablement (tape "chisel" dans la fenêtre "Rechercher" en haut à droite, ou alors explore le topic intitulé Aiguiser un couteau, ou demande à quelqu'un dans la tribune).
En tous cas, je suis heureux que ce couteau te plaise.

 


Nicolas | Le Samedi 13/03/2010 à 18:35 | [^] | Répondre

60 - Problème !

Nicolas

Je complète ici ma revue, 18 mois plus tard, fort d'une expérience quotidienne :

1) Le liner s'use beaucoup trop vite. 
Dès les premiers jours d'utilisation, la pièce ressort composant le liner-lock s'est engagée de plus en plus vers la platine opposée, venant finalement buter dessus en continuant de s'user, ainsi apparut un jeu vertical (dont nous préserve théoriquement le système du liner) lequel, depuis, s'aggrave.
J'en ai fait l'expérience, Torpen également et j'en ai entendu parler par ailleurs .
Le liner n'est pas une pièce détachée vendue par CRKT (fait établi à l'époque par notre ami Blue Dog) ; il ne nous reste donc qu'à remiser l'objet devenu douteux du point de vue de la sécurité des doigts.

2) Le clip s'est détendu au bout de quelques jours (j'ai failli le perdre sur un canapé chez quelqu'un, c'est élégant) et il me faut depuis le reformer régulièrement (je précise qu'il s'était détendu avant que je décide de le modifier). 

Conclusion : deux pièces d'importance très déficientes. Cela vaut-il la peine d'acheter un M16 rien que pour son esthétique et qu'il reste dans un tiroir ? Chacun aura sa réponse, j'ai désormais la mienne.

 


Nicolas | Le Dimanche 28/03/2010 à 12:08 | [^] | Répondre

61 - Re: Problème !

Guillaume C'est sur le 13T que le liner a bougé ?

 


Guillaume | Le Dimanche 28/03/2010 à 12:44 | [^] | Répondre

63 - Re: Problème !

Nicolas Sur le 01T. En fait, je ne me sers qu'exceptionnellemnt du 13T, n'ayant presque jamais besoin de serrations. Mais déjà il a tendance à s'user (le liner va vers la plaquette opposée).
Mais qu'on ne se trompe : je reste un grand fan de l'esthétique. C'est l'aspect technique qui me déçoit.

 


Nicolas | Le Dimanche 28/03/2010 à 14:04 | [^] | Répondre

66 - Re: Problème !

Guillaume Je n'ai pas ce problème sur mon M16-14. C'est peut-être un problème de longueur de liner.

 


Guillaume | Le Dimanche 28/03/2010 à 15:26 | [^] | Répondre

62 - Re: Problème !

maxos  Merci pour ce retour d'expérience. Il permet de bien se rendre compte de ce qui fait la différence, à l'usage, entre le moyenne gamme et le haut de gamme. Du coup, effectivement, chacun peut répondre selon ses besoins et ses moyens à la question que tu poses.

 


maxos | Le Dimanche 28/03/2010 à 12:48 | [^] | Répondre

64 - Re: Problème !

Blue Dog C'est bien dommage, il ne te reste plus qu'à te trouver un nouvel EDC...

Heureusement, il y a pléthore dans l'offre, tant industrielle qu'artisanale; le plus dur étant de choisir

 


Blue Dog | Le Dimanche 28/03/2010 à 15:13 | [^] | Répondre

65 - Etrange...

leonidas Dommage en effet que le liner donne de tels signes de fatigue. Etonnament, sur mes deux M-16 Big dog, que ce soit sur la version titane ou manche alu, je n'ai pas eu ce problème alors que je m'en suis servis tout deux de façon très intensive. Comme le dit Grand Chien tu as le choix pour trouver un substitut à ton ancien EDC.

 


leonidas | Le Dimanche 28/03/2010 à 15:21 | [^] | Répondre

67 - Snif...

Nicolas Bon...
Ca va être dur : beau, élégant, moins de 70 g, lame 8 cm max, polyvalent, plat, prix raisonnable...
En tout cas, merci de compatir tous à mon désarroi (assez dérisoire, avouons-le).

 


Nicolas | Le Dimanche 28/03/2010 à 17:53 | [^] | Répondre

68 - Re: Snif...

Si le liner est démontale, tu devrais surement pouvoir trouver un coutelier/bricoleur pour te faire une pièce de rechange pour pas cher (idem pour le clip) :)

 


gandilflegras | Le Dimanche 28/03/2010 à 19:48 | [^] | Répondre

69 - Re: Snif...

Nicolas

Je me demande s'il serait possible, à un coutelier fort avisé dans le domaine (je pense particulièrement à notre ami Cardoso) de virer les liners et les LAWKS de mes M16 et de modifier les plaquettes pour en faire des frame...
Ca doit, j'imagine, poser des problèmes d'ajustage et de trempage du titane, mais ça améliorerait magnifiquement mes bébés favoris. Qu'en penses-tu Benjamin, comme ça, à vue de nez ?

 


Nicolas | Le Mardi 10/08/2010 à 19:24 | [^] | Répondre

70 - M16 pas Kit Karson ?

zzz383  Bonjour,
D'abord, comme beaucoup d'autres, dire combien ce site est addictif, agréable à lire et qu'il s'en dégage un très chouette esprit.
Et puis (bien sûr ;-) ) une ou deux questions :
Séduit par le M16 - grâce à l'article - mon coutelier m'a mis en main l'exemplaire qu'il a en magasin : c'est un modèle au manche sable avec un touché balle de golf en "plastique" (j'ai vu des manches similaires qui sont en Kraton) il ressemble fort au modèle qui se trouve dans l'article "couteaux à dents", 5e photo. Il est - à mon goût - pas beau. Mais, quelle ergonomie ! Depuis, j'en rêve quand même !
Donc : 1) c'est quoi comme modèle d'après vous ?
2) le "plastique", c'est solide ? J'ai envie, pour une fois, d'avoir un "indestructible' et je voudrais confirmation.
3) tout autre commentaire totalement subjectif est le bien venu
Merci.

 


zzz383 | Le Dimanche 21/11/2010 à 22:39 | [^] | Répondre

71 - Re: M16 pas Kit Karson ?

Guillaume Bonsoir et bienvenue. Pourriez-vous mettre un lien vers le modèle concerné ? Voici le site CRKT pour faire une recherche : www.crkt.com/

Les "plastiques" modernes utilisés en coutellerie sont très résistants.

 


Guillaume | Le Dimanche 21/11/2010 à 22:55 | [^] | Répondre

72 - Re: M16 pas Kit Karson ?

zzz383  Bonsoir Guillaume,
Merci pour le lien, mais c'est justement suite à une recherche sur ce site que je me tourne vers vous car je ne l'y trouve pas ! Je me répète mais à mon sens, c'est celui qui est sur la cinquième photo de cet article ci : http://a-couteaux-tires.zevillage.org/news/couteaux-a-dents

 


zzz383 | Le Dimanche 21/11/2010 à 23:05 | [^] | Répondre

73 - Re: M16 pas Kit Karson ?

Guillaume Ma question vient du fait que, pour moi, le couteau sur cette photo n'est pas un M16... Je ne me souviens plus du nom de ce modèle...

 


Guillaume | Le Dimanche 21/11/2010 à 23:33 | [^] | Répondre

74 - Re: M16 pas Kit Karson ?

zzz383 Cela ressemble à celui-là :
http://www.coutellerie-tourangelle.com/cr7914d-crkt-hammond-desert-cruiser-partially-serrated-xml-175_268-916.html
Mais je ne le trouve pas sur le site de CRKT. Cela aide quelqu'un à m'aider ?

 


zzz383 | Le Lundi 22/11/2010 à 01:55 | [^] | Répondre

75 - Re: M16 pas Kit Karson ?

zzz383 C'est celui-ci :
http://www.thebestknives.eu/couteaux-pliants/1705-couteau-crkt-hammond-cruiser-desert-cr7914dsf.html
Auriez-vous un avis à me donner concernant ce couteau ?

Eric.
(message précedent disparu, j'espère que je n'ai pas été incorrect ?)

 


zzz383 | Le Lundi 22/11/2010 à 02:29 | [^] | Répondre

76 - Re: M16 pas Kit Karson ?

Guillaume Les 2 messages sont là...

Ceci dit, c'est bien ce que j'écrivais : ce n'est pas un M16 mais un Hammond, du nom du designer. Hormis le côté esthétique, c'est un bon couteau avec des matériaux corrects, lame en AUS8 et plaquettes en Zytel (résine polyamide). C'est une entrée de gamme.

En revanche le quillon qui dépasse sur le dos de la lame doit être fort désagréable, couteau fermé, dans la poche...

 


Guillaume | Le Lundi 22/11/2010 à 06:57 | [^] | Répondre

77 - Re: M16 pas Kit Karson ?

zzz383 Merci beaucoup pour ces réponses.
Je pense que le coutelier chez qui je suis allé a fait une erreur d'étiquetage...le prix, chez lui, n'est pas d'entrée de gamme et il est bien indiqué M16...
Je m'en vais lui en faire discrètement la remarque et je me laisserais bien tenter.
Le quillon (maintenant en plus je sais comment çà s'appelle) ne m'a pas semblé génant (mais peut-être accroupi ?), j'ai pu mettre le couteau en poche et cela allait. De toute façon, je ne l'utiliserai pas en EDC.
Il faut absolument que j'arrête de lire ce blog : ma liste des couteaux "à acheter ou à me faire offrir" augmente sans cesse.
Encore merci;
Eric

 


zzz383 | Le Lundi 22/11/2010 à 09:45 | [^] | Répondre

78 -

Bonjour à tous.

Tout d'abord un grand merci pour ce site que trouve vraiment excellent.

Je suis tout nouveau dans le monde des couteaux, et pour un 1er vrai achat j'hésite une peu.
J'ai vraiment craqué sur le M16 01T !  Tout d'abord j'ai une question (qui va surement paraitre idiote) concernant les lames spear point. Si j'ai bien suivi il s'agit de lames affutées des 2 cotés. Dans ce cas n'y a t il pas de risques de se couper le couteau une fois replié ?
Ensuite concernant le M16 01T, je l'ai trouvé sur le site Thebestknives à un prix nettement inférieur à tout ce que j'ai pu voir ailleurs. Dois je me méfier ou ce site est de confiance et je peux commander l'esprit tranquille ?
Pour finir malgé le fait que j'ai craqué sur le M16 01T il faut dire qu'il est un peu cher pour moi ( tout est relatif bien entendu ;) du coup j'ai aussi regardé d'autres modèles de la gamme M16 et j'ai trouvé celui ci que je trouve pas mal du tout : le M16 01Z. Par contre je l'ai trouvé sur 2 sites différents, et la description n'est pas la meme :/ www.up2men.com/couteau-pliant-crkt-m16-01z.html et www.thebestknives.eu/pliants-crkt/2417-couteau-crkt-m16-01z-edc-zytel-knife-plain-edge-spear-point-linerlock-crm1601z-carson-m16-z-compact-edc-.html
Pour l'un la lame est en acien 420J2 et l'autre en AUS4 (ils parlent même de lames à dents...je me demande si la photo est la bonne ?) et même chose pour le manche, zytel pour l'un, alu anodisé pour l'autre...

Désolé pour la longuer du message, et merci d'avance à ceux qui vont me répondre !


 


Oshen | Le Mardi 19/07/2011 à 18:05 | [^] | Répondre

79 - Re:

Guillaume Bonjour,

Le contre-tranchant n'est pas aiguisé = pas de coupures !

Pour les détails techniques : www.crkt.com/cgi-bin/crkt.pl

Maintenant les aciers ont pu varier avec les années. Mon M16 a une lame en AUS8. Mais 420 et AUS4 ? Si tels sont les aciers effectivement employés pour ces modèles, il vaut mieux les éviter, c'est pas terrible.

TBK et U2M, je n'ai jamais commandé chez eux, donc pas d'avis.

 


Guillaume | Le Mercredi 20/07/2011 à 12:40 | [^] | Répondre

80 - Re:

Nicolas Une lame spear point signifie en fer de lance, dite aussi lancéolée (voir ce lien) ; ainsi, comme Guillaume l'a dit, parmi les lames lancéolées, je ne vois (presque) que les dagues à être affûtées des deux côtés.

 


Nicolas | Le Vendredi 12/08/2011 à 13:43 | [^] | Répondre

81 - Pourquoi une lame "tanto" ?

 Bonjour à tous

Je ne me lasse pas de parcourir vos articles d'une grande qualité et qui me font dire que je faisais un peu n'importe quoi jusqu'à présent en termes d'achat et d'affutage 

Ceci étant dit, je viens d'acquérir un M16 14 T avec une lame tanto et je me demandais quels sont les avantages et les inconvénients de ce type de lame par rapport avec un type de lame "classique". Est-ce vraiment utile ou purement esthétique comme forme ?

Désolé pour cette question noobesque mais comme dit le proverbe : "Mieux vaut un qui sait que dix qui cherchent"

Merci 

enordred a donné 5 couteaux à Nicolas

 


enordred | Le Dimanche 05/02/2012 à 11:37 | [^] | Répondre

82 - Re: Pourquoi une lame "tanto" ?

Guillaume Il n'y a pas questions sottes !

Si on met de côté les questions esthétiques, les avantages du tanto sont :
- meilleur pouvoir de pénétration notamment dans les matériaux durs ou résistants ;
- pouvoir de coupe plus important sur la partie avant de la lame, comme un cutter ou un tranchet plus exactement.

Les inconvénients :
- plus difficile à aiguiser car en fait, il y a deux parties de lames distinctes ;
- la partie où ces deux angles se rejoignent se désaffute plus vite car très sollicitée.

Enfin, pour ceux qui n'y connaissent rien aux couteaux, ce profil peut paraître agressif.

 


Guillaume | Le Dimanche 05/02/2012 à 12:41 | [^] | Répondre

83 - Re: Pourquoi une lame "tanto" ?

Merci pour les infos

 


enordred | Le Dimanche 05/02/2012 à 15:30 | [^] | Répondre